Publié dans Culture

Remise de distinction honorifique - Les artistes de la Région Sofia récompensés

Publié le mardi, 13 septembre 2022


Il faut reconnaître que le ministère de la Communication et de la Culture (MCC) n’a pas ignoré le travail et les talents des artistes venant des Régions en dehors de la Capitale. A cet effet, 27 chanteurs et chanteuses qui excellent dans les rythmes  « Bahoejy », « Malesa », « Sanadera », « Osika » » ou encore « Antosy », originaires d’Antsohihy, capitale de la Région de Sofia, à l’instar de Din Rotsaka, Grand maître Tianjama, Jean Rigo, Le Jim 415, Dadi Love, Sisca, Vaney's, Vaiavy Chila, Dah’Mama, Lego, Lianah, Sayah,… ont été récompensés par le Gouvernement à travers le MCC. Durant la cérémonie, la ministre Lalatiana Andriatongarivo leur a fait honneur en les promouvant au titre de Commandeurs de l’Ordre des Arts, des Lettres et de la Culture. Une décoration remise pour les artistes qui se sont distingués par leur création dans le domaine artistique ou littéraire et par la contribution qu’ils ont apportée au rayonnement des arts. D’ailleurs, la plupart des artistes de la Région de Sofia sont particulièrement appréciés et connus de toute l'île. Ils ont même eu l’honneur de représenter le pays au niveau international. « Cette décoration représente une source d’encouragement et de motivation pour les artistes. Cela nous pousse à aller de l’avant et à donner le meilleur de nous-mêmes pour satisfaire le public. Evidemment, c’est un immense  honneur de recevoir cette distinction. Nous sommes heureux de savoir que le Gouvernement, à travers le ministère de tutelle, continue de nous soutenir », s’enthousiasme le chanteur Dadi Love.
A l’écoute
Le ministère de la Communication et de la Culture, de son côté, poursuit son effort dans l’objectif de soutenir les chanteurs et musiciens, ainsi que tous les acteurs du domaine culturel. En plus de cette reconnaissance spéciale, afin d'améliorer le secteur artistique et culturel, le MCC ne cesse de construire des espaces culturels permettant aux artistes de se produire. Par ailleurs, il continue de se concerter pour l'élaboration d’un arrêté d'application de la politique nationale de la culture qui déterminera le « statut des artistes ». Il s’agit d’une charte qui permet aux artistes de bénéficier entre autres des avantages octroyés par la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNaPS). Lors de son discours, la ministre a également martelé la concrétisation du processus d'établissement de la carte professionnelle de l'artiste, sans oublier la réforme structurelle au sein de l'Office malagasy du droit d’auteur (OMDA), ce qui a conduit à la mise en place d'un programme de commande spéciale pour que les artistes puissent vraiment vivre de leur art.
Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Les actus en bref
  • Couple Rajoelina - Echange convivial avec le couple Biden
  • Pénurie d’eau - Le pire est à craindre
  • Affaire 73,5 kilos d’or - Le procès remis aux calendes grecques 
  • Rapport de la mission de suivi électoral  - L’UE insiste sur la mise en œuvre des recommandations 
  • JIRAMA - Andekaleka se dote d’un quatrième générateur
  • Commerce - L’Algérie lorgne sur la vanille malagasy
  • Rajoelina à la tribune des Nations Unies - Interpellation sur le prix du baril de pétrole
  • Disparition du plus petit primate au monde - La honte pour Madagascar !
  • Discours à la tribune des Nations unies - Rajoelina dans le même panel que Biden et Kagamé

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Fia…ble !
    On ne peut pas passer inaperçu l’évènement majeur de la semaine dernière, la FIA. En fait de jeudi à dimanche, la Foire internationale de l’agriculture (FIA) s’est tenue au Parc des expositions à Tanjombato. Quand on parle d’Agriculture, ce grand ensemble qui englobe toutes les activités du monde rural dans tous ses états. Sont inclus à l’intérieur de ces activités dites agricoles la culture, la pêche et l’élevage qui se souscrit au sein de l’économie « verte » et « bleue ». Avec l’évolution des activités exigées par la demande sans cesse croissante des besoins de l’homme, l’agribusiness apparait et commence à occuper du terrain. De toute façon, l’agriculture représente un domaine de priorité surtout pour un pays comme Madagasikara. L’initiative entrant dans le cadre pour l’épanouir est toujours très appréciée et fiable. Les actions de l’Agence Première Ligne font partie des stratégies à encourager. En principe, l’agriculture est un…

A bout portant

AutoDiff