Publié dans Economie

« Youth Connect Africa » - Le programme « Fihariana » représente les couleurs de Madagascar

Publié le mardi, 15 octobre 2019

Du 9 au 11 octobre dernier, Madagascar a participé à l'édition 2019 de l'« Youth Connect Africa » (YCA) à Kigali, Capitale du Rwanda. Cette grande réunion d'envergure internationale a notamment été une occasion pour près de 2 500 participants en provenance de 13 pays différents de discuter de l'entrepreneuriat et de la contribution des jeunes au développement. « Pour cette édition, outre l'entrepreneuriat, l'YCA a aussi été une occasion pour discuter de la place des femmes et de leurs droits mais également l'avenir des jeunes.

En tant que promoteur de l'entrepreneuriat des jeunes et des femmes, le programme « Fihariana » a tenu à apporter sa contribution lors de ces échanges, autant pour nouer de nouvelles relations avec les différents acteurs présents, mais aussi pour apporter notre point de vue sur le développement de l'entrepreneuriat pour ces deux catégories de personnes », a soutenu Gilberto Herimanarivo, responsable du programme national et également parmi les représentants du pays, lors d'une entrevue. Effectivement, « Fihariana » n'est pas le seul à avoir représenté les couleurs de la Grande île. Ainsi, le ministère de la Jeunesse et des Sports ainsi que le représentant de l'Organisation des Nations unies pour le développement (PNUD) ont aussi participé à cet évènement.

Dans cet esprit d'échange, la jeunesse africaine a pu se soutenir mutuellement durant ces trois jours. Le principe consiste donc à s'entraider afin de favoriser le renforcement des relations économiques entre les différents pays du continent africain, notamment dans le domaine de l'agriculture et de l'élevage, ainsi que les nouvelles technologies. « Effectivement, ce fut une occasion pour trouver des débouchés pour les produits malagasy. L'objectif est de permettre à nos jeunes entrepreneurs de trouver des marchés même s'ils sont encore des novices en la matière. En parallèle, nous avons aussi recherché des partenaires techniques pour le renforcement des capacités et des compétences de nos entrepreneurs. L'idée étant d'avoir des industries performantes, suivant les normes internationales tout en répondant aux besoins du marché », a soutenu Franck Andrianasolo, directeur exécutif du programme « Fihariana ». En tout cas, l'YCA prévoit de regrouper plus d'une cinquantaine de pays d'ici cinq ans. Une aubaine pour les pays déjà membres dont Madagascar, vu qu'ils pourront nouer au fur et à mesure de nouvelles relations avec de nouveaux partenaires.

Rova Randria

Fil infos

  • Maharante Jean de Dieu - Un présumé auteur de détournement accueilli comme un VIP
  • Massacre à Iabohazo-Farafangana - Le chef de bande éliminé
  • Tanamasoandro-Tsimahabeomby - L’abattoir aux normes inauguré
  • Circulation dans la Capitale - 16 cas d’accidents mortels en un mois
  • Série de kidnappings - L’Alaotra-Mangoro toujours sur le qui-vive
  • Développement local - Descente du Premier ministre dans l’Atsimo-Atsinanana
  • 3e décennie du développement de l’industrie en Afrique - Le Président Rajoelina adoubé par l’ONUDI
  • Massacre à Farafangana  - 7 enfants tués à coups de couteau
  • Massacre à Ankazobe - Elimination d’un présumé meurtrier dangereux
  • Projet « cuisson propre et reboisement » - Andry Rajoelina et Abdulhamid Alkhaifa sur la même longueur d’onde
Pub droite 1

Editorial

  • Paradis des faux prophètes !
    La Grande île serait-elle l’endroit idéal pour l’épanouissement des activités des charlatans religieux ? En réalité, l’Afrique francophone et anglophone confondue est le dépotoir des faux prophètes !Un confrère titrait un jour son Edito « Les faux prophètes pullulent dans les rues ». Effectivement, le pays grouille d’escrocs qui s’autoproclament pasteurs et qui s’enrichissent sur le dos pauvres gens. Ce jeune vendeur d’appareils de sonorisation d’occasion dans les Arcades, au début des années 90, qui devient par magie pasteur. Trente ans après, il se trouve à la tête d’une puissante église nommée « Apokalypsy ». Mailhol André Christian Dieudonné, car il s’agit de lui, membre d’un nébuleux groupe « Eksodosy », ex- fidèle de l’église adventiste qui, par la suite, se dit prophète continue d’embobiner des milliers de fidèles malgré le ratage de sa prophétie annonçant qu’il sera Président de la République, selon la volonté divine, en 2013. Sa communauté…

A bout portant

AutoDiff