Publié dans Economie

Transport aérien - Emirates sur le tarmac d’Ivato en septembre

Publié le vendredi, 07 juin 2024

Atterrissage imminent. Grâce à un intérêt grandissant de l’opinion touristique internationale à l’égard de Madagascar, Emirates, une compagnie aérienne dubaïote d’envergure, a annoncé officiellement, hier en fin d’après-midi à Anosy, dans les locaux du ministère du Transport et de la Météorologie, son débarquement prochain en terre malagasy, plus précisément le 3 septembre 2024. A l’issue de cette annonce, le ministre du Transport et de la Météorologie, Valéry Ramonjavelo, a déclaré : « Notre accord avec les Emirats arabes unis pour cette nouvelle liaison entre Antananarivo et Dubaï représente une avancée majeure pour le développement du tourisme et du commerce entre les deux pays ». 

Cette nouvelle route aérienne offrira aux voyageurs et aux hommes d'affaires davantage de possibilités pour explorer Madagascar et stimuler les échanges commerciaux internationaux. D’ailleurs, les relations bilatérales entre les Emirats arabes unis et Madagascar se sont intensifiées ces dernières années, notamment dans les secteurs du commerce, de la logistique et d'autres industries clés. L'ajout de ce vol « passagers » sera complété par les services de fret d'Emirates Sky Cargo qui acheminera des marchandises via son hub ultramoderne de Dubaï vers des destinations majeures comme la Chine, l'Indonésie, les Etats-Unis et la France. De son côté, Joël Randriamandranto, ministre du Tourisme et de l’Artisanat, a aussi souligné l'importance de cette nouvelle liaison pour la promotion internationale des richesses touristiques de Madagascar. 

Opportunités

« Cette liaison fera connaître à l'international les incroyables trésors touristiques et culturels de Madagascar, tout en créant de nouvelles opportunités d'affaires. L'association de notre compagnie aérienne avec cette nouvelle ligne Emirates renforcera la connectivité pour nos Provinces », s’enthousiasme le ministre du Tourisme. En effet, le tourisme, pilier essentiel de l'économie malagasy, bénéficie directement de cette nouvelle ouverture. Le pays vise à accueillir un million de touristes d'ici 2028, un objectif ambitieux soutenu par cette nouvelle connexion qui offrira des correspondances vers plus de 140 destinations du réseau mondial d'Emirates. Cette initiative est en ligne avec la stratégie du ministère du Tourisme de diversifier les marchés cibles et d'attirer un nombre croissant de voyageurs internationaux. 

En outre, de source encore officieuse, Emirates serait en pourparlers avec Madagascar Airlines pour renforcer encore la connectivité mondiale, une démarche qui devrait promouvoir davantage le tourisme et le commerce. Les horaires de vols ont été conçus pour optimiser les correspondances avec les principaux hubs d'Europe, d'Extrême-Orient, d'Asie occidentale et du Moyen-Orient. Le vol EK 707 quittera Dubaï pour les Seychelles à 8h 55, arrivera à Mahé à 13h 35, puis continuera vers Antananarivo pour atterrir à 16h 50. Le vol retour EK 708 partira d'Antananarivo à 18h 35, arrivera à Mahé à 22h20, puis repartira à 23h 50 pour Dubaï, avec une arrivée prévue à 4h 20 le lendemain. Ces vols seront opérés les mardi, jeudi, samedi et dimanche. Les passagers pourront également embarquer aux Seychelles pour continuer leur voyage vers Madagascar, et vice-versa. La ligne sera desservie par le Boeing 777-300 ER, offrant un confort de voyage optimal avec ses 8 suites en première classe, 42 sièges en classe « Affaires » et 310 sièges en classe « Economique ».

 

Hary Rakoto

Fil infos

  • Nouvel ordre économique mondial - Le Président Rajoelina appelle les pays à l’action
  • Incitation à la haine et diffamation - L'Administration douanière reste de marbre
  • Ambinaninony Brickaville - La propriété d’une lanceuse d’alerte incendiée
  • ONU Commerce et développement - Début du forum des dirigeants à Genève
  • Elections législatives - La débâcle de l’Opposition 
  • ACTU-BREVES
  • Parti TGV - A la recherche d'un nouveau souffle
  • Actu-brèves
  • Forum des dirigeants mondiaux à Genève - Madagascar placé en première ligne
  • 60ème anniversaire de la CNUCED - Le couple présidentiel attendu à Genève 

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De l’austérité absolue !
    Pour la énième fois, nous revenons à la charge sur la nécessité absolue d’appliquer la gestion budgétaire basée sur une politique sévère d’austérité.Les députés ont voté sans amendement le projet de Loi de Finances rectificative 2024. Deux points majeurs font la une de cette loi des finances votée à savoir, les coupes budgétaires drastiques et les subventions revues à la hausse accordées à la JIRAMA. Au total 272, 32 milliards d’Ar ont été amputés des finances publiques de l’Etat. Des coupes qui permettront au Gouvernement de faire face à d’autres dépenses beaucoup plus urgentes. Ce sont des mesures encourageantes, des initiatives courageuses mais quelque part impopulaires. Certes, elles vont provoquer de sourdes grognes au niveau de certains ministères. Mais, en vertu de l’austérité absolue, il faut le faire. Nous dirions même qu’il fallait oser aller encore plus loin. N’oublions pas que le Président Rajoelina fraîchement élu en 2018, avait décidé…

A bout portant

AutoDiff