Publié dans Economie

Coopération - La Chine satisfaite des relations politico-économiques avec Madagascar

Publié le jeudi, 18 août 2022

Au beau fixe. Depuis l'établissement des relations diplomatiques entre la Chine et Madagascar, il y a près d'un demi-siècle, les deux parties insistent toujours sur la réciprocité des échanges. Une situation qui semble tenir une certaine stabilité, malgré les contextes mondiaux avec les crises diplomatique et politique qui prévalent un peu partout. Stabilité que les représentants de la République populaire de Chine à Madagascar conduits par Guo Xiaomei, ambassadeur de Chine à Madagascar, ont tenu à confirmer hier à l’hôtel Asia&Africa à l’occasion d’un échange entre les représentants de la presse malagasy.

« Nous remercions les autorités malagasy pour leur soutien et leur reconnaissance d’une seule Chine réunifiée avec Taiwan. Un soutien que la République de Madagascar a d’ailleurs réitéré dernièrement », avance l’ambassadeur de Chine. Une façon pour la représentante de la République populaire de Chine d’avancer que 181 pays, y compris Madagascar, ont établi des relations diplomatiques avec la Chine sur la base du principe d’une seule Chine. Le principe d’une seule Chine est devenu le consensus de la communauté internationale. Ainsi, la grande majorité des pays du monde adhèrent strictement au principe d’une seule Chine et n'entretiennent aucune forme de relations officielles avec la région chinoise de Taiwan.

Partenariat commercial

Pour ce qui est des échanges économiques, Zhang Wei, ministre conseiller de l’ambassade de Chine à Madagascar a tenu à rappeler que depuis 2015, la Chine est le premier partenaire commercial de Madagascar et la plus grande source d'importations pendant sept années consécutives. En 2021, la Chine est la troisième destination des exportations de Madagascar. Malgré l'impact de la pandémie, le commerce entre la Chine et Madagascar a connu une croissance rapide ces dernières années. Une façon pour le ministre conseiller de se rassurer sur la bonne continuité des échanges entre les deux pays. D’ailleurs, le premier semestre de cette année a poursuivi sur la tendance dynamique de 2021. Selon la partie chinoise, le volume des échanges de marchandises entre la Chine et Madagascar au cours du premier semestre 2022 s'est élevé à 1,01 milliard de US dollars, en hausse de 62,6% en glissement annuel ; dont 668 millions de US dollars d'exportations vers Madagascar, en hausse de 23,2%, et 342 millions de US dollars d'importations en provenance de Madagascar, en hausse de 334,6%. Selon la partie malagasy, le volume des échanges de marchandises entre Madagascar et la Chine au premier semestre 2022 s'est élevé à 3 320,8 milliards d'ariary (environ 830 millions de dollars), soit une hausse de 58,5 % en glissement annuel. Au cours du premier semestre, les importations de Madagascar en provenance de la Chine se sont élevées à 2 316,7 milliards d'ariary (580 millions de dollars), soit une hausse de 31,5 %, tandis que les exportations vers la Chine ont atteint 100,41 milliards d'ariary (250 millions de dollars), en hausse de 201,5 %. (Les chiffres sont calculés au taux de change de juin 2022).

Hary Rakoto

Fil infos

  • Affaire Ketakandriana Rafitoson/GEL - Immixtion étrangère au parfum de litchi 
  • Série d’inaugurations - Le Président de la République gâte Manakara
  • Anisha - Séjour compromis en France 
  • Antoko Hiaraka Isika - Les citoyens sensibilisés à s’inscrire sur la liste électorale à Manjakandriana 
  • Les actus en bref
  • Partenariat public-privé - Pharmalagasy intéresse les Egyptiens
  • Dénonciation calomnieuse et dénigrement - Plainte contre la responsable de Transparency Madagascar
  • Pêche et aquaculture artisanales - Importance reconnue
  • JIRAMA - Les ingérences du ministère dénoncées par l’intersyndicale
  • Lancement de la campagne de litchi - Première soirée sur les chapeaux de roues

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Brillante étoile !
    Anisha a remporté la manche. Ce samedi 26 novembre lors de la finale de la Xème saison de la « Star Academy 22 », la Malagasy Anisha a dominé et survolé la partie. D’une voix exceptionnelle, d’une prouesse extraordinaire, elle a envoûté le public. Artistes de renom d’ici ou d’ailleurs reconnaissent d’une seule voix qu’Anisha dispose en elle un immense talent. L’ensemble de la diaspora malagasy établie en France se donne le cœur et la main pour la soutenir jusqu’à la fin. Louis, Enola et Léa, les autres finalistes ce samedi soir, n’ont pu rien faire.

A bout portant

AutoDiff