Publié dans Politique

Magouilles dans la distribution d'aides sociales - Le Président Andry Rajoelina avertit les chefs de Fokontany

Publié le mardi, 04 août 2020

La descente du Président Andry Rajoelina et son épouse pour la distribution des aides sociales à Antananarivo s'est poursuivie hier dans l'Atsimondrano, plus précisément à Itaosy. Avant l'arrivée du Chef de l'Etat, la Commune de Bemasoandro Itaosy a été le théâtre d'une manifestation des habitants des Fokontany qui ont émis des réclamations et brandi des banderoles à défaut d'inscription de leurs noms dans la liste des bénéficiaires. Le Président a ainsi fait le déplacement sur les lieux pour écouter les doléances de la population.

 

« J'ai entendu toutes vos doléances. Certains chefs de Fokontany n'exécutent pas correctement leur travail », a déclaré le Président de la République qui a déjà pris connaissance de certains actes de favoritisme de ces responsables de Fokontany. Et d'ajouter qu' « aucune forme de favoritisme, de corruption ou de détournement ne sera tolérée ». Il arrive, en effet, que le bureau du Fokontany met un cachet dans les carnets alors que les familles n'ont pas bénéficié des dons de l'Etat. Face aux protestations de certains citoyens, l'homme fort du pays a lancé un avertissement à l'endroit des chefs  de Fokontany qui accueilleront les opérations de distribution de ces « sosialim - bahoaka ». Il a réitéré que les responsables qui seront pris en flagrant délit de corruption ou de détournement seront sévèrement punis et risquent une éviction définitive de leur poste.

Aucune distinction

Le numéro un de l'Exécutif a ainsi tenu à calmer la fougue des habitants. « Ne vous en faites pas, toutes les familles en possession d'un carnet recevront sans aucune distinction les aides de l'Etat », rassure le Président. Pour la journée d'hier, 1 000 foyers de l'Atsimondrano ont pu bénéficier du pack composé d'un sac de riz, deux litres d'huile alimentaire, des boîtes de lait concentré, du sucre, du sel ainsi que des doses de tambavy Covid- Organics. Cette opération s'étendra sur une dizaine de jours et 3 000 ménages en bénéficieront quotidiennement. La distribution sous la houlette du couple présidentiel s'est tenue sur le terrain de Bemasoandro. Les personnes âgées n'étaient pas en reste et ont pu obtenir des dons remis par le Président et son épouse. Le Président a aussi remis une distinction honorifique d'« Ordre national » à Razanakoto Norosoa, une enseignante en âge de retraite mais qui continue d'enseigner pour subvenir à ses besoins.

Le Président a profité de son passage dans l'Atsimondrano pour rappeler ses « Velirano » lors de la campagne présidentielle et montrer à la population qu'il ne perd pas de vue ses engagements. Il a ainsi annoncé la prochaine réhabilitation du terrain de Bemasoandro en vue d'en faire un terrain « manara - penitra ». Cet endroit qui fut déjà le terrain de jeu des grands joueurs du Barea comme Abel Anicet ou Bolida.

La Rédaction

Fil infos

  • Concrétisation des « Velirano » - Une volonté présidentielle intacte à toute épreuve !
  • Kere dans le Sud - Le Gouvernement opte pour des solutions radicales et maximales
  • Peste bubonique - Cinq décès à Morarano Gara
  • Exportation illicite - 15 kilos d'or interceptés par les autorités
  • Projet Tana-Masoandro - Le site idéal a toujours été Imerintsiatosika
  • Rapatriement de devises - 3250 sociétés en situation d'irrégularité
  • Lutte contre le Kere dans le Sud - Les partenaires techniques et financiers derrière le régime
  • Coopération Madagascar – Nations unies - Un plan cadre pour la période 2021 – 2023 en gestation
  • Sénatoriales - La liste IRMAR lance sa campagne
  • Projet Ambatovy - Production de 3000 tonnes de nickel au cours du premier trimestre 2021

La Une

Editorial

  • Elu ou nommé, faux débat !
    Ces derniers temps, à l’approche des sénatoriales, les esprits s’échauffent et les faux débats pullulent. A mesure que la date du 11 décembre se précise, les fumées noires qui s’échappent du volcan en éveil alourdissent et noircissent l’atmosphère. On étouffe.A l’allure où vont les choses de la politique, les poids lourds de l’opposition risquent fort de se retrouver à la touche. En s’élargissant davantage, la plate-forme acquise à la cause défendue par le jeune président Rajoelina Andry Nirina occupera le terrain. La hantise de l’exclusion déclenche chez les activistes du RMDM une hystérie. A eux s’ajoutent les ténors du Groupe de Panorama dont la traversée du désert risque de se prolonger indéfiniment. Et alors, tous les moyens sont bons pour tenter de déstabiliser le pouvoir. L’entame de la campagne électorale, depuis hier 19 novembre, fait monter d’un cran la tension. Aussi étrange qu’inquiétant soit-il mais vrai, un certain remous s’invite…

A bout portant

AutoDiff