Publié dans Economie

Salon du chocolat et de la gourmandise - Des papilles toujours aussi conquises

Publié le dimanche, 14 avril 2019

Eveiller les sens ! Tel est le principal objectif du savoureux Salon du chocolat et de la gourmandise. Pour cette troisième édition, les organisateurs, notamment les femmes de l’association « Wednesday Morning Group » (WMG), ont enchaîné les innovations pour le plus grand plaisir des visiteurs, toujours aussi conquises au terme de chaque édition. En plus, « le nombre de participants augmente chaque année », soutient la présidente de l’association lors de l’événement qui s’est déroulé hier à l’hôtel Carlton, Anosy.

Effectivement, pour cette année, cet événement rempli de saveurs a regroupé plus d’une vingtaine de participants venant de tout horizon, alors que lors de la dernière édition, il y en avait moins. Il en est de même pour l’aménagement des espaces. Outre l’atelier de biscuits personnalisés dédié aux enfants, un salon de thé éphémère a été mis en place par l’hôtel Carlton. Un espace « Food-Court » a été également mis à la disposition des passionnés de friandises, et cela afin de leur permettre de prendre le temps de savourer et de déguster toutes les petites gourmandises exposées. Un moment de détente pour s’évader dans le merveilleux pays de Willy Wonka. C’était aussi une occasion pour se faire plaisir à l’approche des fêtes de Pâques. En tout cas, comme lors des éditions précédentes, les visiteurs ont encore afflué à Anosy.

Pour rappel, ce salon est organisé par l’association WMG depuis 2016 afin de réunir des fonds pour la réalisation de ses actions sociales. Pour cette année, elle a choisi un « fokontany » pour procéder à la réhabilitation d’une école. En plus de cela, les femmes membres sensibiliseront également les enfants de cette communauté sur la préservation de l’environnement. « C’est un point qui nous tient vraiment à cœur, plus particulièrement parce que notre pays doit aujourd’hui faire face à des impacts considérables du changement climatique. Dans cet esprit, nous allons ainsi les initier au reboisement. Nous avons choisi des arbres fruitiers pour que les habitants du « fokontany » puissent les cueillir et les vendre ensuite. Une manière d’améliorer leurs sources de revenus », explique la présidente. Ainsi, les visiteurs ont pu contribuer à une bonne œuvre tout en se régalant.

Rova Randria

Fil infos

  • Lalatiana Rakotondrazafy Andriatongarivo - « Paul Rafanoharana n’a jamais été conseiller du Président de la HAT »
  • Menaces intérieures et extérieures - Les Forces armées derrière le Président
  • Ralaialitiana Andrianarisoa, témoin d’histoire - « La mise en cause des intérêts économiques de sociétés étrangères entraîne à chaque fois la déstabilisation du régime »
  • Tentative d’élimination physique du Président Rajoelina - « Un tel projet va à l’encontre des valeurs malagasy »
  • Cardinal Tsarahazana Désiré à Iavoloha - « Les catholiques s’opposent à la violence et l’attentat à la vie »
  • Kidnapping à Anjozorobe - Un suspect échappe de la protection des Forces et meurt lynché
  • Présidents en exercice à Madagascar - Au moins quatre attentats manqués depuis 1975
  • Conjoncture - Une inflation à surveiller de très près !
  • Tentative d'élimination physique du Président - 11 gendarmes dont 4 GSIS et deux généraux auditionnés
  • Mobilisation pour le Sud - Vers la capitalisation des ressources en eau

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Trop de princes !
    Que la triste et choquante tentative d’élimination physique de la personne du Chef de l’Etat ne nous voile pas les réalités toujours compliquées et encore difficiles vécues par les concitoyens. Qu’il nous soit permis de dresser sans état d’âme, ni complaisance ou détours le tableau qui met en relief la vie nationale vue surtout sous l’angle du train de vie des « Mpitondra Fanjakana ». Et qu’il nous soit admis également de rappeler, en toute humilité et en toute franchise, les consignes decelui à qui le peuple a confié son pouvoir et son avenir.La population vit dans une ambiance des plus tordues. Les effets délétères de la pandémie corsent tous les secteurs des activités économiques dont le tourisme qui littéralement s’agenouille. Les opérateurs attirent sérieusement l’attention des décideurs que leurs chiffres d’affaires ont baissé d’au moins 56 %. Le nombre des sans-emplois gonflent. Le coût de la vie, de son…

A bout portant

AutoDiff