Publié dans Economie

Pâtes alimentaires - Baisse de la TVA sur les produits locaux

Publié le mardi, 17 novembre 2020

Alors que les pâtes alimentaires importées sont frappées d’un droit de douane additionnel de 29 %, la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) de celles fabriquées localement est révisée à 5 % si elle était de l’ordre de 20 % auparavant. Cette stratégie de défense commerciale entre dans la protection de la Branche de production nationale (BPN) face aux importations et rend les produits locaux plus compétitifs sur le marché. Ainsi, en ce qui concerne les pâtes alimentaires de fabrication locale, on pourrait désormais s’attendre à une éventuelle baisse des prix sur le marché. « Nous avons l’objectif de développer les industries à Madagascar. Les pâtes alimentaires sont devenues un aliment de base de la population, juste après le riz. Les dispositions prises dans la loi de Finances serviront à améliorer le climat des investissements et le climat des affaires en général. En tout cas, l’augmentation de la production nationale conduit à l’autosuffisance alimentaire même si le chemin pour y parvenir reste encore long », explique Lantosoa Rakotomalala, ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanant lors de la table ronde sur les enjeux des mesures économiques et fiscales qui s’est déroulée au Pavé, Antaninarenina.
Amiraly Hassim, président du Syndicat des industries de Madagascar (SIM) et fervent défenseur des produits « Vita Malagasy », souligne que « les importations ne créent pas de l’emploi pour la population, contrairement aux industries locales. Il est donc important de privilégier les produits locaux sur le marché ». A rappeler que trois unités de production sont actuellement en cours d’installation à Madagascar.
Outre la protection des producteurs nationaux, la baisse des importations entraîne la diminution de la sortie de devises et améliore la balance commerciale du pays.
Solange Heriniaina

Fil infos

  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation
  • Sénatoriales - La liste IRMAR lance sa campagne
  • Projet Ambatovy - Production de 3000 tonnes de nickel au cours du premier trimestre 2021
  • Détournement au ministère de la Population - Des hauts fonctionnaires et des complices placés sous mandat de dépôt
  • Betainomby Toamasina - La plus grande minoterie de l'Océan Indien ouvre ses portes
  • La République Coopérative de Guyana retire sa reconnaissance de la pseudo “rasd”

Editorial

  • Miami démarre !
    Le « Velirano » est en marche. Le Chef de l’Etat ne chôme pas. Accompagné de son épouse Mialy, fidèlement à ses côtés, Rajoelina Andry arpente monts et vallées et veille à la concrétisation de ses engagements. En homme de parole, le Président ne baisse pas les bras. Certains curieux se posent même la question « notre Président dispose-t-il un instant pour un petit somme réparateur dans la journée ? »

A bout portant

AutoDiff