Publié dans Culture

Festival du rire « Jôkôsô » - Pari réussi pour les humoristes 

Publié le lundi, 21 novembre 2022

Fin de la rigolade. Le festival du rire « Jôkôsô » a fermé ses rideaux dimanche avec le dernier concert qui s’est tenu au Kudéta sis à Anosy. Les organisateurs ont été satisfaits de cette édition qui a été un grand succès. Durant quatre jours d’affilée, de fervents jeunes humoristes ont animé divers lieux de la Capitale tels que l’AFT Andavamamba, l’IKM Antsahavola, Kudéta ou encore Madagascar Underground.

Une vingtaine de comédiens à l’instar de Barhone, Eric et Honorat (« Fou hehy »), Francis Turbo mais surtout des jeunes talents tels que Orimah Sarobidy, Aina Maharavo, Raitra Belawayks Finengo et bien d’autres ont fait rire de joie le public venu nombreux.  La prestation et le professionnalisme de ces nouveaux talents d’humoristes ont surpris les spectateurs. « C’était quatre jours d’animation consacrés à l’humour. Un grand bravo pour le collectif Gasy Stand Uppers, Be-Tige et tous leurs collaborateurs. J’espère que les organisateurs continueront de réaliser d’autres spectacles », s’enthousiasme Ranto Ratovondrahona, un spectateur. 

A en déduire que les programmateurs ont concocté une affiche alléchante où les poids lourds de l’humour ont côtoyé les nouveaux talents œuvrant dans ce domaine. Le collectif « Gasy Stand Uppers » et  le centre IKM continuent de soutenir les jeunes talents mais également de leur donner l’opportunité de monter sur scène. Depuis quelques années, le domaine de l’humour a pris davantage d’envergure à Madagascar. Néanmoins, peu d’évènements sont organisés pour promouvoir les jeunes humoristes ayant du talent. Par contre, le Festival du rire « Jôkôsô » représente une opportunité pour eux afin qu’ils puissent montrer leur savoir-faire devant le public. Cette deuxième édition a été une réussite. Tout a été prévu pour que ce festival allie qualité et originalité. Le public espère que la prochaine édition de « Jôkôsô » attirera encore plus de jeunes talents…

 

Sitraka Rakotobe

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff