Publié dans Economie

Plan Emergence Madagascar - Elaboré au mois de juin

Publié le jeudi, 30 mai 2019

En cours de gestation. Richard Randriamandranto, ministre de l’Economie et des Finances (MEF) concocte en ce moment le Plan Emergence Madagascar (PEM). Pour ce faire, le ministère a organisé durant deux jours à savoir mardi et mercredi derniers au Carlton Anosy une consultation nationale de toutes les parties prenantes. En effet, ce document remplacera celui connu auparavant sous le nom de Plan national de développement. Il renferme toutes les politiques générales de l’Etat et sera utilisé durant les cinq prochaines années.

« Le Plan Emergence Madagascar va permettre l’accélération et la stabilité de la croissance économique dans le pays, stimuler l’émergence de sa potentialité économique, améliorer la protection du climat des affaires, assurer la bonne gouvernance, améliorer la redevabilité de l’administration, moderniser Madagascar par de nouvelles technologies, assurer la couverture de l’énergie dans tout le pays, améliorer la condition de vie de la population et assurer la protection de l’environnement. Dans son allocution, le ministre a mis l’accent sur la nécessité de l’élaboration de ce plan qui sert d’outil de référence pour tous les acteurs de développement, de tableau de bord pour les hautes instances de décision et d’outil de solidarité pour tous les citoyens », selon le communiqué officiel.

Toutes les parties prenantes sont alors mobilisées notamment les hauts responsables sectoriels, les représentants des Corps diplomatiques et consulaires, les partenaires techniques et financiers, le secteur privé et la société civile, les universitaires ainsi que les ONG et associations œuvrant pour le développement de Madagascar. 

« Nous allons surtout nous focaliser sur l’alignement des interventions avec les partenaires techniques et financiers », souligne le ministre. Par ailleurs, l’atelier de consultation touche les volets économique, social, environnemental et gouvernemental. A noter que le ministère prévoit la disponibilité de ce Plan Emergence Madagascar au mois de juin.

Solange Heriniaina

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff