Publié dans Culture

Disparition - Décès d'un célèbre acteur des années 2000

Publié le mercredi, 08 juin 2022


Un père de famille, ami, mannequin et acteur phare des années 2000 du nom de Rija Ratafika vient de rejoindre les étoiles. « C’est dans l’immense tristesse et douleur que je vous annonce la nouvelle. Rija Ratafika, célèbre acteur de la boîte Avoko Production est décédé », a annoncé un acteur et ami proche du défunt sur son compte. Une nouvelle qui constitue un véritable choc pour tous qui a traversé la Grande île, depuis hier matin. Ceux qui l'ont connu parlent de lui comme un véritable bon acteur et un grand mentor pour les jeunes acteurs d’aujourd’hui. Certes, cela fait déjà quelques années qu’il n’est plus apparu dans des nouvelles séries ou long-métrage malagasy. Cependant, il fait partie des acteurs qui restent gravés dans les mémoires dans l’histoire du cinéma malagasy. Récemment, les téléspectateurs l’ont aperçu dans un spot publicitaire d’une entreprise de communication. En effet, la nouvelle de sa mort s'est répandue, hier, comme une traînée de poudre, laissant stupeur et tristesse derrière elle. Des hommages, des souvenirs, et surtout des expressions de chagrin ont afflué sur le réseau Facebook, à l’annonce de la triste nouvelle. Sur Facebook, l’acteur Kiady de la série Safelika, a déclaré : "Tu étais pour moi l’un des acteurs les plus talentueux. Un vrai mentor, c’est toi qui m’as motivé à travailler dans le cinéma. A ce moment, tu m’avais annoncé que ta vie d’acteur touche à son terme et c’est maintenant à mon tour de poursuivre ton chemin. Repose en paix tonton Rija Ratafika, je n’oublierai jamais les bons moments que nous avons passés ensemble. A titre de rappel, Rija Ratafika s’est frayé un chemin dans le monde du cinéma au début des années 2000, il était l’acteur star du film « Parapaingo » mais également « Ankamantatra ». A part être un acteur et mannequin, il a également travaillé dans une agence d’événementiel et à l’Asecna. Rija Ratafika est marié et laisse trois orphelins. En ces moments de tristesse, la rédaction de La Vérité s’associe au deuil de la famille et au monde du septième art à qui nous adressons également nos sincères condoléances.
Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff