Publié dans Economie

Redressement d’Air Madagascar - « Elaborer un business plan est plus difficile qu’il n’y paraît » dixit le ministre des Transports

Publié le lundi, 30 novembre 2020

La présentation du nouveau business plan d’Air Madagascar a pris beaucoup de retard. Le président du Conseil d’administration de la compagnie aérienne malagasy, Mamy Rakotondrainibe, a annoncé que le nouveau plan de redressement serait finalisé à la fin du mois de septembre dernier, mais il n’en est rien. Cela fera donc aujourd’hui deux mois de retard. « Nous sommes conscients du retard que cela a pris par rapport aux projections annoncées. Mais l’élaboration d’un business plan est plus difficile qu’il n’y paraît. Nous avons même dû demander l’assistance d’experts internationaux dans le domaine de l’aviation afin d’élaborer un plan de redressement réellement viable, crédible mais plus particulièrement réalisable. Nous n’avons plus droit à l’erreur.

Ceci représente le plan de redressement de la dernière chance, donc il vaut mieux avoir du retard que tout faire à la va-vite, et au final faire n’importe quoi », a expliqué Joël Randriamandranto, ministre des Transports, du Tourisme et de la Météorologie, vendredi dernier, dans les locaux du ministère à Anosy, lors de sa rencontre périodique avec la presse. 

Pour le ministre, il ne faut donc brûler aucune étape dans le redressement d’Air Madagascar. Après le retrait d’Air Austral, la compagnie a déjà procédé à la mise en place du Conseil d’administration. Après la présentation du business plan, Air Madagascar procédera au choix de la Direction générale qui sera chargée d’exécuter le plan de redressement.

« Dans cette démarche de redressement de la compagnie, certaines étapes prennent plus de temps que d’autres, comme l’élaboration du business plan. Il ne faut pas oublier que tout le redressement d’Air Madagascar repose sur ce plan. Il permettra de définir toutes les actions qui suivront comme la gestion des arriérés de la compagnie, la spécificité de la flotte ou encore le besoin ou non d’un nouveau partenaire. En tout cas, il devrait sortir d’ici peu, surtout après toutes les révisions faites au cours des derniers mois. Mais il faudra encore attendre la validation venant de toutes les autorités concernées », rajoute le ministre. 

Toutefois, le PCA d’Air Madagascar a déjà annoncé que « le business plan devrait être finalisé au plus tard en ce début du mois ». Il a notamment dévoilé quelques points essentiels composant le plan de redressement de la compagnie comme le renforcement de la flotte, la digitalisation des services et de l’administration ou encore le renforcement de la synergie avec sa filiale domestique Tsaradia. La présentation du plan d'affaires est donc attendue d’ici peu.

Rova Randria

Fil infos

  • Education - 500 000 ariary d’aides spéciales pour chaque maître FRAM
  • Marc Randrianisa recherché - Pour appel au meurtre contre Mialy R. et ses enfants
  • Pillage à Toliara - 30 auteurs du forfait arrêtés
  • Fanirisoa Ernaivo - Quand la haine se déchaîne
  • Crédibilité de l’Opposition - De mal en pis !
  • Recrudescence de la Covid-19 à Nosy-Be - Suspension des vols internationaux envisageable
  • Trafic des 73,5 kg d’or - La Justice sud-africaine déboute la société de Dubaï et les trois trafiquants malagasy
  • RMDM - Une plateforme adepte de la désinformation
  • Université de Toamasina - Son président aspire à devenir ministre
  • Transport par câble à Antananarivo - Les deux premières lignes opérationnelles en 2023

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un recalibrage s’impose !
    Il faudrait, dans l’intérêt général de la Nation, recadrer les délimitations du sens du terme « démocratie » et le situer dans le contexte propre qui prévaut. Comme toute chose, la démocratie ne peut pas avoir une définition statique, invariable et irrévocable. Il faut bien l’intégrerou le cadrer dans le contexte spatio-temporel. Une telle approche ne confère pas à la démocratie un sens élastique que chacun pourrait tirer selon sa bonne volonté. Il existe une certaine constante dans le cadre duquel un authentique démocrate on ne doit pas passer outre.Larousse définit, entre autres, le mot « démocratie » en ces termes : « Régime politique dans lequel le peuple exerce sa souveraineté lui-même sans l’intermédiaire d’un organe représentatif (démocratie directe) ou par représentants interposés (démocratie représentative) ». A partir de ce cadrage de base, il appartient à chaque pays ou Etat de calibrer le concept de démocratie qui lui convient…

A bout portant

AutoDiff