Publié dans Culture

Evénement - Ambondrona annonce les retrouvailles avec ses fans

Publié le lundi, 12 février 2024

« Naleonao », « Tanfandria mandry » ou encore « Aza tsiny »,… Le groupe Ambondrona, présentant ses hits emblématiques, seront bientôt sur scène. En effet, ses fans ont habitude de les voir sur les grandes estrades, comme le Coliseum d’Antsonjombe ou le Palais des sports de Mahamasina. En avril 2023, Kix et sa bande ont fait trembler l’avenue de l’Indépendance, sise à Analakely à l’occasion du concert baptisé « Arabe ». Effectivement, Ambondrona est un groupe qui a l’habitude de réunir des milliers de spectateurs, en jouant sur une grande scène à chacune de ses apparitions. 

Cette fois-ci, pour son premier concert de l’année, organisé par Louvto Company, le groupe de pop rock retrouvera ses fans au Centre de conférence international (CCI), sis à Ivato. Le show aura lieu dans un peu moins de deux semaines, ou plus précisément le 25 février à partir de 15h. Cette formation, déjà dotée d’assez d’expériences offrira sans doute un concert son et lumière digne des plus grands à vous couper le souffle. D’ailleurs, à chaque apparition scénique du groupe Ambondrona, le public qui vient en masse pour le show. Plus qu’un concert, ce sera un véritable spectacle de rock soft enflammé. De l’adrénaline, de l’émotion et des invités « surprises », tous ces éléments attendent le public durant ce rendez-vous. Sans oublier une mise en scène soignée, soutenue par des jeux de lumière astucieux qui évoluent au fil des actes, un décor grandiose, un son impeccable... Le tout mené par cinq hommes qui sachent bien jouer leurs rôles sur scène. 

Quoique l'on puisse penser du parcours du groupe, nul ne pourra nier que Beranto et sa bande se donnent toujours à fond dans leurs concerts. Et cela depuis leurs débuts dans les années 2000. Et ce n’est pas faux. Il suffit juste de jeter un œil sur les réseaux sociaux pour s’en rendre compte car de très nombreux fans sont déjà en effervescence et impatients de les revoir sur scène. Certes, Ambondrona est devenu un véritable phénomène à lui tout seul au bout de 22 années d'existence. La formation se plait toujours à surprendre ses fans. Une grande communauté de fidèles qui s'agrandit continuellement, en accueillant désormais en son sein une nouvelle génération qui reste toujours aux aguets à l'annonce d'un événement de la part du groupe. Autant de succès, autant de titres qui devraient assurer du beau spectacle. Bref, de nombreux concerts se sont vu défiler et d’autres restent à venir. Ce premier concert du groupe Ambondrona pour l’année 2024 sera certainement un événement musical à ne pas manquer pour les jeunes et les moins jeunes, amateurs de pop rock...  

 

Si.R

Fil infos

  • Castration des violeurs - L’Etat malagasy choisit le camp des enfants
  • Déplacement présidentiel en Turquie - Nouvelle offensive économique et diplomatique en vue
  • Castration des violeurs d’enfants - Ingérence de l’Union européenne
  • Arena Rajoelina - Critiques infondées sur ses activités
  • Actu-brèves
  • Forces armées - Pluie d’étoiles chez les officiers
  • Toamasina - Le corps d'un étranger retrouvé dans l'océan
  • Actu-brèves
  • Epidémie de choléra - Un paquebot en escale à Nosy Be suspecté
  • Peine pour les violeurs de mineures - La HCC approuve la castration chirurgicale

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • ODOF, oui mais … !
    La mise sur pied des unités de production dans le cadre du projet gouvernemental ODOF avance à grand pas. L’industrialisation, parmi les trois piliers, 3 Andry, sur lesquels s’appuie la Politique générale de l’Etat (PGE) reprend du souffle, du concret. Le projet One district, one factory, ODOF, est l’un des projets-phare du régime Orange. Un des projets qui marchent à une vitesse grand « V ». Tout porte à croire et au rythme actuel des actions, le projet ODOF couvrira le territoire national à la fin du second mandat de Rajoelina. Et la devise « aucun district n’est oublié » sera atteinte ! D’après certains observateurs de la vie nationale, la concrétisation dudit Projet entre dans la nécessité de la continuité du régime pour un second mandat. Elle justifie la réélection du Président sortant Rajoelina Andry en décembre 2023. Evidemment, il existe d’autres projets en marche qu’il faut, à tout…

A bout portant

AutoDiff