Publié dans Economie

Loi sur le développement industriel à Madagascar - Un point de discorde dans le document

Publié le mercredi, 30 septembre 2020

Deux années d’attente du decret d’application de la loi sur le développement industriel à Madagascar (LDIM). L’Alliance pour l’industrialisation durable de Madagascar, regroupant cinq organisations - à savoir le Syndicat des industries de Madagascar (SIM), le Groupement du patronat malagasy (FIVMPAMA), la Conférence des travailleurs de Madagascar (CTM), la Solidarité syndicale de Madagascar (SSM) ainsi que le Cercle de réflexion des économistes de Madagascar (CREM) - poursuit son lobby auprès du ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (MICA) jusqu’à ce jour afin d’accélerer la mise en œuvre de ladite loi. Selon le président de ladite alliance, Rivo Rakotondrasanjy, hier à Ankadifotsy,  un seul point pose problème dans le contenu du document. « Il s’agit de la création d’une agence nationale industrielle. Cet organisme se charge de la sélection des projets industriels prioritaires dans le pays. Pourtant, le ministère de tutelle évoque la création d’une structure parallèle à celle de l’Etat car un département rattaché au ministère s’occupe déjà de ce volet. Toutefois, l’avantage de cettte structure relève de son caractère mixte, c'est-à-dire représentant à la fois le secteur privé et le secteur public. Nous essayons actuellement de trouver un consensus sur ce sujet », rapporte-t-il.
Vu la lutte que ces opérateurs mènent dans la promotion de l’industrialisation à Madagascar, ces membres fondateurs ont reactualisé leur chartre ainsi que leur règlement intérieur dans le but de s’ouvrir au grand public. « Auparavant, seuls nos groupements sont membres de l’alliance. Dorénavant, nous faisons appel aux concitoyens malagasy à se joindre à nous afin de bâtir ensemble un Madagascar industrialisé, pleinement indépendant et souverain, et qui met les besoins de ses citoyens, producteurs, travailleurs et chercheurs au centre de toute politique économique. Notre objectif consiste à influencer l’Etat pour qu’il fasse de l’industrialisation sa priorité, condition primordiale pour le développement du pays », poursuit Rivo Rakotondrasanjy.
Solange Heriniaina

Fil infos

  • Sécheresse et dégradation des zones forestières - Toute la ville de Fianarantsoa privée d’eau à partir de demain
  • Mise en accusation de ministres à la HCJ - Accouchement difficile à l’Assemblée nationale
  • Concrétisation des « Velirano » - Une volonté présidentielle intacte à toute épreuve !
  • Kere dans le Sud - Le Gouvernement opte pour des solutions radicales et maximales
  • Peste bubonique - Cinq décès à Morarano Gara
  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff