Publié dans Culture

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 19 mai 2022

Vendredi 20 mai
Lôlô sy ny tariny & Feo Gasy
La soirée à laquelle il faudra assister afin d’éliminer le stress après une semaine chargée par le boulot et les défis quotidiens. Effectivement, quand Benny, Bebey, Kolibera et Nini Kolibera se retrouvent, l’ambiance ne peut être qu’exceptionnelle et 100 % acoustique. Et ce ne sont pas les irréductibles de Lôlô sy ny tariny qui diront le contraire. Ce soir, ces amis de toujours vont à nouveau embarquer les noctambules à travers un show inédit. Ces derniers auront sans doute l’occasion de s’amuser dans une ambiance Lolo sy ny tariny et Feo Gasy. Rendez-vous donc au Piment Café, Behoririka vers 20h. Comme au bon vieux temps, Benny et sa bande vont replonger les inconditionnels dans les années 70, 80 et 90.
Jean Aimé
Il s’est fait rare dans la Capitale depuis un long moment. Ce vendredi, il a décidé de remonter sur la scène du Glacier à Analakely pour des retrouvailles avec ses fans. Jean Aimé de Bemaharivo, la grande vedette venant du District de Marovoay, annonce un concert grandiose pour un vendredi « joli ». Doté d'un style varié, dominé largement par le rythme tropical, il est  à la tête de son groupe cohérent et compétent. Ainsi, le chanteur est capable de divertir, de faire bouger au maximum et finalement de satisfaire l’assistance, tout cela à travers un répertoire qui invite le public à rejoindre la piste sans aucune hésitation. Appréciez à nouveau ses tubes qui ont des échos partout, entre autres « Anaondro champion », « Juste participation », « Aza mirobaroba », « Tsy mila kivy », « Mila lamba », « Sitrany zaho mangina », « Samy barakay », « Andrasako foana »,... Le spectacle commence à 21h.
Jean Rigo
Apparemment, cette fin du week-end s’annonce déjà très nostalgique. De nombreux chanteurs ayant bercé les oreilles des mélomanes font leur retour pour ce vendredi. Parmi eux, le chanteur et compositeur Jean Rigo, un artiste célèbre dans les années 90. Actuellement, il se fait plus discret. Bien que ses titres soient encore repris à tue-tête lors des évènements familiaux et dans les karaokés du coin, Jean Rigo n’est plus tout à fait dans l’ère du temps. Le chanteur n’a pas décroché pour autant. Ce soir, il remettra ses pieds dans la salle du restaurant Karibotel Twenty Six à Analakely à 20 heures tapantes.
Rootsikalo
Réunir les  amateurs de la musique urbaine dans une salle autour d’un verre et des amuse- gueules, tel est le pari que s’apprête à réussir le restaurant Annexe Le Zoma, Antaninandro pour une soirée qui s’annonce au couleur « Roots ». Elle se tiendra avec l’un des artistes préférés de la jeune génération qui n’est autre que  Rootsikalo. Le chanteur promet un show de pure folie avec la reprise de ses meilleurs morceaux comme « Tsio-drivotra », « Tsy tandrify », « Tiako ho avy », «  Mangina aty »… Avis aux amateurs, ce soir direction Antaninandro dès 19h !

Samedi 21 mai
Le grand jour tant attendu est enfin arrivé ! Oboy, le rappeur d’origine malagasy, venu spécialement de France, effectuera son grand show demain à partir de 15h au Palais des Sports, Mahamasina. Quant au déroulement du spectacle, le Dj Weeman show et d’autres artistes surprises locaux enflammeront la première partie vers 15h. Oboy, le plus attendu de tous, fera son apparition vers les 17h pour entamer la deuxième partie. Ce grand concert s’annonce chaud puisque les tickets d’entrée sont déjà tous vendus. Pour finir le show en beauté, Oboy donnera par la suite un « After show » au Kudeta Anosy dans la même soirée.
Vilon’Androy
Un groupe originaire du grand Sud de Madagascar. Vilon’Androy a mis en valeur les sonorités du sud malagasy et les rites ancestraux depuis déjà plusieurs années. A travers ses compositions, le groupe oscille entre les rythmes effrénés du Banaiky et du Beko, le chant a cappella traditionnel, le tout mêlé à une dose de modernité pour animer les scènes et satisfaire le public. Et la particularité de ce groupe, c’est qu’il n’utilise que des instruments locaux tels que le « Lokanga » et le « Sirosiro » pour accompagner ses chansons. Pour voir Vilon’Androy à l’œuvre, il sera au No Comment Bar Isoraka, demain soir à partir de 20h.
Dimanche 22 mai
Revy Lôlô & Erick Manana
Mettre le « Tanàna  Zoari » à Ilafy dans une ambiance acoustique, festive et surtout animée, tel est le pari que la maison de production Miritsoka s’apprête à réaliser. Ainsi, elle a réuni les grands noms du folk malagasy sur une même scène. Ce sera le grand point de rencontre des amoureux du « Folk gasy » issus de tous les horizons. Plusieurs sommités de la musique locale vont venir  inonder la scène, armées de leur guitare. Parmi les headliners, on retrouvera Benny et Bebey de Lôlô sy ny tariny, le guitariste Raplay et Erick Manana - venu exprès pour le show mais également pour préparer son concert qui se tiendra dans les semaines à venir. Une affiche alléchante qui devra enchanter les amateurs de la bonne musique de la Capitale. Et pour couronner le tout, Dama et Bekoto seront également de la partie en tant qu’invités.  Rendez-vous au « Tanàna Zoari », Ilafy ce dimanche à partir de 15h.
Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Vol d’or au ministère des Mines - Les responsables successifs s’en lavent les mains
  • Drame à Nosy Varika - Une mère de famille et ses fillettes meurent calcinées
  • Accident routier au fasan’ny Karàna - Un motocycliste broyé par un poids lourd
  • Autoroute Antananarivo - Toamasina Contrat signé incessamment
  • Assassinat d’une jeune fille à Moramanga - L’ex-petit ami à Tsiafahy
  • Commune urbaine d’Antananarivo - Un millier de caméras pour surveiller les rues de Tana
  • Tribunal de Nîmes - Un Malagasy condamné à 7ans d’emprisonnement pour agression sexuelle
  • Paiement des bourses universitaires - Trente milliards d’ariary d’économies grâce à la digitalisation
  • Moramanga - Le sosie de Jerry Marcoss décapité
  • Fête de l’indépendance - Circulation perturbée à Anosy et Mahamasina
Pub droite 1

Editorial

  • Identité nationale
    Que la fête commence ! Que les choses sérieuses débutent ! Bref, que le plat de résistance soit servi ! Le clou des cérémonies de la célébration de la Fête nationale arrive ce jour de 25 juin, la veille de la date du Soixante-deuxième anniversaire du retour à la souveraineté nationale. En effet, après avoir été colonisée pendant 64 ans, la Grande île accède le 26 juin 1960 à l’autodétermination.

A bout portant

AutoDiff