Publié dans Culture

Prix RFI Théâtre - Gad Bensalem dans la cour des grands

Publié le mercredi, 10 juillet 2024
Gad Bensalem portera les couleurs du pays au prix RFI Théâtre Gad Bensalem portera les couleurs du pays au prix RFI Théâtre

Un talent qui va faire parler de lui dans les jours à venir. L’œuvre l"Enfant" de Gad Bensalem a été sélectionné parmi les 13 textes du prix RFI Théâtre pour cette année. Enfant vient de passer officiellement le stade de présélection parmi 138 textes venus de 16 pays d'Afrique et des Caraïbes. Il envisage de remporter cette compétition d’envergure international pour la fierté de la Grande Ile.  Pour rappel, l’œuvre « l’Enfant » realte l'histoire d'un adulte appelé Doda qui, au détour d'une discussion, croit apercevoir son père et se met à le suivre, à le chercher. Une pièce de théâtre que Gad Ben Salem, contacté par message, qualifie de "pièce chorale intimiste". Une pièce jaillie d'une installation artistique. Cette année, ce sont 138 textes provenant de 16 pays pour la grande majorité africains qui s’offrent à notre découverte. Car ce texte de Gad Bensalem, rappelons-le, le public malgache a vu ses prémices. C'est au cœur de l'exposition Lamba Mandrakizay Forever verni le 8 juillet 2023, à Hakanto Contemporary, que Gad Bensalem lui donne naissance. Il n'est alors constitué que de deux feuillets. À l'heure où les discours xénophobes, racistes, homophobes et antisociaux se banalisent, il est important d'ouvrir les portes aux artistes du monde entier. Parmi eux, 25 % d’autrices, une progression à saluer. Le nom du ou de la lauréat(e) du Prix RFI Théâtre 2024 sera annoncé le dimanche 29 septembre et le prix remis à Limoges, dans le cadre du festival Zébrures d'automne. Le lauréat bénéficiera de différents soutiens : une bourse de 2 000 € attribuée par la SACD ; le financement par l’Institut français d’une résidence de création d’une durée allant d’un à trois mois dans l’une des structures partenaires du Prix ; une résidence de recherche et de création à la Villa Saint Louis Ndar au Sénégal prise en charge par l’Institut français du Sénégal ; une résidence de création scénique proposée par le Centre dramatique national de Normandie-Rouen ; une lecture de son texte en public lors du cycle « Ça va, ça va le monde ! » au Festival d’Avignon puis dans le cadre de la manifestation Les Zébrures de printemps organisée par Les Francophonies-Des écritures à la scène, et sa promotion sur les antennes de RFI de fin septembre 2024 à fin décembre 2025 ; un accompagnement par Théâtre Ouvert, Centre national des dramaturgies contemporaines à Paris
Si.R

Fil infos

  • Aéroport d’Ivato - Descente du Président Andry Rajoelina
  • Développement - Une mission spéciale de la Banque mondiale à Madagascar
  • Tentative de vol à l'aéroport international d'Ivato - La douane désavoue Jackson Jaojoby
  • Actu-brèves
  • Candidats à la Mairie - Le sort de la Capitale reste dans le flou
  • ACTU-BREVES
  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
Pub droite 1

Editorial

  • Rendez-vous planétaire !
    Le gotha monde du sport à l’échelle planétaire se retrouve à Paris du 26 juillet au 11 août 2024. La capitale française, l’épicentre des rencontres sportives de haut niveau, accueille pour la troisième fois les Jeux olympiques d’été après 1900 et 1924. La France toute entière et les délégations s’impatientent d’assister à de grandes compétitions.Les Jeux olympiques s’organisaient pour la première fois en l’an 776 avant JC à Olympie, en Grèce. Il s’agissait au tout début d’une manifestation à caractère sportif et religieux.

A bout portant

AutoDiff