Publié dans Economie

Placement immobilier à l’étranger - Une opportunité d’investissement à Dubaï

Publié le vendredi, 05 avril 2019

Dubaï et ses logements modernes font rêver ! C’est justement dans ce cadre que le groupe spécialisé dans la promotion immobilière, « Renaissance Real Estate organise », les 5 et 6 avril à La City Ivandry, un road show auquel sont conviés les promoteurs malagasy susceptibles de s’intéresser au placement immobilier à l’étranger. « Dubaï est classé dans le top 10 au niveau mondial en terme de sécurité. On croit que le marché africain peut bien profiter des investissements dans ce pays. De plus, les acheteurs ne sont assujettis ni à des taxes sur les propriétés, ni à des taxes sur le revenu, ni à des taxes sur l’héritage », explique Melhem Khalil, proprety advisor d’Emaar Development.

Pour sa campagne à Madagascar, le groupe prévoit des offres exclusives conçues pour les promoteurs malagasy sur ses villas et appartements neufs. « Renaissance Real Estate » offre une large gamme de choix dans l’immobilier, notamment des maisons de vacances et des maisons d’investissements. « J’ai déjà rencontré des gens qui partent au moins six fois par ans à Dubaï. Au lieu de payer les frais d’hôtel, ils peuvent acheter une maison de vacances. Tandis que d’autres personnes aiment beaucoup investir dans le secteur immobilier. La valeur de la maison qu’ils vont acheter aujourd’hui va probablement augmenter avec le temps. D’autant plus que tous nos projets sont encore sur plan. La communauté sera complète entre 2020 jusqu’en 2022 »,  relate Melhem Khalil.
D’ailleurs, le groupe offre une facilité de paiement. « Nous ne demandons pas 100 % de la valeur totale de l’investissement. Le client paiera 50 % du montant de l’immobilier jusqu’à l’aboutissement complète du projet. Le plus intéressant c’est qu’il paiera un montant pour une durée de deux ou trois ans »,  continue-t-il. La première ville de l’Emirat Arabes Unis enregistre ces dernières décennies des performances économiques exceptionnelles. Le groupe « Renaissance Real Estate » développe en ce moment des grands projets immobiliers dans des sites à fort potentiel.
Solange Heriniaina

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff