Publié dans Economie

Salon du chocolat et de la gourmandise - Des papilles toujours aussi conquises

Publié le dimanche, 14 avril 2019

Eveiller les sens ! Tel est le principal objectif du savoureux Salon du chocolat et de la gourmandise. Pour cette troisième édition, les organisateurs, notamment les femmes de l’association « Wednesday Morning Group » (WMG), ont enchaîné les innovations pour le plus grand plaisir des visiteurs, toujours aussi conquises au terme de chaque édition. En plus, « le nombre de participants augmente chaque année », soutient la présidente de l’association lors de l’événement qui s’est déroulé hier à l’hôtel Carlton, Anosy.

Effectivement, pour cette année, cet événement rempli de saveurs a regroupé plus d’une vingtaine de participants venant de tout horizon, alors que lors de la dernière édition, il y en avait moins. Il en est de même pour l’aménagement des espaces. Outre l’atelier de biscuits personnalisés dédié aux enfants, un salon de thé éphémère a été mis en place par l’hôtel Carlton. Un espace « Food-Court » a été également mis à la disposition des passionnés de friandises, et cela afin de leur permettre de prendre le temps de savourer et de déguster toutes les petites gourmandises exposées. Un moment de détente pour s’évader dans le merveilleux pays de Willy Wonka. C’était aussi une occasion pour se faire plaisir à l’approche des fêtes de Pâques. En tout cas, comme lors des éditions précédentes, les visiteurs ont encore afflué à Anosy.

Pour rappel, ce salon est organisé par l’association WMG depuis 2016 afin de réunir des fonds pour la réalisation de ses actions sociales. Pour cette année, elle a choisi un « fokontany » pour procéder à la réhabilitation d’une école. En plus de cela, les femmes membres sensibiliseront également les enfants de cette communauté sur la préservation de l’environnement. « C’est un point qui nous tient vraiment à cœur, plus particulièrement parce que notre pays doit aujourd’hui faire face à des impacts considérables du changement climatique. Dans cet esprit, nous allons ainsi les initier au reboisement. Nous avons choisi des arbres fruitiers pour que les habitants du « fokontany » puissent les cueillir et les vendre ensuite. Une manière d’améliorer leurs sources de revenus », explique la présidente. Ainsi, les visiteurs ont pu contribuer à une bonne œuvre tout en se régalant.

Rova Randria

Fil infos

  • Corruption - 19 magistrats traduits en Conseil de discipline en 2020
  • Police nationale - Dotation de 550 nouveaux fusils
  • Campagne de vaccination anti-Covid-19 - Une dernière journée mouvementée
  • Fête nationale - Rappel à l'ordre nécessaire
  • Tanamasoandro - Les tracés débutent à Imerintsiatosika
  • Pont d’Ampasika - L’infrastructure menacée par l’extraction de sable
  • Examen du CEPE - Une évaluation finale avant la session officielle
  • Stade « Barea » - Le Président Andry Rajoelina réussit son pari !
  • Météo de la semaine - Température minimale à 3° Celsius pour les Hautes terres
  • Appui supplémentaire pour le Sud de Madagascar - Les Etats – Unis offrent 40 millions de dollars

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Consternation générale !
    L’Union européenne fait savoir par le biais de l’Ambassade de France qu’elle ne reconnait pas le vaccin Covishield. L’accès dans le territoire Schengen est formellement interdit à ceux ou celles qui présentent le passeport vaccinal portant le cachet Covishield. Seuls les vaccins Moderna, Pfizer, AstraZeneca et Johnson & Johnson sont accordés. Coup de bluff ou coup vache ? En tout cas, c’est la consternation générale ! Anxiété et inquiétude se mêlent dans les esprits. Madagasikara, l’un des pays ayant opté pour cet indésirable vaccin et qui vient d’achever la première phase, se trouve dans une situation d’embarras indescriptible. Evidemment, il faut s’attendre à une réaction sans détour de l’Etat malagasy. Il demande des explications à l’endroit de l’OMS et de l’UNICEF. Rappelons que Madagasikara s’inscrit dans l’initiative COVAX recommandée par les instances onusiennes ainsi que les partenaires européens. D’ailleurs, le choix a été fait en collaboration et sous la « …

A bout portant

AutoDiff