Publié dans Culture

 Littérature - « Festival du livre jeunesse en librairie » 

Publié le dimanche, 14 novembre 2021

Inciter les jeunes gens à aimer la lecture. Tel est le principal objectif de la première édition du « Festival du livre jeunesse en librairie ». Un grand événement littéraire organisé par la Bibliothèque nationale, le ministère de la Communication et de la Culture, l’Ambassade de France, l'Agence française pour le développement (AFD), l'Institut français de Madagascar (IFM), l’Association des librairies de Madagascar (ALM) et qui se déroulera à partir de ce jour jusqu’au 20 novembre prochain dans les bibliothèques et librairies de la Capitale telles que la librairie Mille Feuilles à Behoririka, la TPFLM ou « Trano Printy Fiangonana Loterana Malagasy » au Select Hôtel à Analakely, Espace Loisirs à Antaninarenina, Lecture & Loisirs à Ambodivona, Tsipika à Ambohijatovo, mais également à Mahajanga et Toamasina. 

« L’idée est de faire venir les jeunes dans les librairies et de faire connaitre aux enseignants, parents attentionnés et tout public les activités variées autour du livre. Les libraires  veulent rappeler au public qu’il existe de nombreux livres consacrés à la jeunesse et qui contribuent à l’éducation, bien au-delà des livres scolaires », a informé les organisateurs dans un communiqué. En ce qui concerne le déroulement de cet évènement dans les jours à venir, les librairies accueilleront des élèves pendant les jours de classe et le public en dehors des heures de classe, c’est-à-dire le mercredi après-midi et le samedi.  

Versatile

Ce sera donc six jours de bain littéraire à travers des animations, des jeux et différents concours autour de la littérature. Et cerise sur le gâteau, ce sont les auteurs eux-mêmes qui viendront faire l’animation autour de leur livre. Selon les informations recueillis, un concours de dessin, de quizz, de mime ou encore un concours de lecture à voix haute seront organisés à destination des élèves qui y sont présents. L’ALM récompensera les gagnants en leur ofrant des livres. Et encore pour satisfaire les amoureux de la lecture, ladite association prévoit de faire de ce festival un événement annuel et espère contribuer au fait que les jeunes prennent goût à la lecture, poursuivre son implication dans son rôle de passeur de savoir et surtout confirmer son engagement à la démocratisation du livre, malgré le contexte numérique très attirant comme la présence de l’Internet, Facebook et d’autres applications. Avis aux jeunes étudiants et lecteurs car ce sera une occasion de butiner ou dénicher la pépite qui manque dans leur bibliothèque.

Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff