Publié dans Economie

Etudes supérieures - Intérêt grandissant des grandes écoles françaises pour Madagascar

Publié le jeudi, 20 décembre 2018

Les jeunes bacheliers ainsi que les étudiants se ruent vers l’étranger pour continuer leurs études, plus particulièrement vers la France. Selon les dernières données collectées par Campus France, le promoteur de l’enseignement supérieur français à l’étranger, la mobilité des étudiants malagasy vers les établissements français a connu une hausse considérable cette année. Face à cette situation, les grandes écoles françaises, à l’exemple de l’IDRAC Business School, commencent à s’intéresser de près à Madagascar, et notamment aux étudiants malagasy. Effectivement, à partir du mois de janvier 2019, l’IDRAC ouvrira son programme de « Prépa Business School » par le biais de l’Ecole supérieure de commerce et de management (ESCM). La première Business School dans la Grande île.  «  Ce programme consiste à offrir aux jeunes malagasy l’opportunité de bénéficier d’une formation conforme au système français mais dans un endroit social familier. Pour qu’ils puissent s’en imprégner et s’y préparer.  Dans ce système, les étudiants suivront tout d’abord deux années de tronc commun à Madagascar, avant de partir pour la  France pour une année de spécialisation », précise Jonathan Ranjatoelina, directeur de l’ESCM. 

 

A noter que Madagascar est désormais le 4ème campus africain, dans le réseau de l’IDRAC après le Sénégal, le Cameroun et le Maroc.  

Facilitation

Entre la lourdeur des démarches administratives et le choix du cursus adapté, sans oublier les frais de scolarité des universités françaises, les étudiants souhaitant s’envoler vers la France doivent encore se  soumettre à de nombreuses contraintes. Ainsi, la mise en place de ce programme à Madagascar a surtout pour objectif de faciliter l’insertion des étudiants malagasy au sein des écoles supérieures françaises. La troisième année de licence se fait en effet en France, et ce sans dossier, sans concours et sans entretien, mais juste par simple avis du conseil de classe. « Les bacheliers sont de plus en plus jeunes dans notre pays. A l’âge de 16 ou 17 ans, ils ne sont pas du tout prêts à quitter le nid. Notre programme se pose ainsi comme solution pour éviter les pertes de temps et d’argent pour les indécis. Ils auront alors deux années de réflexion pour faire leur choix. Et après cela, ils pourront choisir sur plus de dix filières de spécialisation et intégrer une de nos écoles partenaires», développe Avotra Sam-Y, responsable pédagogique de l’école. Pour précision, pour obtenir leur diplôme de licence, les étudiants auront le choix sur plus d’une dizaine d’écoles supérieures françaises réparties dans les quatre coins du pays.   

Rova R. 

Fil infos

  • Rapatriement des Malagasy - Priorité aux personnes vulnérables
  • Covid-19 à Madagascar - 9.000 contaminés guéris en un mois
  • Site de la MBS à Anosipatrana - La CUA veut reprendre son bien
  • Etat d’urgence sanitaire - Allègement du confinement à Analamanga - Rapatriement des Malagasy bloqués à l’étranger - Ouverture conditionnée de Nosy Be au tourisme international - Plan social pour les employés du secteur privé
  • Concentrateurs d’oxygène importés - Le Président réceptionne la première livraison à Ivato
  • Collectif des opposants - Un mouvement mort-né !
  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires

La Une

Editorial

  • FDS sur la pente raide !
    Dérapages. Débordements. Dérives. Bavures. Et puis quoi encore ! Les mots manquent pour décrire les mésaventures et souvent meurtrières des éléments de la Force de défense et de la sécurité (FDS) du pays. Des actes totalement indignes des valeurs morales et diamétralement opposés à l'éthique que l'Armée et la Police nationale entendent véhiculer.

A bout portant

AutoDiff