Publié dans Dossier

Ministre de l’Education nationale - Tournée fructueuse dans les Régions de V7V et Atsimo-Atsinanana

Publié le mercredi, 17 février 2021


Du 28 janvier jusqu’au 10 février 2021, la ministre de l’Education nationale Sahondrarimalala Marie Michelle et son équipe ont effectué une tournée dans les Régions de Vatovavy-Fitovinany et Atsimo-Atsinanana. Diverses activités relatives à l’éducation y ont été effectuées.

Suivi de chantiers
La construction d’établissements « Manara-penitra » bat son plein actuellement. Cependant, les chantiers nécessitent un suivi strict pour que les bâtiments suivent les normes requises. A cet effet, l’EPP « manara-penitra » d’Ifanadiana, celle de Mananjary et de Vangaindrano, le CEG « manara-penitra » de Mananjary et celui d’Antsirabe, ainsi que le lycée « manara-penitra » de Vohipeno ont fait l’objet d’un suivi. La ministre a exigé aux entrepreneurs que les travaux se fassent rapidement tout en respectant les normes de construction. Par ailleurs, elle a procédé à la pose de première pierre de l’EPP « manara-penitra » de Kianjavato, Ifanadiana.
Dotation de kits scolaires
Durant sa tournée, la ministre Sahondrarimalala Marie Michelle a procédé à la dotation de kits scolaires aux établissements scolaires publics. Toutes les écoles visitées (EPP Ifanadiana, CEG Mananjary, EPP Manambondro Vangaindrano, EPP Karimbary Vangaindrano, CEG Lanivato Vohipeno) ont reçu des « Rakibolana », des cahiers, des stylos. D’autres établissements publics ont bénéficié de tables-bancs flambants neufs. Des écoles privées ont également reçu les mêmes kits, notamment le Collège Présentation de Marie à Manakara, le Collège Saint-Vincent de Paul à Vangaindrano, le Collège luthérien de Vangaindrano, le Foyer de Tanjomoha à Vohipeno, les associations Fanantenana et Tsy Manary Zaza de Mananjary. Pour la ministre, tous les élèves doivent bénéficier des mêmes aides, qu’ils étudient dans des établissements publics ou privés.
Visite des classes inclusives et des foyers
La ministre de l’Education nationale a également visité des classes inclusives accueillant des élèves en situation d’handicap, notamment au Collège Présentation de Marie à Manakara et au Collège luthérien de Vangaindrano, de même que des foyers qui accueillent des élèves dans des situations particulières comme le Foyer Tanjomoha de Vohipeno, l’association Fanantenana Zaza Kambana ou encore l’association Tsy Manary Zaza, toutes situées à Mananjary. Elle a loué les efforts des responsables de ces établissements qui respectent les droits de ces enfants, dont le droit à l’éducation.
Signatures de convention
Par ailleurs, le ministère de l’Education nationale a développé des partenariats avec le secteur privé. Dans la Région de Vatovavy-Fitovinany, une signature de convention a eu lieu entre ce ministère et des partenaires privés. Les deux parties se sont convenues de travailler ensemble pour la construction et la réhabilitation de certains établissements scolaires. Ainsi, deux signatures de convention ont été effectuées. L’une a été réalisée lors de la tournée à Manakara et l’autre avec l’association SOS Village d’enfants Madagascar lors d’une visite à Antsirabe. Les conventions de ce genre seront dupliquées dans d’autres Régions. Le but étant de réaliser le 4ème « Velirano » du Président de la République : une éducation pour tous.

Fil infos

  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !
  • Education - 500 000 ariary d’aides spéciales pour chaque maître FRAM
  • Marc Randrianisa recherché - Pour appel au meurtre contre Mialy R. et ses enfants
  • Pillage à Toliara - 30 auteurs du forfait arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • De Marc à Marco …
    Il n’y a qu’un pas à faire ! Plus précisément, un brin de cheveu à repérer ! Entre Marc Ravalomanana (MR) et Marc Randrianisa (MR), le même sigle, la ressemblance frappe trop du moins par un prénom drôlement identique « Marc » et dans le mode pensée ainsi que la manière d’agir bizarrement le même. Si le premier ne jure que par la chute du régime « Orange » autrement dit la mort politique de Rajoelina Andry, le second s’entiche à attenter à la vie (physiquement) de Rajoelina et à sa petite famille. Si le premier Marc, au nom d’une vengeance viscérale, se caressait discrètement l’idée de voir se réaliser son macabre projet et agissait ouvertement pour le concrétiser et cela depuis 2007-2009 tandis que le second Marc depuis 2009 couve l’idée diabolique d’abattre Rajoelina, lui et ses proches. Enfin, si le premier s’était « enfui » au pays de…

A bout portant

AutoDiff