Publié dans Culture

« Teen Beauty Fashion » - 13 jeunes filles et 11 garçons pour les titres de Miss et Mister

Publié le mercredi, 11 mai 2022

L'aventure touche à son terme. Après une longue attente due à la crise sanitaire, les organisateurs du concours de beauté ont été contraints de reporter la finale de Miss et Mister Teen Beauty Fashion ». Une finale qui aurait dû avoir lieu au mois de janvier. Cette semaine, le concours revient pour la grande finale qui se tiendra ce samedi 14 mai dans les enceintes de l'IKM Antsahavola à partir de 14h30.

Sur les 70 candidats sélectionnés depuis le début de l'aventure, il ne reste plus que 24 jeunes dont 11 jeunes hommes et 13 jeunes filles qui sont encore en course pour être les heureux élus à ce « Teen Beauty Fashion » 4ème édition. Ils sont originaires de Mahajanga, Antananarivo, Miandrivazo, Fort-Dauphin, Fianarantsoa… Ces candidats se présenteront devant le public pendant trois heures et demie de spectacle avec les différents thèmes choisis par les jurys. Il est bon de souligner que le concours tient à valoriser les valeurs de la culture locale. « Comme toutes les éditions précédentes, l'objectif du concours est de valoriser les beautés de différentes ethnies qui s'expriment par des codes vestimentaires, de coiffage ou encore du maquillage. De s'imprégner au mieux des valeurs culturelles propres à sa région mais surtout de Madagascar », a expliqué un membre d’organisateur. Sous de bons auspices, les objectifs affichés des programmateurs sont de sensibiliser les jeunes à montrer leurs ambitions et leurs capacités à communiquer, à être participatifs et parfaitement inclus dans le tissu social.

Séduction

A rappeler que le concours « Teen Beauty Fashion » est un événement organisé par Agence de Mannequinat et Model photo ainsi que d'organisation évènementiel Ykyre Agency. Pendant plus de trois tours d'horloge, ces 13 jeunes filles vont défiler en tenue de ville ou un habillement de tous les jours et une tenue typiquement africaine. En effet, chaque candidate doit trouver voire même créer ou customiser sa propre tenue durant toute la compétition. Les prétendants au titre de Miss et Mister « Teen Fashion » doivent également passer un test de culture générale. Les candidates vont répondre à des dizaines de questions sur des thèmes très variés mais surtout concernant la culture de la Grande île. Sur place, les spectateurs pourront se rafraîchir et se restaurer tout en se laissant séduire par l'élégance, le charisme et les discours des candidat(e)s. De mémoire, l'appel à candidatures a été lancé depuis le début du mois de septembre de l'an dernier et plusieurs jeunes passionnés issus de toutes les régions y ont répondu par le biais des réseaux sociaux, et à travers un casting très sélectif.

Sitraka Rakotobe

 

Fil infos

  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !
  • Blocage des routes - QMM passe en mode service minimum
  • Prix du carburant à la pompe - Les consommateurs s’attendent à un coup de massue
Pub droite 1

Editorial

  • Où en sommes-nous ?
    L’UE regrette ! Le RSF enfonce ! Le CSI déplore ! Certaine presse étrangère et certains activistes des réseaux sociaux accusent !Au fait, où en sommes-nous dans la bataille contre les grands maux qui minent et bloquent le réel démarrage vers l’essor et le développement du pays ? En est-on resté au stade des grands mots dans la lutte sans merci contre les grands maux à savoir la corruption, l’impunité, le non-respect de l’Etat de droit, de la liberté d’expression, de la démocratie ? Le tableau ne luit pas assez comme nous l’entendions. Les différents rapports d’Institution et d’organisme étranger ainsi que des Institutions en charge de la lutte contre toute forme de malversation et certaine Société civile du pays ne vont pas dans le sens de notre faveur sinon notre souhait. Ou bien, on se prend pour le mal aimé des autres et en revanche on dénonce ! Ou…

A bout portant

AutoDiff