Société

Deux ans après la pose de la première pierre, la route reliant Tsarasaotra à Ivato a été « réceptionnée » ou plutôt « inaugurée », officiellement la semaine dernière, plus précisément le 2 novembre dernier. Cette portion de route, qui aurait dû être utilisée quelques années plutôt dans le cadre du sommet de la Francophonie à Madagascar en 2016, est finalement achevée et opérationnelle. Ouverte aux usagers, cette voie a été réalisée par la société chinoise de travaux publics, la China Harbour Engineering Company (CHEC), et répond aux normes internationales en vigueur. Sa fonction essentielle est d’optimiser le réseau routier de…

Météo - Une semaine ensoleillée attendue

Publié le lundi, 05 novembre 2018
Le cile sera dégagé cette semaine. Le beau temps sera au rendez-vous des habitants de la Grande île. D'après les  études menées par la Direction Générale de  la Météorologie (DGM), le climat va être chaud et sec en général notamment les 5 premiers jours de la semaine. Toutefois, quelques endroits à savoir la partie Centrale des hautes terres, Melaky et Bongolava  doivent s'attendre à un temps pluvieux. Vers la fin de  la semaine, la pluie va s'y abbatre et affectera  les activités de leur population.
Coup de force des éléments mixtes de la Gendarmerie, de la Police et de l’Armée tôt samedi matin dans la ville de Vavatenina. Ils y ont éliminé d’un seul coup 3 bandits qui ont participé dans l’attaque sanglante ayant visé  la veille même de cela le foyer  appartenant à un couple résidant dans le quartier d’Ambatobe de ladite ville du Nord-est où mari et femme s’en étaient sortis avec des graves blessures. Les Forces de l’ordre ont déclenché l’embuscade  aux assaillants à un moment où ils  étaient à l’intérieur de la cité encore endormie.
Ils sont deux, le père et son fils à être en état d’arrestation par la compagnie de gendarmerie, dans la commune rurale de Fiadanana à Ankazobe, le 26 octobre dernier. Ils étaient arrêtés pour les motifs tels que le premier se qualifie de général de la Présidence et le second journaliste. En réalité, tous les deux ont récidivé pour une affaire de blanchiment de bovidés soit 31 têtes. Les animaux ont été mis en fourrière, depuis.  Une affaire qui leur a valu d’être déjà  placés sous mandat de dépôt durant la période de l’opération de sécurisation baptisée « Mandio »…
Bien qu'aucune arrestation n'ait été encore annoncée, la triste affaire liée au triple lynchage de trois inspecteurs de police par des civils déchaînés à Ambodihazinina Fénérive-Est, hante encore les esprits et soulève un vent d'indignation générale.  Pas plus tard que le 1er novembre dernier, le collectif des inspecteurs de police de Toamasina a brisé le silence pour monter au créneau.Dans un communiqué récemment lu par son président national, en l'occurrence l'inspecteur Andrianarivo Richard Rakotondrahajarizafy, le collectif a déclaré, entre autres les trois points évoqués, qu'il reste intraitable face à l'assassinat de ses trois collègues.  La demande à ce que l'enquête…
L’insécurité routière notamment sur les routes nationales est en recrudescence depuis quelque temps, à croire qu’en raison de la présence massive des Forces de l’ordre dans le Sud de l’île, la sécurité sur les grands axes routiers a quelque peu été délaissée. Plusieurs cas d’insécurité routière notamment dans les routes nationales témoignent l’existence des bandits qui braquent les voitures en prenant les effets personnels des voyageurs, l’argent ou encore les objets précieux…Généralement, les bandits connaissant très bien la route, ainsi que les environs, savent où  frapper et poser leur piège.Selon les témoignages, quand les brigands se lancent à l’attaque, il…
L’insécurité routière notamment sur les routes nationales est en recrudescence depuis quelque temps, à croire qu’en raison de la présence massive des Forces de l’ordre dans le Sud de l’île, la sécurité sur les grands axes routiers a quelque peu été délaissée. Plusieurs cas d’insécurité routière notamment dans les routes nationales témoignent l’existence des bandits qui braquent les voitures en prenant les effets personnels des voyageurs, l’argent ou encore les objets précieux…

Fil infos

  • Andry Rajoelina dans le Vakinankaratra - Des élus locaux témoignent des abus du régime Ravalomanana
  • Hôtel de ville - Hajo Andrianainarivelo démonte le mensonge de Marc Ravalomanana
  • Selon Rolly Mercia - Ravalomanana est un « vorace sans scrupules et sans vergogne »
  • Premier débat de l'entre-deux-tours - Rajoelina cloue le bec à Ravalomanana
  • Andry Rajoelina dans le Sud-est et l’Atsinanana - Des grands travaux hospitaliers dès son arrivée à la Présidence
  • Andry Rajoelina - « Je serai le Président du vrai changement »
  • Archives 2015 - Les 4 vérités de Rolly Mercia sur Marc Ravalomanana
  • Ordre des avocats de Madagascar - Maître Olala suspendu par le barreau
  • Contrat d’Andry Rajoelina avec le peuple de l’Alaotra - Hausse de la production rizicole et travaux sur la Rn44 comme priorités
  • Conférence sur la sécurité et défense - Rivo Rakotovao polémique pour un rien

Editorial

  • Et les indécis ?
    La campagne électorale pour le second tour du 19 décembre entame la deuxième et dernière semaine. Tous les observateurs et simples citoyens s’accordent à dire qu’on est dans la phase décisive et irréversible devant sceller le sort du scrutin et l’avenir de la Nation. Selon le chiffre annoncé par la Commission  électorale nationale indépendante (CENI) à travers les résultats officiels provisoires et corroboré par la Haute Cour constitutionnelle (HCC) dans le cadre des résultats officiels définitifs, le taux de participation s’élève à 53,95%. Soit, un taux d’abstention de  l’ordre de 46%. Ce qui revient à dire que quelque 4.000.000 de votants, inscrits sur la liste électorale, ne se sont pas déplacés! Un chiffre assez élevé quand même ! Un nombre non négligeable qui risque de mettre en péril ou compromettre la légitimité de l’élu surtout au cas où il se confirmerait ou au pire s’il s’aggrave au second tour. L’abstentionnisme est…

A bout portant

AutoDiff