Publié dans Economie

Emplois - Le Pôle Stage opérationnel à Madagascar

Publié le jeudi, 05 août 2021


La crise sanitaire de la Covid-19 s’est rapidement transformée en crise économique avec la mise à l’arrêt de la plupart des entreprises un peu partout dans le pays. Et au bout de la chaîne, ce sont les étudiants en quête de stages qui en souffrent selon Gisèle Ranampyministre du Travail, de l'Emploi, de la Fonction publique et des Lois sociales (MTEFPLS), hier dans son local aux 67 Ha lors de la signature de convention entre les initiateurs du Pôle Stage Madagascar (PSM) pour marquer officiellement le fait que le projet est opérationnel. « Le chômage reste un obstacle majeur à l’avancée économique du pays. Le monde souffre de ce fléau et à Madagascar, les jeunes sont principalement touchés par le manque d’expérience professionnelle ou encore l’accès au stage pour les étudiants. Le Pôle Stage Madagascar arrive à point nommé pour atténuer cette situation », avance le ministre. Pour le PSM, l’objectif consiste à faciliter l’intermédiation entre l’offre et la demande de stage au profit des jeunes voulant avoir plus d’expériences professionnelles. Les deux départements ministériels que sont le MTEFPLS et le ministère de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat ainsi que le Syndicat des industries de Madagascar et enfin tous les membres de la commission d’attribution de stage du PSM, dont les établissements d’études supérieures comme l’université d’Antananarivo, l’ISCAM, l’IST, l’INFP s’attèleront à la réalisation de leur mission respective portant sur l’accompagnement des jeunes à se préparer à leur future vie active.
Besoin professionnel
Grâce à cette initiative, lesétudiants pourront trouver des stages suivant leurs études dans des sociétés adéquates. En revanche, celles-ci pourront également identifier le personnel ayant les compétences adaptées à leurs besoins. « Notre objectif est d’attirer l’attention de la société sur l’amélioration des opportunités à venir pour les jeunes. En aidant ces jeunes à découvrir leurs points forts et à prendre de l'assurance, nous leur ouvrons de meilleures perspectives d'emploi et les préparons à mener une vie autonome. Nous offrons aussi aux jeunes une première expérience directe du monde du travail. Cela implique des rencontres professionnelles avec des salariés de DHL Group qui partagent avec eux leur expertise et leur expérience », explique Faneva Raharimanantsoa, GoTeach Manager chez DHL,la société qui est l’un des partenaires du PSM. Ainsi, les étudiants d'une université ou d’un institut supérieur ayant signé une convention de partenariat avec le Pôle Stage et ayant été méritants de niveau BTS pour les filières techniques ou méritants en 3ème année pour les autres filières pourront directement postuler auprès des entreprises partenaires du PSM.
Hary Rakoto

Fil infos

  • Entrepreneuriat - Le Président Rajoelina partage ses secrets pour réussir
  • Arrestation de Raoul Arizaka Rabekoto  - Les autorités judiciaires se contredisent
  • Manifestation à la Réunion - Des « indignés » aux attitudes indignes !
  • Poursuite d’anciens hauts dirigeants - Les députés devant leurs responsabilités
  • Relations bilatérales Egypte-Madagascar - Les grands projets de Rajoelina séduisent Fattah Al-Sissi
  • 21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique
  • Sècheresse à Madagascar - L’eau, un produit de luxe
  • Trafic de drogue - La Gendarmerie intercepte 600 kilos de cocaïne pure
  • Exportation de girofle - Crainte d'immixtion des spéculateurs
  • Covid-19 à Madagascar - Inquiétude et peur suite à la hausse des cas de contamination

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Come back tant redouté !
    La bête noire est là de retour. Comme il fallait s'y attendre, la 3 ème vague de la Covid-19, pas forcément du variant Delta, frappe à nos portes et entre sans avoir été conviée. Elle contamine déjà certaines localités du pays. Tout commençait à Ivato lors du premier débarquement du premier vol en provenance de l'Europe ce 6 novembre. Deux cas importés ont été constatés après les tests et contrôles d'usage parmi les passagers. Ce retour pour la troisième vague de la Covid-19 relance le débat sur la pertinence ou non de la réouverture des frontières. Nous étions tous témoins de la forte la résistance des détenteurs du pouvoir, au sommet de l'Etat, concernant l'éventuelle réouverture de notre ciel au trafic international. On garde encore vive dans les mémoires la virulence de la toile quand Iavoloha accorda une dérogation spéciale d'entrée sur le territoire de trois vols conduisant des passagers…

A bout portant

AutoDiff