Publié dans Culture

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 07 septembre 2023


Vendredi 8 septembre
KIAKA
Nini et ses amis de scène sont de retour dans la Capitale. Après avoir enflammé Antsahamanitra et la ville d’eaux, toujours dans le cadre de la célébration de ses 37 années de scène, le groupe Kiaka ne chôme pas. Avec cette passion pour la musique rock, Nini et ses musiciens sont toujours prêts à satisfaire les fans. Ainsi, la scène du vieux carré à Behoririka réservera pour ce vendredi une soirée métallique et de look assez engagé pour la circonstance. Comme au bon vieux temps, la formation sera sur scène pour combler de bonheur les métalleux de la ville des mille. L’événement s’annonce déjà très chaud. Ce sera le premier concert de rock qui se tiendra au Piment Café en ce mois de septembre. Le groupe Kiaka va reprendre ses morceaux épiques des années 80, 90 et 2000. Les premiers riffs de guitare retentiront à 20h 30.
BIG MJ
A l’heure actuelle, Big MJ est l’un des artistes les plus suivis sur les réseaux sociaux et dans la société, et ce grâce à sa générosité et son talent d’ambianceur. Après avoir officialisé sa collaboration avec Orange Madagascar en tant qu’ambassadeur dudit opérateur, le chanteur est attendu de pied ferme par le public. Ce soir, il propose une nouvelle soirée dénommée « Bye Bye vacances ». Le show aura lieu au Glacier Analakely à partir de 21h. Promettant une chaude ambiance aux fidèles fans, le chanteur et son groupe vont partager le meilleur d'eux-mêmes par le biais d'un répertoire et de genres musicaux variés, allant du « salegy » au sega, en passant par la biguine, le slow, l'« antosy », le « malesa », le « bawejy »,... Rejoignez la piste de danse pour vous éclater avec les morceaux populaires comme « Atero amin’ny babany », « Tsy mila », « Aminao foty niany »,…
MR SAYDA
L’interprète du tube « Voay » continue d’arpenter les différentes scènes de la Grande île et dans d’autres pays. Après avoir effectué un concert à l’île Maurice et enflammé le stade de Barea lors des clôtures des JIOI 2023 à Mahamasina, Mr Sayda est à l’affiche de la discothèque Djembe, sise à Antaninarenina, ce soir. Cette fois-ci, Mr Sayda sera la seule vedette du show baptisé « Festivibe ».  Un rendez-vous à ne pas rater sous aucun prétexte pour ceux qui ne l’ont jamais vu à l’œuvre, surtout les fans qui se trouvent dans cette zone. Au programme, les morceaux tels que « Tia anao aho », « Vokatry ny foko », « Tara loatra », ou encore son nouveau titre « Fitia efa nomeko » seront à fredonner à haute voix dans la salle à partir de 22h.
Samedi 9 septembre   
TGC
Le public a longtemps attendu ce moment de louange, et surtout la nouveauté promise par le groupe Tana Gospel Choir (TGC). Le centre commercial La City Ivandry sera ainsi le lieu de rendez-vous. Ce show marquera sans doute les esprits pour les fans de la musique évangélique, plus particulièrement les férus du chant gospel. Et pour cause, le groupe Tana Gospel Choir y sera en « live » à partir de 9h de matin. Un concert évangélique qui sera accompagné de la sortie officielle de son quatrième album « Misandrata ianao ». Le leader du groupe, Fidy Rabearisoa, a également mentionné qu’un album intitulé « Best of TGC », contenant les tubes phares du groupe et muni de quelques touches de modernité, sera mis en vente à cette occasion. En outre, il y aura des ventes de CD, des dédicaces et une séance photos durant ce concert. Ce rendez-vous est réservé à tout le monde, et non pas uniquement pour les chrétiens.
NUI RAZA
La chanteuse malagasy résidant aux Etats-Unis est fin prête pour un grand concert au pays.  Après avoir fait sensation à Toamasina le week-end dernier, Nui Raza propose un spectacle à guichet fermé pour son premier rendez-vous dans la Capitale. Le show se déroulera au CCEsca Antanimena demain à partir de 15h. Un bel après-midi en perspective, tant du côté des spectateurs que celui de cette chanteuse qui savoure déjà le plaisir de se produire à Madagascar. A cette occasion, Nui Raza promet un concert digne et à la hauteur de l’attente du public malagasy. D’ailleurs, elle préparait ce retour depuis longtemps, en affirmant qu’elle a hâte de retrouver le public de la terre de ses ancêtres. 
OLO BLAKY & MASHMANANJAKA
Un après-midi de samedi qui s’annonce chaud avec deux groupes réputés de la musique urbaine. Le groupe Olo Balky, à la fois inspiré par la musique urbaine et la musique traditionnelle, affiche une nette percée dans son parcours. Son chanteur, Naty Kaly, fait la différence à travers son talent et son dynamisme. Les mélomanes adorent les tubes « Tsy afa-bela », « Tsy fantatro », « Hatsarana », « Mailaka ».... Mashmanjaka, quant à lui, est un rappeur forgé par la collaboration avec d’autres rappeurs classés « Old school ». Cet artiste continue à conquérir le cœur des fans de la musique hip-hop grâce à son style, son flow et surtout ses textes engagés. Rendez-vous demain à 16h dans les locaux de la Teinturerie d’Ampasanimalo pour ceux qui aiment la bonne musique et la culture urbaine. Tous les tubes qui ont fait la renommée de ces deux groupes vont être fredonnés à coup sûr.
Dimanche 10 septembre
MAGE 4
Un grand rendez-vous programmé tous les ans au Palais des sports à Mahamasina. Ce dimanche, les membres du groupe Mage 4 ont bien décidé de partager le meilleur d'eux-mêmes. Le lead vocal Ken et ses musiciens sont impatients d'affronter le public tananarivien lors de ce rendez-vous dominical prometteur. Avec le groupe Mage 4 sur scène, une ambiance romantique avec de la musique rock est sans doute garantie. Comme dans les précédentes célébrations de ses anniversaires, Mage 4 a encore choisi de collaborer avec l’agence événementielle Ivenco afin de satisfaire les fans. Beaucoup de décibels et de l’émotion seront attendus à cette occasion. Rendez-vous au Palais des sports ce dimanche à partir de 15h.
Si.R

Fil infos

  • Actu-brèves
  • Affaire Romy Andrianarisoa - Fanirisoa Ernaivo et consorts dépités
  • Législatives - Des ministres candidats
  • Attaque visant un commerçant à Fenoarivo-Atsinanana - Un ancien employé comme présumé commanditaire
  • Indonésie- Madagascar - Une coopération bilatérale en plein essor
  • Emeute à Ankazomiriotra - Des armes de la Gendarmerie disparues
  • Ile Maurice - Des jeunes filles malagasy forcées de se prostituer
  • Enseignement technique - Le LTP Ampasampito objet d’une complète réhabilitation 
  • Détournement de véhicules au ministère de la Santé publique - Un fonctionnaire et un propriétaire de garage sous les verrous
  • Députations - La caution quadruplée
Pub droite 1

Editorial

  • L’effritement
    L’Opposition se disloque ! Le C 11, entendre Collectif des 11 candidats, s’évanouit ! Le régime Orange n’a pas contrepoids crédible en face. Emportés par le souffle de la déflagration de l’éclatante victoire du candidat n° 3, Rajoelina Andry Nirina, les cadors de l’Opposition ne s’en remettent pas. Abasourdis, ils peinent à savoir où mettre les pieds ! Traumatisés, certains de ces malheureux perdants disparaissent des écrans de radars. Et pour cause ! En réalité, il n’existe pas à Madagasikara une Opposition politique répondant aux normes universellement reconnues. Une Opposition comme étant une force de proposition à la hauteur des attentes de la population. Une Opposition maîtrisant les arcanes de la gestion des affaires nationales et capable de tenir un débat d’idées sans passion déplacée fait défaut. Une force d’alternance de nature à prendre le relais selon le verdict des urnes démocratiquement correct laisse à désirer. En fait, le pays…

A bout portant

AutoDiff