Société

Une soudaine explosion d’insécurité meurtrière a endeuillé une petite famille résidant à Ampandrana Ouest le week-end dernier. Vers 8h du matin samedi 2 mars dernier, un père de famille de 32 ans devait  succomber à la suite d’une agression barbare. Son ou ses agresseurs l’avaient d’abord  chloroformé puis émasculé. Il avait été retrouvé en sang et la bouche encombrée d’un chiffon imbibé de ce produit dans les buissons (ala fatàka) d’un escalier mal famé situé  juste en amont de la résidence Orchidée (près de l’ex-Kyou) à Ampandrana-Ankadivato. “C’était une passante qui l’a retrouvé dans cet endroit-là. Il put lui encore…

Météo - La tempête tropicale Haleh s'intensifie

Publié le dimanche, 03 mars 2019
La tempête tropicale suivie depuis quelques jours sur l'océan Indien s'est transformée en perturbation cyclonique. En effet, une intensification importante a été constatée durant la nuit dernière et l'a amenée à son baptême au nom de Haleh. Samedi dernier, à 9 heures locales, son centre a été localisé à 2 888 km à l'Est d'Antsiranana. Le vent moyen engendré est de 65 Km/h avec des rafales de 90 Km/h se manifestant autour de son centre. Elle se dirige suivant un cap vers le Sud à raison de 15 Km/h. Son évolution ne présente aucune influence sur le temps à Madagascar.…
« La diversité culturelle est une caractéristique inhérente à l’humanité. Elle constitue un patrimoine commun de l’humanité et crée un monde riche et varié qui élargit les choix possibles, nourrit les capacités et les valeurs humaines ». Ces quelques lignes tirées du préambule de la convention de l’UNESCO sur la culture, montre suffisamment l’importance qu’il y a à promouvoir et à protéger la diversité culturelle. Madagascar a un peu négligé cette diversité culturelle. Actuellement, les acteurs culturels la mettent à sa vraie place pour en faire une arme pour le développement du pays. En effet, dans le but de promouvoir…
Les 192 chefs fokontany de la Capitale s’étaient réunis avec la Police dans les locaux du ministère de la Sécurité publique à Anosy, hier. Selon le commissaire Tsaramonina Jean Victor du commissariat central de Tsaralàlàna, l’objectif - s’inscrivant toujours dans le slogan de la « police de proximité » - est de revitaliser la coordination du travail avec la population. A l’issue de cette réunion, le commissaire Tsaramonina n’a pas mâché ses mots pour affirmer  que la population est l’acteur principal de la sécurité. « Chaque citoyen est le maître de sa propre sécurité. La police n’intervient que lorsque la situation ou…
Depuis plusieurs années, l'image de la Gendarmerie a toujours été souillée, notamment à cause de la corruption et abus de pouvoir qui y règnent. Plusieurs études crédibles ont d'ailleurs montré, et ce malheureusement malgré les efforts déjà entrepris, que la Gendarmerie est une institution très corrompue. Plusieurs artistes de journal pointent même du doigt les « dégâts » déjà réalisés par les membres de cette institution qui est toujours disponible sur internet. Et ce ne sont pas les cas récents qui manquent. Au mois de janvier, une vidéo d'un gendarme giflant un individu dont sa moto a été contrôlée sur…
L’affaire de détournement à la Croix - Rouge de Madagascar est loin d’être estompée. L’enquête continue dans la plus discrétion et donne pour l’instant des résultats probants. La dernière évolution en date concerne le placement sous mandat de dépôt à Antanimora hier de trois personnes. Elles ont été présentées au parquet du Pôle Anti-Corruption (PAC) après l’audition au BIANCO et sont accusées d’abus de fonction, détournement de fonds, faux en écriture de banque et de commerce. Mais également de faux et favoritisme dans le cadre de l’attribution des marchés dans la zone d’intervention de Morondava en 2016 et 2017. De ces…
Les cris de détresse des étudiants de l’Ecole Supérieure à Vontovorona ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd. A preuve, lors du Conseil des ministres avant-hier, le Président Andry Rajoelina a été ferme quant à la résolution des problèmes estudiantins. Il a été décidé de mettre en place un  calendrier de paiement des bourses d’études et il doit être inchangeable. « Un retard de paiement des bourses d’études est annuellement enregistré. Les dates de paiement ne sont jamais fixées et elles ne correspondent même pas au nombre des mois d’études.  En 2015, 5 mois de bourses ont  été alloués…

Fil infos

  • Week-end de Pâques - 1 mort, plus de 80 consultations
  • Port et détention illégale d’armes - Arrestation d’une ancienne députée
  • Couple présidentiel à Antanifotsy - Une fête pascale sous le signe de la générosité et de la simplicité !
  • Toamasina - 40 kg d’héroïne saisis sur la route nationale 5
  • Décentralisation effective et suppression du Sénat - Andry Rajoelina demande l’avis du peuple
  • Ville de Toamasina - A la merci des émanations gazeuses suffocantes
  • Concours ENMG - D'autres têtes risquent de tomber
  • Nosy Be - La décision de la Justice bafouée par des autorités
  • Gestion et recensement du personnel de l'Etat - Ultimatum d'un mois pour tous les ministres
  • Algoculture - Des bénéfices souvent négligés

La Une

Editorial

  • Retour sur terre
    La petite semaine de ferveur de Pâques prend déjà fin. Après avoir été « dans les nuages », on redescend sur terre. Les choses sérieuses attendent. Malgré que les célébrations des fêtes de Pâques n’atteignent pas le degré d’exultation de celles de Noël, elles ont quand même réussi à remplir leur contrat. Eglises et temples ont été pris d’assaut et les … affaires des commerçants, tout gabarit confondu, n’en déméritent pas. Normalement, les réjouissances de Pâques devraient revêtir une importance capitale parmi les chrétiens du fait qu’elles sont les seules fêtes inscrites et recommandées par Dieu dans les Saintes Ecritures judéo-chrétiennes ou la Bible. Les seuls « Jours de réjouissances » où chrétiens et juifs (judaïsme) célèbrent ensemble, à leur manière chacun, ces « andro firavoravoana ». Par contre, les célébrations de Noël, telles qu’on assiste dans les temples et églises, sont pour la plupart de pures inventions dans l’imaginaire des hommes. La Bible n’a jamais…

A bout portant

AutoDiff