Publié dans Culture

Littérature - Trois auteurs décorés par le ministère

Publié le vendredi, 29 juillet 2022


Une double cérémonie pour la promotion de la culture par les arts linguistiques. Des passionnés de littérature ainsi que des chercheurs dans le domaine des arts linguistiques se sont réunis jeudi dernier dans la salle Dox de la Bibliothèque nationale, sise à Anosy. C’était lors de la cérémonie de remise d’une distinction honorifique aux trois auteurs malagasy ayant baigné dans le monde de littérature depuis des décennies. Ils ont été élevés au grade de Commandeur de l'Ordre des arts, des lettres et de la culture.
Le premier, l’auteur et poète Narivelo Rajaonarimanana, connu également sous le nom de « Ny Malodohasaha », est également médiateur en littérature malagasy. Il a aussi personnellement étudié le « Sorabe ». Notons que c’est Narivelo qui a créé le site « haisoratra.org », le premier site Internet spécialisé en littérature malagasy.
L’auteure Solotiana Nirhy-Lanto Ramamonjisoa, alias Solotiana Vonimpitiavana,  qui a écrit une œuvre sur la littérature malagasy a été également décorée Commandeur de l’Ordre des arts, des lettres et de la culture.
Le troisième, Toetra Rajaonarivony, alias Toetra Raja, est l’auteur du livre « Tiako, tiako foana ». Il est également un membre important des associations Havatsa-UPEM (Union des poètes et écrivains malagasy) et Poetawebs. Il est l'un des auteurs ayant publié des poésies dans les journaux et sur Internet.
Promotion de la culture
Lors de cette rencontre, une conférence intitulée « Rakibolana sy Literatiora : Fitaovam-pikajiana ny teny malagasy » s'est également tenue. Madagascar est l'un des pays qui a un avantage en matière linguistique, car il a sa propre langue. Ainsi, cet événement s'inscrit dans le programme du ministère de la Communication et de la Culture (MCC) qui consiste à inciter chacun à aimer la lecture à travers le projet « Ndao hamaky boky », en particulier les livres en malagasy. Le but est de continuer à promouvoir la langue maternelle. A cette occasion, la ministre Lalatiana Andriatongarivo a martelé que la littérature doit être privilégiée. Il s’agit d’un élément culturel qui doit être utilisé à tout moment. Durant cet évènement, les auteurs décorés ont également réalisé des récits de poèmes et la lecture de différentes œuvres locales. Par ailleurs, ils ont également remis des livres à la ministre, et cela en guise de reconnaissance de la contribution du MCC pour promouvoir la culture.
Sitraka Rakotobe


Fil infos

  • Accident de minibus à Marovoalavo - Dix personnes décédées
  • Président Andry Rajoelina - « Madagascar n’est pas un pays en crise »
  • Crimes à Kelilalina - Trois enfants tués à coups de hache
  • Massacre à Ankazobe - 6 personnes placées sous MD
  • Tarif optima business - Les grands consommateurs grincent les dents
  • Trafic de drogue - Un dealer cache ses héroïnes sur son bébé
  • Incendie criminel à Ankazobe - Les arrestations se suivent
  • Union européenne - Giovanni Di Girolamo élevé au rang de Commandeur de l’Ordre national
  • Une attaque sur fond de vengeance !
  • Incendie criminel à Ankazobe - Quatre membres de la bande éliminés

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • 10 août, une aubaine… 
    Le pays rendra hommage aux victimes de la tuerie de Mandrimena (Andoharanofotsy) demain. En effet, le 10 août 1991, des dizaines voire des centaines, certains avancent même des milliers de concitoyens, ont été abattus de sang-froid par des éléments de la Garde présidentielle, à l’époque de l’Amiral Didier Ratsiraka, sur le terrain vague de Mandrimena, entre Andoharanofotsy et Iavoloha.Les dirigeants de la lutte populaire issus du « Hery velona Rasalama » conduits par feus Zafy Albert et Andriamanjato Richard décidèrent sur la place du 13 Mai, ce 10 août 1991, d’aller avec des milliers de manifestants rejoindre le Palais d’Iavoloha pour entamer une concertation directe avec le maitre des lieux à savoir Didier Ratsiraka, Président de la République démocratique, et ce afin de dénouer la crise qui a trop duré dans le cadre d’un dialogue direct. Seulement, l’affaire a mal tourné. Les éléments d’élite de la GRP, survolant par hélico,…

A bout portant

AutoDiff