Publié dans Culture

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 12 mai 2022

Vendredi 13 mai
Samoëla
Après avoir fait le plein à Antsahamanitra le week-end dernier avec le groupe Raboussa, Samoëla donne un autre rendez-vous, mais cette fois-ci ce sera en version cabaret. Et oui, les férus et grands amoureux du « vazo miteny » seront bien encore gâtés en venant soutenir leur idole. En matière d'animation, Samoëla et sa bande ne sont plus à présenter. Habituée à se produire ensemble et toujours capable d'offrir et de partager une superbe prestation, la formation parvient à divertir au maximum l'assistance à travers ses magnifiques mélodies. A vos agendas, ce soir, monsieur « Be Mozika » et ses musiciens seront au Piment Café, Behoririka à partir de 21h.
Dat’Kotry & Konny J
L’interprète du fameux tube « Sheila » confirme son retour. Après avoir enflammé la scène du Glacier, Analakely à la fin du mois dernier, Dat’Kotry continue d’arpenter la scène de la Capitale. Ainsi, pour ce soir, il a décidé d’investir la scène de l’Ethnika à Analakely à partir de 21h. Une occasion pour l’artiste et ses inconditionnels de renouer le contact et de se remémorer le bon vieux temps. Doté d'un style de musique varié, dominé largement par du rythme typiquement malagasy, il partagera la scène avec une nouvelle étoile montante de la musique actuel, à savoir Konny J. Ces deux chanteurs sont capables de divertir, de faire bouger au maximum et finalement de satisfaire l’assistance à travers un répertoire qui invite le public à rejoindre la piste sans aucune hésitation. Appréciez à nouveau les tubes de Dat’Kotry qui ont des échos partout, à l’instar de « Mbola ho avy », « Mitsakahoraka », « Mamy ny mody » ou encore « Akory aby ».
Silo
Le fameux vendredi 13 de Silo arrive au bon moment. Bien sûr, pour les superstitieux, cette date porte malheur. Mais pour Silo, cette soirée de vendredi sera synonyme de rencontre avec ses fans pour savourer ensemble un instant de musique.  Et avec Silo, on s’attend toujours à beaucoup de surprises. Quand il se retrouve aux commandes, les tubes, même les plus connus, retrouvent toujours une nouvelle jeunesse et sont revisités de manière originale et singulière. Il fait, à travers sa prestation, voyager le public dans un monde musical inédit. Avec ce concert baptisé « Oay Silo », ce soir à partir de 20h 13au Parvis de la gare de Soarano, il va  encore démontrer son talent de musicien hors pair avec ses camarades de scène Young Square, Donnat Trumpet, Ry Mialy, Quatuor Squad et Dj H-Man.
Wada & Yoongs
Le phénomène « Wada & Yoongs » est devenu populaire depuis plus de deux ans. Les deux chanteurs ne cessent de faire des concerts partout dans la Capitale mais également dans les autres Provinces de Madagascar. Ce soir, ils vont de nouveau créer du délire avec leurs tubes sur la scène du Glacier Analakely à partir de 21h. Quelques tours d’horloge pour faire fredonner avec le public leurs tubes populaire du moment, à l’instar de « Tsangory mivadika », « Odoye » ou encore le fameux « Mon amour taloha ». Les noctambules sont avertis ce soir pour un show enflammé.
13 mai 72
Une liste de programmes et d’activités alléchantes est proposée au public pour commémorer le 50ème anniversaire de l’événement du 13 mai 1972. Ce jour, dès 8 heures du matin, l’esplanade Ankatso accueillera diverses manifestations. A 9h, il y aura du « Kabary » pour l’ouverture de la cérémonie, suivi de différents témoignages à propos de l’événement du 13 mai 72. Et à 11h 30 aura lieu le « Diabe fahatsiarovana », suivi d’un concours prévu à 12h. Ensuite, une exposition de photos aura lieu à 13h 30 à l’Hôtel de ville, suivi d’un débat politique à 14h. Un concert avec le groupe Sakelidalana se tiendra à 15h, suivi d’un spectacle avec Benny, Bebey et Nini à 16h. Une rencontre et un débat avec le groupe Mahaleo sont prévus à 17h. Enfin, la commémoration se clôturera avec un grand concert de « The Dizzy Brains » à l’esplanade d’Ankatso vers 18h.

