Publié dans Dossier

Andry Rajoelina - Les travaux accomplis durant son premier mandat, d’après Jeannot Ramambazafy

Publié le vendredi, 18 août 2023


« Filoha Andry Rajoelina : Fotoam-piasana 2019-2023 : Ireo zava-bitany tsy ho voakosoky ny Tantaran’i Madagasikara ». Tel est le titre de l’ouvrage que vient d’achever de rédiger notre confrère Jeannot Ramambazafy qui n’est plus à présenter ici. Il s’agit d’un livre de 265 pages, couvertures comprises, de format A4 en couleur, entièrement rédigé en langue malagasy. Pourquoi ?
Comme il l’a écrit en page 2, ci-après la traduction en français d’un extrait : « (…) Il est vrai que les trois présidents cités ci-dessus (Ndlr : Ratsiraka, Ravalomanana, Rajaonarimampianina) ont réalisé quelque chose, mais pas un seul communicateur n'a eu l'idée et l'ambition de rédiger un livre qui parle de leurs réalisations au profit du peuple malagasy, durant leur mandat respectif. Quelle en est la raison ?
Un pays sans histoire véridique n'est pas un pays, mais un village dominé par les rumeurs, les mensonges et les propos insensés de fous qui ont vraiment perdu la tête. Madagascar est une île, certes, mais il existe des outils en ligne qui vous permettent d'être au courant d'un réel incident, ayant lieu de l'autre côté de l’océan Indien, et de vérifier tout de suite sa véracité, son authenticité. Malgré cela, il semble que les fausses nouvelles (« fake news ») soient plus répandues que les faits réels, pourtant facilement vérifiables. Rappelez-vous l’affaire du tunnel d'Ambanidia « qui s'est effondré ». Quelles sont les raisons et les bienfaits de ce mensonge dangereux, semant le trouble dans les esprits ? Mais celui qui l'a publié a été découvert et arrêté. Et rappelez-vous que les fauteurs de trouble seront toujours trouvés sur Facebook. Si on veut les chercher, évidemment…
 « La raison pour laquelle j'ai écrit ce livre est que les générations de Malagasy à venir doivent savoir - lorsque nous ne serons plus là - qu'il y a eu un certain Président Andry Rajoelina. Ce livre énumère tout ce qu’il a accompli durant une période affectée par la pandémie de Covid-19, suivie de la guerre en Ukraine », explique Jeannot Ramambazafy.
Et lui de poursuivre : « Dans ce bouquin, je ne parle pas des cyclones qui se renforcent chaque année à cause du changement climatique. Cependant, il faut savoir et reconnaître ce que le Gouvernement qu'il a dirigé a perdu près de deux ans, entre 2020 et 2021, à cause de ce virus mortel qui a affecté et infecté tous les continents de la planète ». « Durant près de vingt mois, soit presque deux années, la Grande île était fermée au reste du monde », a précisé RFI (Radio France Internationale), le 8 novembre 2021.
« Comme lorsqu’on mange du riz, certains grains peuvent s’échapper de votre bouche. Certainement, il y aura des travaux omis ou oubliés dans ce livre qui s’arrête à la date du 6 août 2023, jour de mes 69 ans. Mais il renferme ce que le Chef de l’Etat Andry Rajoelina a accompli en si peu de temps. Alors, la question sera inévitablement : va-t-il se présenter à nouveau ou non à la prochaine élection présidentielle ? Le but de ce livre n'est pas de répondre à cela, mais de rappeler nombre de ses réalisations que de nombreux Malagasy ne connaissent pas et ne voient jamais, sinon ignorent. Alors, après que vous, électeurs, ayez lu ce livre - que j'ai volontairement écrit en malagasy -, vous seuls pourrez répondre à la question : le Président Andry Rajoelina mérite-t-il de continuer son œuvre de grand bâtisseur, ou pas ? ».
Mais ce livre - fruit d’un long et minutieux travail de recherches et de vérifications - contient aussi les infrastructures que le Président Andry Rajoelina a construites lorsqu’il était maire de la ville d’Antananarivo et durant la période de Transition qu’il a présidée. Où pourrez-vous vous procurer cet ouvrage historique ? Bonne question ! Vous le saurez très bientôt mais l’idée de notre confrère Jeannot Ramambazafy est que son œuvre herculéenne, soit distribuée dans les écoles, les universités et toutes les bibliothèques de Madagascar. En attendant, quelques aperçus en photos.
La Rédaction

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff