Publié dans Economie

Saint Louis Juridique - Un nouveau cabinet d’affaires voit le jour

Publié le mardi, 05 novembre 2019

Un nouveau cabinet d’affaires vient de voir le jour à Madagascar. Le cabinet Saint Louis Juridique a ouvert ses portes à Antananarivo il y a quelques mois. « J’ai toujours envie de revenir pour participer au développement de mon pays. Je suis convaincue que mon pays a besoin de ses enfants, des compétences variées et complémentaires pour réussir son développement. Effacer un peu la fausse idée reçue, la perception souvent péjorative à l’égard de Madagascar, mais aussi à l’égard de la diaspora », indique Maitre Soamiadana Rabetsaroana, expliquant les raisons de son retour au pays.  « Aujourd’hui le vent du changement souffle, (…) un regain d’optimisme se fait sentir. Le climat social et politique actuel se révèle être favorable aux participations (…) Tout cela doit être encadré, accompagné, soutenu par des pratiques répondant aux normes techniques requises sur le plan international d’une part.

Et d’autre part, j’entends apporter ma part de brique à l’édifice en accompagnant le Gouvernement dans cette optique de faire avancer le pays », explique l’avocate au barreau de Paris, celle qui a l’initiative de la fondation de cabinet. Ce cabinet d’affaires rassemble une équipe pluridisciplinaire spécialisée dans les domaines des fusions, acquisitions et droit de sociétés, les contrats internationaux, les entreprises en difficulté, le droit public, industries de la santé, le droit commercial, le droit social, la concurrence et la distribution, ou encore le droit immobilier. S’il peut intervenir au niveau des juridictions, Soamiadana Rabetsaroana souligne que l’équipe est avant tout un cabinet d’affaires et non un cabinet juridique.
« Avec mes associés, nous travaillons ensemble depuis longtemps. Ils ont voulu m’aider quand je leur ai dit que je voulais revenir ici et ont souhaité m’accompagner dans ce projet. C’est une continuité de ce qui existe en France », souligne la fondatrice de Saint Louis Juridique, un cabinet qui travaille donc en collaboration avec le cabinet Saint Louis Avocats à Paris.
Recueillis par L.A.

Fil infos

  • Coronavirus - Le Président met l’accent sur l’objectif « zéro décès »
  • La presse en deuil - Décès de Salomon Ravelontsalama
  • Lutte contre la Covid-19 - Quid du sens de la responsabilité citoyenne ?
  • Nouvelle organisation pour le « Vatsy Tsinjo » - Du porte-à-porte pour renouveler la liste des bénéficiaires
  • Ministère de l'Economie et des Finances - Sept nominations dont un directeur du budget
  • Lutte contre la Covid-19 - Dix concentrateurs d’oxygène remis à Fianarantsoa par le Chef de l’Etat
  • Double explosion à Beyrouth - Une ressortissante malagasy parmi les victimes
  • « Sosialim – bahoaka » sur fond de contestation - Les Forces de l’ordre soupçonnent des troubles intentionnels
  • Conjoncture - Andry Rajoelina va au-devant d’une population mécontente
  • Dénigrement du régime Rajoelina - Amnésie internationale s’en mêle !

La Une

Editorial

  • Crise démentielle !
    Décidément, la crise sanitaire ne suffit pas. Il nous en faut encore d’autres. La crise de jalousie et la maladie de nostalgie rongent les esprits égarés des meneurs du Rodoben’nympanohitra ho amin’nydemokrasiaeto Madagasikara (RMDM), une plateforme regroupant les déchus du pouvoir et les déçus de leurs propres prestations lors des derniers scrutins. L’arrivée de Rajoelina Andry Nirina, par la voie royale des urnes, dérangent les ratés de la politique du pays. Le nouvel homme fort du pays fait naître auprès de ses adversaires une profonde jalousie. Le jeune Président, la quarantaine, gêne. Les adversaires déclarés, des quinquagénaires, des sexagénaires et même un certain septuagénaire n’admettent point leurs défaites. Ils ne veulent rien savoir ! La bande à Tsarahamy ne tolère, à jamais, la victoire éclatante du jeune Rajoelina. Le soutien populaire qu’il bénéficie rend malade. La crise de jalousie, tellement profonde et virulente, déclenche une autre crise beaucoup plus inquiétante,…

A bout portant

AutoDiff