Publié dans Editorial

Au beau fixe !

Publié le jeudi, 02 mai 2024


 Le Président de la République de Madagasikara Rajoelina Andry NIrina a reçu en audience au Palais d’Etat d’Iavoloha la ministre des Affaires étrangères du Japon Yoko Kamikawa. Une rencontre que certains observateurs qualifient d’historique sinon d’inédite.
Le Japon faisait partie des pays ayant noué une relation diplomatique avec la jeune République malagasy. L’empire du Japon était ainsi présent dès les premières heures du retour de la Grande île à l’indépendance en 1960. Seulement voilà, en soixante ans de relation diplomatique, c’est la toute première fois qu’une haute personnalité japonaise du rang de chef de la diplomatie ait pu effectuer une visite officielle au pays. Une grande première que nous, Malagasy, nous ne voulions pas passer inaperçue traduisant ainsi une relation au beau fixe entre les deux Nations voire entre les deux peuples.
Le pasteur Ravelojaona, 1879 – 1956, fasciné par le parcours fulgurant de l’économie japonaise à partir du début du siècle dernier, fut amené à assimiler la trajectoire du pays du Soleil Levant avec le cas de Madagasikara. Il était persuadé qu’à cette époque, les Japonais et les Malagasy se trouvaient sur le même point de départ. Et que les Malagasy pourraient réaliser le même succès que les Nippons. En effet, à l’avènement de l’ère Meiji au Japon, fin du 19ème et début du 20 ème siècle, l’archipel mit fin à sa politique de claustration et commença à s’ouvrir au monde extérieur notamment à l’Occident. Les Japonais ont su mettre à profit les apports occidentaux à tel point que vers la deuxième moitié du siècle dernier, ils se hissèrent au rang des pays développés jusqu’à ravir le rang de 2ème puissance économique du monde derrière les Etats-Unis d’Amérique. Mais les différentes crises des 30  dernières années ont mis à mal l’économie nippone. Le Japon dut céder la place à la Chine qui devient la 2 ème puissance économique  après le pays de l’Oncle Sam. Ces dernières années, le pays du Soleil Levant reprend le poil de la bête. Il revient de loin et commence à retrouver sa place sur la scène internationale.
Depuis la Première République, les Japonais se trouvent toujours aux côtés des Malagasy surtout dans les moments difficiles que le pays traverse. Le Gouvernement du Japon accompagne fidèlement et de façon soutenue le Gouvernement de Madagasikara à travers les financements des projets d’utilité publique exigeant de gros sous et des technologies de pointe. Par le biais de l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), le Japon intervient de façon conséquente pour soutenir les Malagasy à travers certains défis souvent compliqués et des compétences appropriées. L’exemple du projet d’adduction d’eau dans le Sud qui retient toujours l’attention de l’archipel suffit à nous convaincre sa fidélité. A travers le pays, il existe des projets toujours en activité. A la différence de certains pays partenaires, le Japon n’entre pas dans le détail des options politiques des dirigeants en place. Il manifeste fidèlement sa détermination à soutenir le pays.
Ces derniers temps, le Gouvernement japonais déploie des efforts particuliers à renforcer les liens d’amitié et de coopération avec les Malagasy. La venue de la ministre des Affaires étrangères, Mme Yoko Kamikawa, une grande première depuis six décennies, témoigne de cette volonté à raffermir davantage la relation entre Madagasikara et le Japon.
Ndrianaivo

Fil infos

  • Aéroport d’Ivato - Descente du Président Andry Rajoelina
  • Développement - Une mission spéciale de la Banque mondiale à Madagascar
  • Tentative de vol à l'aéroport international d'Ivato - La douane désavoue Jackson Jaojoby
  • Actu-brèves
  • Candidats à la Mairie - Le sort de la Capitale reste dans le flou
  • ACTU-BREVES
  • Nouveau Gouvernement - Les lobbyings agitent en coulisses
  • Eradication de la poliomyélite - Fy, jeune influenceuse et défenseuse des jeunes pour la vaccination
  • Nouveau Gouvernement - Après Paris, Bissau et Luanda ?
  • ACTU-BREVES
Pub droite 1

Editorial

  • Rendez-vous planétaire !
    Le gotha monde du sport à l’échelle planétaire se retrouve à Paris du 26 juillet au 11 août 2024. La capitale française, l’épicentre des rencontres sportives de haut niveau, accueille pour la troisième fois les Jeux olympiques d’été après 1900 et 1924. La France toute entière et les délégations s’impatientent d’assister à de grandes compétitions.Les Jeux olympiques s’organisaient pour la première fois en l’an 776 avant JC à Olympie, en Grèce. Il s’agissait au tout début d’une manifestation à caractère sportif et religieux.

A bout portant

AutoDiff