Publié dans Economie

BGFI Bank Madagascar - Nouvelle implantation à Mahazo

Publié le mardi, 05 mars 2019

Après l’inauguration de l’agence à Ambohibao, BGFI Bank Madagascar s’implante de nouveau au cœur du marché de Mahazo. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée vendredi dernier. En effet, Mahazo est une zone commerciale et industrielle très dynamique. L’installation de BGFI Bank Madagascar dans cette localité confortera aussi bien l’essor des entreprises que celui de leurs collaborateurs repérés dans cette localité. Comme toutes les autres banques BGFI, l’agence à Mahazo met en avant la qualité de service du groupe.

« Cette agence sera semblable à toutes les autres agences, notamment dans le service client car la banque s’est engagée à être proche de ses clients. En effet, BGFI Bank mise beaucoup dans la rapidité de service. Les dossiers seront traités en un temps minimum, soit en deux semaines au maximum, sans toutefois dépasser un mois. Par ailleurs, le taux de crédit est personnalisé. Ce qui signifie que toutes les offres sont sur mesure. Ainsi, les produits s’adaptent en fonction des besoins du client. Parallèlement à cela, les personnels de la banque offrent en même temps une éducation financière à l’endroit des clients, ce qui nous différencie par rapport à d’autres banques », explique Ny Andry Andriamavo, directeur de l’agence à Mahazo.

« L’attente dure au maximum 15 minutes chez BGFI Bank », ajoute Ranjaline Fabiola, responsable marketing du groupe. BGFI Bank Madagascar veut devenir à tout prix le partenaire financier de ses clients. Cette fois, les cibles de la banque ont changé puisqu’elle s’intéresse désormais aux Petites et Moyennes Entreprises (PME) ainsi qu’aux particuliers. A titre d’information, une nouvelle agence sera bientôt inaugurée dans le quartier d’Isotry. En ce moment, la BGFI met en œuvre un plan d’expansion important avec 40 points de vente opérationnels à l’horizon de 2020.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Armée Malagasy - Haro sur les conspirations
  • Preuves accablantes contre Paul R. et consorts - « Madagascar Oil » confirme le projet de coup d’Etat
  • Christian Ntsay sur la tentative d’assassinat du Président - « Ce n’est pas du cinéma, il est question de vie ! »
  • Emprisonné en Roumanie - Radu Mazère conteste son extradition de Madagascar
  • Frontières malagasy - Réouverture incertaine 
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - L’Etat-major des armées françaises lâche les deux officiers arrêtés
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - Les pièces à conviction saisies : Des armes de guerre et des milliards d'ariary
  • Projet d’attentat contre le Président de la République - Condamnation tous azimuts
  • Restitution des îles Eparses - Pas un mot des “collabos” !
  • Tentative d’élimination physique du Président Andry Rajoelina - Des ressortissants malagasy et étrangers arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • CUA, la résurrection !
    Antananarivo, la ville d’Andrianjaka, la Ville des Mille renaît-elle de ses cendres ! Guy Willy Razanamasy resurgit-il de sa tombe ! Ou plutôt, le maire Naina Andriantsitohaina jouit-il de la réincarnation du Lahimatoan’Iarivo ! Autant de questions qui taraudent l’esprit en constatant de visu la prouesse du premier magistrat de la ville et son équipe autour de l’assainissement de la Capitale.Les trottoirs de Soarano-Behoririka se dégarnissent. Ces étalagistes, les petits marchands informels qui occupaient indûment les trottoirs déménagent, à contrecœur évidemment. A coup de sifflets, de cris et des huées, ils ont occupé la rue mais les éléments de la Police municipale épaulés par ceux de la Police nationale maîtrisent la situation. En fait, ils déclinent carrément l’offre de la Commune à savoir les recaser au « Tsenaben’ny Behoririka », un nouveau et joli bâtiment « Manara-penitra », de surcroît, dédié pour. Ces étalagistes délogés jugent trop exigus le 1,5…

A bout portant

AutoDiff