Publié dans Culture

Agenda du week-end

Publié le jeudi, 29 février 2024
Agenda du week-end Photos : fournies


Vendredi 1er mars
Silo & Mafonja
Du jazz, du blues et de la musique « roots » à profusion. C’est ce que propose la salle du vieux carré, situé à Behoririka, ce soir à partir de 20h 30. Une soirée qui s’annonce déjà très musicale. Deux artistes et musiciens reconnus dans leurs talents respectifs investiront la scène. Il s’agit de Silo et Mafonja, chacun pouvant jouer à la guitare ou au clavier. Le « line-up » donne déjà une idée de ce que cette soirée réservera aux mélomanes qui prévoient de sortir ce soir. Le répertoire sera éclectique, voguant entre soul, jazz et roots à leurs sauces. Une jolie soirée musicale en perspective, arrosée autour de quelques verres. Rendez-vous ce soir au Piment Café !
Lôla
Lôla retrouve finalement le chemin de la scène tananarivienne après quelques mois d’absence. Cet artiste, accompagné de ses musiciens, choristes et danseuses au grand complet, invitent les fans à un show qui se déroulera au Nooro Tower, Ambohitrarahaba ce soir à partir de 21h. Un événement unique qui servira, au chanteur et ses fans, à renouer les liens et se remémorer du bon vieux temps. Encore une fois, avec sa voix aiguë, ses compositions romantiques ainsi que son rythme « batrelaky », Lôla va séduire à nouveau le public à cette occasion. Avec ses 22 années d’expériences scéniques et de partage musical, comme à l’accoutumée, le chanteur va livrer une prestation intense du début jusqu’à la fin de ce concert.  A chacun de ses spectacles, les paroles de ses tubes comme « Jamba » mais aussi « Tsisy atakaloko la mozika » ou encore « Mampitempo ny fo » sont toujours repris en chœur par l’assistance. Une autre occasion pour cette dernière de se remémorer des souvenirs de jeunesse et de revivre des moments inoubliables.
Princio
Drôle, direct et parfois insolent… Princio a su gagner le cœur des amateurs de chansons à texte, en particulier les jeunes. Il s’est vite fait une place sur les scènes musicales. Même aujourd’hui, il continue d’enchanter l’assistance, comme ce sera encore certainement le cas ce soir. Ses spectacles en solo se sont fait assez rares ces derniers temps. Mais aujourd’hui, il  décide de rompre le silence en revenant sur le devant de la scène du Phô Resto, Ivato. Le show démarrera à 20 h. En tout cas, une chose est sûre, avec cette affiche, ceux qui viennent de passer une semaine chargée, prendront le temps pour s’amuser et se déstresser en ce vendredi « joli ».
Rija Ramanantoanina
Après avoir donné des concerts lors de la fête de la Saint-Valentin, le crooner propose son troisième spectacle de l’année en ce vendredi. Ce show, baptisé « Nofy feno loko », se tiendra ce soir à partir de 20h 30 au Louvre, Antaninarenina. Encore une fois, avec son charme, sa voix ainsi que ses chansons romantiques, Rija Ramanantoanina séduira ses inconditionnels lors de ce rendez-vous intime. D’ailleurs, comme à l’accoutumée, à chacune de ses apparitions scéniques, le crooner apporte de la joie et d’allégresse. Le charme de Rija Ramanantoanina devrait une nouvelle fois opérer pour le plus grand plaisir de ses fans qui le suivent depuis toujours…
Iraimbilanja
Les infatigables « Iraimbilanja »  ne sont pas prêts de chômer. Ils ont ainsi décidé d’entamer leur deuxième concert de l’année pour satisfaire les inconditinnels. Ce soir à partir de 19h, ils seront au CEMES Soanierana. Comme au bon vieux temps, les membres du groupe vont une nouvelle fois démontrer qu’ils ont rien perdu de leurs énergies et de leurs talents. C’est toujours avec une fougue inouïe que Batata et Niry scandent chacune des paroles de leurs tubes. Après quatre décennies de carrière artistique, plus précisément 41 ans de partage musical, ces papys du rock savent toujours entraîner le public avec leurs titres, comme « Tao an-tsekoly » ou « Tsy ho ahy ianao » qui sont d’ailleurs parmi les « best of » du groupe.
Tselatra
Après une série de concerts couronnés de succès l’an dernier, le groupe « Tselatra » va pour un autre rendez-vous de l’année. Bien qu’il réside en France, Eric, lead vocalist de ce groupe, propose une autre retrouvaille avec les férus de musique rock. Cette fois-ci il prévoit de jouer du rock acoustique. La soirée se tiendra dans l’une des salles les plus prisées des noctambules, à savoir Madagascar Espace, située à Ambohimangakely. Les premières notes de musique retentiront à 21h. Sans nul doute, Eric et ses camarades de scène vont encore donner corps et âme pour faire plaisir aux fans qui y seront présents. Pour une nouvelle fois, malgré quelques rides,  les  membres de « Tselatra » vont une nouvelle fois démontrer qu’ils ont pu conserver leurs talents artistiques.

Samedi 2 mars
Iniah
Souvent invité à partager l’affiche avec d’autres groupes ou à jouer la première partie d’une autre formation musicale, le groupe Iniah montera - cette fois-ci en solo - sur la scène du Pavé Le Club, Antaninarenina demain après-midi à partir de 13h. Musique « Punk », « Power metal », « Black metal », « Death metal »… Les membres du groupe mettront en avant cette diversité et cet éclectisme, en proposant du rock très lourd en matière de sonorité. Un événement à ne pas manquer pour les adeptes de musique à très haut décibel.
Imiangaly
Partager ensemble dans la convivialité en musique et en images autour d’un verre dans un concert de musique brassant le folk et la world music avec des sonorités acoustiques. C’est ce que propose la chanteuse Imiangaly sur la scène du Maro Madagascar, sise à Antsakaviro, demain à partir de 15h. Un après-midi musical à consommer sans modération et à savourer absolument puisque cette chanteuse monte rarement sur l’estrade.
Bolo
Après la sortie de son nouvel album « Ravitoto », le chanteur Bolo ne cesse d’arpenter différentes scènes de la capitale. Oui, Bolo se dit être prêt pour rencontrer ses fans. L’interprète du fameux tube « Kopozé » qui fait tabac dans les ondes depuis quelques semaines est de retour pour un concert qui se tiendra au CRAAM, Ankatso ce samedi à partir de 15h. Avec son répertoire considéré comme passe-partout, notamment en jouant différents styles musicaux tels que le rap, l’Afrobeat, le pop rock, le ragga dancehall ou le « sound system », tout cela avec des textes directs et crus, mixant le genre « vazo miteny » (chansons à textes), il saura comment émerveiller ses fans lors de ce samedi « magnifique ».
Si.R

Fil infos

  • Aéroport d’Ivato - Descente du Président Andry Rajoelina
  • Développement - Une mission spéciale de la Banque mondiale à Madagascar
  • Tentative de vol à l'aéroport international d'Ivato - La douane désavoue Jackson Jaojoby
  • Actu-brèves
  • Candidats à la Mairie - Le sort de la Capitale reste dans le flou
  • ACTU-BREVES
  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
Pub droite 1

Editorial

  • Rendez-vous planétaire !
    Le gotha monde du sport à l’échelle planétaire se retrouve à Paris du 26 juillet au 11 août 2024. La capitale française, l’épicentre des rencontres sportives de haut niveau, accueille pour la troisième fois les Jeux olympiques d’été après 1900 et 1924. La France toute entière et les délégations s’impatientent d’assister à de grandes compétitions.Les Jeux olympiques s’organisaient pour la première fois en l’an 776 avant JC à Olympie, en Grèce. Il s’agissait au tout début d’une manifestation à caractère sportif et religieux.

A bout portant

AutoDiff