Samedi 14 mai
Bodo
Plus de trois décennies plus tard, Bodo continue encore d’enchanter ses inconditionnels. Après avoir effectué une série de concerts dans l’Hexagone, Bodo est de retour au pays pour une soirée unique. Demain soir à partir de 21h, c’est à l’Ethnika, Analakely que la diva rencontrera de nouveau le public. Fidèle à son image, Bodo va faire un récital qui devrait ravir ses nombreux admirateurs. Habituée à des scènes restreintes, la chanteuse sera plus près du public, histoire de mettre une ambiance bon enfant.
« Teen Beauty Fashion »
La finale de ce concours de beauté devait avoir eu lieu en janvier dernier. Mais en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus, elle a été reportée. Ainsi, la dernière ligne droite pour les prétendants et prétendantes au Miss et Mister « Teen Beauty Fashion » se tiendra demain dans les enceintes du centre IKM Antsahavola à partir de 14h 30. Parmi les 70 candidats sélectionnés depuis le début de l’aventure, il n’en reste plus que 24 dont 11 jeunes garçons et 13 miss. Ces candidats sont encore en course pour être les heureux élus de ce « Teen Beauty Fashion », 4ème édition. Ces candidats se présenteront devant le public pendant trois heures et demie de spectacle, en basant leurs prestations avec les différents thèmes choisis par les membres du jury. A noter que les billets pour pouvoir assister au show sont encore disponibles à l’IKM.
Steve Madagascariensis
Une soirée plutôt reggae durant un concert enflammé pour rendre hommage au roi de la culture rastafari Bob Marley. A l’affiche, un chanteur à découvrir. Effectivement, pour honorer la mémoire de Bob Marley disparu le 11 mai 1982, Steve Madagascariensis va se produire sur la scène du No Comment Bar à Isoraka, demain soir vers 20 heures. Ainsi, le groupe qu’il a formé fait du reggae et va interpréter les morceaux de cette légende. Steve Madagascariensis est classé dans le rang des artistes de haut niveau, capable de créer une chaude ambiance. Sa performance vocale mélangée à la compétence instrumentale de son effectif soudé et complémentaire fait la différence et le rend unique en son genre.
Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Coopération - Des émissaires de la JICA à Ambohitsorohitra
  • Révélation au procès de Mbola Rajaonah - L’Etat spolié de 125 milliards d’ariary
  • Décentralisation - Beaucoup de Communes en infraction
  • Travailleurs migrants - Régulation stricte des sorties du territoire
  • Fihariana - Intervention d’experts en génétique pour la filière laitière
  • Président Rajoelina à Ihosy - « Un homme politique pense aux élections, un homme d’Etat pense aux futures générations »
  • Blocage des routes à Taolagnaro - Des agents des Forces de l’ordre séquestrés puis relâchés
  • Désinformation - Des outils de vérification à la portée de tous
  • La « Vérité » de la semaine
  • Réhabilitation de la RN13 - Feu vert de l’Union européenne !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Le jeune prodige !
    Phénomène Oboy ! Quart de siècle tapant, Oboy séduit mieux encore et enivre les jeunes. A travers ses textes et de par son style, Oboy est unique en son genre. Succès phénoménal en France et sur le plan international, le jeune prodige force l’admiration mais également suscite la jalousie ! En effet, Oboy fait des jaloux même dans son propre pays, Madagasikara. Son tout récent passage à Tanà explose l’enthousiasme et déchaine les fantasmes dans tous ses états. Oboy a fait vibrer le mythique Palais des sports et de la culture de Mahamasina.D’un parcours atypique, le jeune prodige gravite et entre, sans coup férir, dans la cour des grands. Né le 6 janvier 1997 à Madagasikara, Mihaja Ramiarinarivo de son nom d’Etat civil, Oboy grandit à Val-de-Marne, plus précisément à Villeneuve-Saint-Georges. Il se lance dans le rap, cette danse urbaine moderne en 2015, à l’âge de 18 ans. Très vite,…

A bout portant

AutoDiff