Publié dans Culture

Coopération malgacho-indonésienne - Un nouveau dictionnaire se découvre 

Publié le mercredi, 23 novembre 2022

Nouveauté. L'Ambassade de la République d'Indonésie à Madagascar a remis un dictionnaire Indonésie-Malagasy/Malagasy-Indonésie baptisé « Kamus »  au ministère de la Communication et de la Culture, mardi dernier, à la Bibliothèque nationale d'Anosy. Une action rentrant dans la célébration du 47ème anniversaire de coopération entre les deux pays. La cérémonie a également pour objectif de renforcer, développer la relation entre les deux parties mais également de partager les valeurs des deux langues afin de favoriser les échanges culturelles.

« Les mots sont les premiers clés pour ouvrir les relations entre deux pays ». L'existence d'un dictionnaire comme celui-ci est enrichissante et montre que la langue des deux pays est bien vivante. Ce dictionnaire est un grand outil nécessaire, en particulier pour les étudiants et les chercheurs'’, a déclaré le ministre, Andriatongarivo Lalatiana, lors de la cérémonie. L'Ambassade de la République d'Indonésie à Madagascar de rajouter que le livre aura un impact sur le monde de l'enseignement et de l'étude des langues étrangères. Tout en rappelant que ce dictionnaire  « Kamus » est le quatrième livre édité par l’Ambassade de l’Indonésie remis pour Madagascar. « Kamus » est ainsi une autre preuve que les langues malagasy et indonésienne renferment des liens historiques entre les deux pays. En plus de l'histoire et des preuves relevées par les scientifiques, les similitudes de la forme des visages malagasy  et indonésiens ainsi que la ressemblance sur la manière de parler ou les accents sont les preuves de ce lien. Rappelons que le ministère de la Communication et de la Culture accorde de la valeur à la langue malagasy. Pour ne citer le département de promotion de la langue maternelle, les différents programmes tels que l’événement « Iray volan’ny teny malagasy », « Tsenaben’ny boky », ou encore l’événement « Volana iray mpanoratra iray ». L’équipe du ministère poursuit également son objectif d’offrir des opportunités aux écrivains et les acteurs de l’art oratoire malagasy. Il faut souligner que ce nouveau dictionnaire est disponible dans les bibliothèques nationales de la Grande île et autres librairies. A noter que les deux parties comptent renforcer les liens culturels et prévoient d’organiser d’autres manifestations pour favoriser les échanges entre les deux pays.

 

Sitraka Rakotobe 

Fil infos

  • Assemblée nationale - Une législature folklorique
  • Cementis Antsirabe - Vers une production annuelle d’un million de tonnes de ciment
  • Transport aérien - Madagascar Airlines renforce sa flotte avec un Embraer neuf 
  • Douane - Les trafics de matières nucléaires à la loupe
  • Ministre Tinoka Roberto - De l’huile sur le feu de la déception
  • Christine Razanamahasoa - Coup de couteau dans le dos de Rajoelina
  • Développement - « Madagascar peut dépasser ses voisins africains » selon la Banque mondiale
  • Forfait de Madagascar aux jeux de la CJSOI - Que les responsables soient sanctionnés !
  • Hajo Andrianainarivelo - «  L'une des mesures phares pour Madagascar, c'est d'établir une bonne gouvernance ! »
  • Drogue dure - La méthamphétamine s'achète à 150 000 ariary le gramme

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Quid du sort de l’environnement !
    Le pays se dégrade. Un constat amer pour tout citoyen jaloux de l’avenir de la Nation. A en croire l’article dûment élaboré par notre confrère tout récemment « Destruction de l’environnement » (vendredi 2 décembre), la machine environnementale de la Grande île tourne à la vitesse marche arrière. Un article qui se doit vivement d’interpeller tous les acteurs de développement du pays dont entre autres les autorités publiques, les élus, la Société civile, les mouvements associatifs, les lanceurs d’information, les simples citoyens, la communauté de base, etc.

A bout portant

AutoDiff