Publié dans Economie

ORTANA - Nouvel an malagasy dans le village de la soie

Publié le jeudi, 04 avril 2019

Marquer le Nouvel an malagasy en tourisme ! Chaque samedi, l'Office régional du tourisme d'Analamanga (ORTANA) organise une randonnée. Dans le cadre de la célébration du Nouvel an malagasy, l'office emmène ce samedi les amoureux de la marche au cœur de la colline royale d'Ambohidrabiby. Par rapport  aux différents parcours organisés par ORTANA, cette activité est destinée au grand public. En effet, le trajet mesure seulement 3,5 km tandis que la durée du parcours est estimée à deux heures de temps. Ces divers points montrent que le niveau de difficulté est facile et accessible pour tous. En dehors de la marche, les participants visiteront les musées et les lieux sacrés de la colline royale d'Ambohidrabiby.

Cette randonnée offre une occasion pour échanger avec les artisans car Ambohidrabiby est aussi appelé le village de la soie. Le roi Rabiby, lors de son règne, élevait du ver à soie sauvage et du ver à soie mûrier. Il a ensuite formé petit à petit ses peuples pour se lancer totalement dans la filière. Depuis, le village d'Ambohidrabiby et de Fonohasina (côté Nord-est de la colline) transforment la soie naturelle. Le village est ensuite devenu le fournisseur principal de soie dans l'Imerina de l'époque de Ralambo jusqu'à Ranavalona III. D'ailleurs, Rabiby est le premier roi à se vêtir de « Jaky mena », un tissu rouge de l'époque royale.

Malgré ce fort ancrage historique, la filière sériciculture reste sous exploitée. La transformation et le tissage sont réalisés sur la base de techniques anciennes c'est-à-dire principalement artisanales. Ses productions traditionnelles sont pour l'essentiel destinées au marché national. Au niveau du marché mondial, le prix du fil malagasy est deux à trois fois plus élevé par rapport à la soie en provenance de Chine. En ce moment, les artisans rencontrent des difficultés d'approvisionnement de matières premières, ce qui limite le développement du marché et du tissage.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars
  • Lutte contre l’insécurité dans la Sofia - Le député Velontsara dénonce l’immixtion de politiciens
  • Maroc - Le retour des Marocains au pays facilité
  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Le PAC fait-il peur ?
    Le Pôle anti-corruption (PAC) sème-t-il la terreur quelque part ? A en croire certaine manigance orchestrée autour d’une proposition de loi 01-2020 PL échafaudée et soumise à l’Assemblée nationale, on s’interroge légitimement. Modifiant et complétant certaines dispositions de la loi n° 2016-021 portant règlementation du fonctionnement du PAC, elle inquiète.

A bout portant

AutoDiff