Publié dans Economie

Foire internationale de l’Agriculture-Agrobisiness-Agroalimentaire - Favoriser la mécanisation du système de production

Publié le jeudi, 12 septembre 2019

La troisième édition de la Foire internationale de l’Agriculture-Agribusiness-Agroalimentaire (FIA) a ouvert ses portes hier, à la Zone Forello Expo Tanjombato. Durant ces quatre prochains jours, la filière sera donc au centre des discussions. Effectivement, avec près de 80% de la population active travaillant dans la filière agricole, il est important de trouver des solutions pérennes pour favoriser son développement.
Une agriculture plus moderne. Pour atteindre les objectifs que Madagascar s’est fixé, des changements radicaux s’imposent dans le système de production. « Pour ce faire, la normalisation de toute la filière agricole est indispensable notamment  pour la sécurité alimentaire au niveau du marché intérieur mais aussi pour se mettre en situation d’exportation et pouvoir ainsi aborder les marchés internationaux. La mécanisation de la production doit impérativement figurer dans ce processus de normalisation, surtout que nous souhaitons accroître au fur et à mesure nos exploitations agricoles. Pour un terrain inférieur à un hectare, l’absence de matériels mécaniques peut être encore supportable, mais au-delà, cela n’est plus possible »  a soutenu Lucien Ranarivelo, ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP), hier, durant la cérémonie d’ouverture de la FIA à Tanjombato.  Ainsi, les appareils mécaniques pour le secteur agricole figurent parmi les points focus de cette troisième édition de la Foire internationale de l’Agriculture.

Financements
Cette modernisation du système de production s’accompagne indéniablement des moyens de financements. « Les matériels pour la mécanisation de l’agriculture sont payés chers, plus particulièrement pour les paysans. Toutefois, les solutions de financements existent bel et bien. Mais tout comme l’administration  se place au rang de  facilitateur, nous demandons
également aux institutions financières de se mettre au même rang pour appuyer financièrement le développement effectif du secteur agricole, surtout en milieu rural » défend Michel D. Ramiaramanana, président du comité d’organisation de l’événement. Avec de meilleurs matériels en effet, les producteurs pourront maintenir et même rehausser la qualité ainsi que la quantité de la production. En effet, ces derniers temps, certaines filières ont tendance à perdre de la vitesse. Toutefois, à travers la FIA, tous les acteurs se doivent de trouver les solutions adaptées à leur situation.
 Rova Randria

Fil infos

  • Loi sur la communication médiatisée - Les acteurs dans les Régions mis au parfum
  • Pension de retraite pour les députés - Razanamahasoa Christine précise
  • Fonctionnaires fantômes - La coupure des salaires effective
  • Lutte contre la corruption - « La volonté politique est primordiale »
  • Lutte contre la Covid-19 - Roland Ratsiraka veut encore semer le chaos
  • Port du masque à Antananarivo - Les sanctions sont tombées pour des récalcitrants
  • Lalatiana Andriatongarivo - La prolongation du mandat des sénateurs est inconstitutionnelle
  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente

La Une

Editorial

  • Approche à revoir
    Quatre professionnels du média défraient la chronique ces derniers jours. A la Une des journaux, ils font couler beaucoup d'encre. Sabrina, animatrice d'antenne de Kolo TV, accusée de propagation de fausses nouvelles troublant l'ordre public, fut placée sous mandat de dépôt à Antanimora. Après un séjour d’un mois, elle bénéficia d'un relax suite à une décision présidentielle. Arphine Helisoa, une autre journaliste poursuivie pour propagation de fausses nouvelles et incitation à la haine à l'encontre de la personne du Président de la République, séjourna trente jours à Antanimora. Elle retrouva également sa liberté grâce à un geste du Président Rajoelina Andry.

A bout portant

AutoDiff