Publié dans Economie

Ravinala Airports - Une année performante résultante d’un travail d’équipe

Publié le mardi, 28 janvier 2020

Le cap d’un million de passagers atteint au mois de décembre dernier pour l’Aéroport international d’Ivato. Après une rétrospective de l’année 2019, Ravinala Airports, gestionnaire des aéroports d’Ivato et de Nosy-Be, s’est récemment fécilité de l’année performante qu’il vient de passer. Outre les chiffres encourageants enregistrés, le concessionnaire a également gagné les « Routes Africa Award 2019 ». « Ce prix, qui récompense les efforts de développement et le marketing dans la gestion aéroportuaire a contribué à l’aura de Madagascar sur la scène internationale. Grâce à la construction d’un nouveau terminal international, la croissance du trafic de 8% en 2019, et les 1 000 emplois directs et indirects créés depuis le début de la concession de Ravinala Airports en décembre 2016, l’aéroport d’Antananarivo a gagné ce trophée devant les aéroports du Soudan, d’Ouganda, de l’Angola et du Cap Vert » a précisé Patrick Collard, directeur général de Ravinala Airports, lors d’un bilan annuel durant la cérémonie dédiée à recomposer les collaborateurs de l’entreprise, avant d’ajouter que « dans tous les cas, ces chiffres sont historiques dans le domaine aéronautique malagasy, depuis 20 ans. Ces exploits sont le fruit d’un travail coordonné et acharné entre toutes les parties prenantes de Ravinala Airports ». 

Récompenses

Dans cet esprit, Ravinala Airports a ainsi organisé une cérémonie de  remise de médailles de travail, le 17 janvier dernier, pour féliciter les efforts de toute l’équipe et des plus anciens d’entre eux en particulier. Plus de 77 de ses collaborateurs de l’Aéroport d’Antananarivo ont ainsi été récomposés. Ce fut donc une occasion de mettre en lumière la place prépondérante que Ravinala Airports donne à ses ressources humaines, notamment l’effort porté à la formation. Pour l’année dernière, le budget alloué à la formation des collaborateurs de Ravinala Airports, à Madagascar mais aussi à l’étranger, a atteint les 539 millions d’ariary. En tout cas, c’est un investissement sur le long terme, surtout que cette année ne sera pas de tout repos, déjà avec l’ouverture du nouveau terminal international ou encore l’accueil de la conférence internationale aéronautique, AviaDev Africa 2020. Pour cette année, Ravinala envisage également de lancer sa propre fondation ainsi qu’une démarche d’acquisition des certifications ISO 9001 et 14001.

Rova Randria

Fil infos

  • Entrepreneuriat - Le Président Rajoelina partage ses secrets pour réussir
  • Arrestation de Raoul Arizaka Rabekoto  - Les autorités judiciaires se contredisent
  • Manifestation à la Réunion - Des « indignés » aux attitudes indignes !
  • Poursuite d’anciens hauts dirigeants - Les députés devant leurs responsabilités
  • Relations bilatérales Egypte-Madagascar - Les grands projets de Rajoelina séduisent Fattah Al-Sissi
  • 21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique
  • Sècheresse à Madagascar - L’eau, un produit de luxe
  • Trafic de drogue - La Gendarmerie intercepte 600 kilos de cocaïne pure
  • Exportation de girofle - Crainte d'immixtion des spéculateurs
  • Covid-19 à Madagascar - Inquiétude et peur suite à la hausse des cas de contamination

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Come back tant redouté !
    La bête noire est là de retour. Comme il fallait s'y attendre, la 3 ème vague de la Covid-19, pas forcément du variant Delta, frappe à nos portes et entre sans avoir été conviée. Elle contamine déjà certaines localités du pays. Tout commençait à Ivato lors du premier débarquement du premier vol en provenance de l'Europe ce 6 novembre. Deux cas importés ont été constatés après les tests et contrôles d'usage parmi les passagers. Ce retour pour la troisième vague de la Covid-19 relance le débat sur la pertinence ou non de la réouverture des frontières. Nous étions tous témoins de la forte la résistance des détenteurs du pouvoir, au sommet de l'Etat, concernant l'éventuelle réouverture de notre ciel au trafic international. On garde encore vive dans les mémoires la virulence de la toile quand Iavoloha accorda une dérogation spéciale d'entrée sur le territoire de trois vols conduisant des passagers…

A bout portant

AutoDiff