Publié dans Economie

Ministre de l’Economie et des Finances - Une visite inopinée à la caisse de retraite

Publié le mercredi, 20 février 2019

Après sa descente auprès du service des douanes à l’Aéroport international d’Ivato, le ministre de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandranto a visité la caisse de retraite sise à Antaninarenina. Cette descente inopinée a eu lieu le 18 février dernier. Le choix de la date n’est pas dû au hasard puisque c’était le premier jour de paiement. En effet, le ministre a regardé de près le déroulement des tâches de chaque personnel durant la distribution de la pension de retraite.
La visite s’est d’abord effectuée au niveau de la Paierie générale de l’Etat (PGA) et au sein de la Recette générale de l’Etat (RGA). Le directeur du Trésor public Herivelo Andriamanga a accompagné le ministre durant son passage.

En voyant la longue file d’attente, le ministre a évoqué la nécessité d’une plateforme numérique pour la distribution des pensions. D’ailleurs, les « Zokiolona » sollicitent un autre mode de paiement. Selon le directeur du Trésor public, une amélioration s’effectuera notamment dans les matériels utilisés pour raccourcir le temps d’attente. Richard Randriamandranto a également souligné auprès des personnels l’importance de la qualité de service et des infrastructures.
Le ministre s’est ensuite rendu à la Perception principale (PP) sise à Atsimondrano. Ranaivoarivelo Edmond, représentant des « Zokiolona », a demandé la mise en place d’un endroit pour s’abriter contre le soleil ou la pluie.
Solange Heriniaina

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff