Publié dans Economie

JIRAMA - L’hybridation des centrales prend forme

Publié le lundi, 18 janvier 2021

Au tour de Maevatanàna. Pour réduire le coût de production d’électricité, la compagnie Jiro sy Rano Malagasy (JIRAMA) mise sur l’hybridation de ses centrales thermiques dans les différentes Régions du pays. Cette fois-ci, c’est la centrale de Maevatanàna qui devient hybride en exploitant à la fois l’énergie solaire et les produits pétroliers.

Un groupe d’une puissance de 160 kW est désormais opérationnel dans la centrale de la JIRAMA située à Maevatanàna. « La JIRAMA poursuit aujourd’hui l’amélioration de l’alimentation en électricité sur tout le territoire, à travers l’exploitation des sources d’énergie renouvelable, comme l’indique sa feuille de route de redressement. Cette nouvelle infrastructure mise en place va ainsi permettre la réduction voire l’effacement des coupures d’électricité dans cette localité. Elle renforcera ainsi la production qui est désormais de 804 kW pour une pointe de 724 kW », expliquent les responsables au niveau de l’entreprise.
Un deuxième groupe électrogène est également en cours d’installation pour renforcer davantage l’alimentation en électricité à Maevatanàna. La mise en place de ces groupes électrogènes vise surtout à soutenir la production d’électricité via l’énergie solaire. Cette dernière assurera la production et l’alimentation durant le jour, tandis que le thermique sera utilsé durant la nuit. Au cours des trois derniers mois, plusieurs centrales sont devenues hybrides, notamment celle de Bekitrobaka, Antsohihy ou encore l’île Sainte-Marie.
Rova Randria

Fil infos

  • Recrudescence de la Covid-19 à Nosy-Be - Suspension des vols internationaux envisageable
  • Trafic des 73,5 kg d’or - La Justice sud-africaine déboute la société de Dubaï et les trois trafiquants malagasy
  • RMDM - Une plateforme adepte de la désinformation
  • Université de Toamasina - Son président aspire à devenir ministre
  • Transport par câble à Antananarivo - Les deux premières lignes opérationnelles en 2023
  • Route Nationale 44 - Les travaux avancent lentement…mais sûrement
  • Andry Rajoelina - Un Président respectueux de la démocratie
  • Diffamations envers les enfants du Président Rajoelina - Des mesures seront prises !
  • Université de Toamasina - Malgré tout, le président toujours en place
  • Forum économique international sur l’Afrique - Le Président Rajoelina plaide pour le secteur sanitaire et médical

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • A plaindre !
    Le microcosme politique dans lequel évolue l’Opposition à Madagasikara est médiocrement dominé par des hommes et des femmes à plaindre. Des leaders politiques qui souffrent lamentablement de perspicacitéet du sens de discernement. Ils conduisent les brebis vers l’échafaud. Fort heureusement que les simples militants sont plus intelligents voire plus malins que les dirigeants. Ils savent faire la différence entre le bon grain de l’ivraie. En effet, les supposés sympathisants ne se laissèrent guère manipuler par des dirigeants en manque d’objectif sérieux. La population de la Capitale atteint déjà un certain niveau de maturité politique, elle rejette toute tentative de livrer le pays au caprice de la crise ni de se faire avoir aux griffes du piège tendu.A tout seigneur, tout honneur ! Ravalomanana Marc, fondateur du parti TIM, le chef de file de l’opposition, en étant le président du RMDM, un ancien Chef de l’Etat, de son état, un ex-…

A bout portant

AutoDiff