Publié dans Economie

Rentrée scolaire - Des prêts bancaires comme solution d’urgence

Publié le mardi, 20 août 2019

L’année scolaire 2018-2019 n’est pas encore tout à fait terminée que les parents doivent déjà se préparer pour la prochaine rentrée scolaire. Effectivement, l’année scolaire a particulièrement été chamboulée cette année. Pour la prochaine rentrée, elle débutera ce   mois d’octobre. Les enfants mais aussi les parents n’auront  qu’un mois pour reprendre leur souffle pour revenir dans la routine quotidienne. Face à cela, les banques proposent des prêts comme solution d’urgence pour accompagner les parents durant la rentrée des classes.

« Chaque année, la Société Générale Madagasikara appuie chaque parent avec des offres de prêts scolaires pour la rentrée. Cette année, nous n’allons pas dérober à la règle. Au contraire, nous avons amélioré notre offre surtout que les parents ont moins de temps pour se préparer à la rentrée cette année. Avec notre offre « milamina be » débloquée en moins de 24h, ils auront moins de souci à se faire », soutient un responsable au niveau de la Société Générale Madagasikara, lors du lancement de l’offre, lundi dernier.  

L’offre « Soafeno » rentrée scolaire « milamina be » sera ainsi disponible jusqu’au 19 octobre prochain avec un taux allégé. En tout cas, les conseillers clientèle de la banque seront présents pour vous informer et vous assister dans vos démarches. Dans le souci d’améliorer la qualité des ses services pour ses clients, la SG-Mada a même simplifié étape par étape  les démarches à suivre, du montage du dossier à l’obtention du prêt.

Rova Randria

Fil infos

  • Débordement du barrage d’Antelomita - Evacuation immédiate des riverains de l’Ikopa
  • Dégâts des intempéries sur la Route nationale - Les stocks de carburant suffisants pour la Capitale
  • Rajoelina dans les bas-quartiers - Le courant passe toujours !
  • Inondations à Antananarivo - La nécessité d’une nouvelle ville devient pressante 
  • Gestion des catastrophes - L’Exécutif appelle le BNGRC à une meilleure anticipation
  • Impôt - Le GEM suggère d’assouplir les incitations fiscales
  • Montée des eaux à Antananarivo - Le BNGRC pris de court ?
  • Président Rajoelina aux côtés des sinistrés - « Nous devons rester unis dans les moments difficiles »
  • Sinistrés des intempéries à Antananarivo - Le Président Rajoelina appelle à la solidarité de tous 
  • Drame maritime de Soanierana-Ivongo - L'armateur demeure introuvable !

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Transparence oblige !
    L'autre fois, il a été question que nous jugions impérieux de livrer à travers la colonne ci-présente un sujet responsable : l'obligation à l'austérité. Un concept qui fâche mais c'est un passage obligé vers la bonne gouvernance. Autrement, la culture de la tempérance, de la sobriété et de la modération doit être inculquée à tous les niveaux du pouvoir. Il fut un temps où l'on avait inculqué aux élèves de l'Ecole officielle, l'ancêtre de l'Ecole primaire publique (EPP), en cours d'instruction civique, la notion de « tempérance », de « sobriété » et de « modération ».

A bout portant

AutoDiff