Publié dans Politique

Factures JIRAMA mars-août - Le paiement reporté en 2021

Publié le mardi, 29 septembre 2020

Préserver les ménages en difficulté. Les impacts de la crise sanitaire générée par la pandémie de coronavirus sont encore palpables jusqu'à aujourd'hui. C'est pourquoi la direction générale de la JIRAMA a décidé de reporter les factures du mois de mars au mois d'août dernier, à savoir durant la période de confinement, en 2021. « Nous commençons actuellement à retrouver notre quotidien. 

C'est pourquoi nous avons décidé de revenir à la facturation « normale » pour ce mois de septembre. Les organisations antérieures à la pandémie sont désormais appliquées. Toutefois, pour soutenir les ménages en difficulté, le règlement des factures durant la période de confinement ne se fera qu'au mois de janvier 2021. Comme annoncé, ces abonnés auront cinq à dix mois pour s'acquitter de ces factures impayées » a expliqué Vonjy Andriamanga, directeur général de la JIRAMA, en marge d'une entrevue. Ce report de paiement concerne notamment près de 200 000 abonnés de la société d'eau et d'électricité. 

Pour rappel, ce report de paiement des factures de la JIRAMA fait suite au Plan d'urgence sanitaire mis en place par les autorités du pays au début de la propagation de la pandémie de coronavirus dans la Grande île. Cette disposition concerne les Régions les plus impactées par le confinement à savoir Analamanga, Atsinanana ou encore Haute Matsiatra. Au départ, les factures concernées étaient seulement celles des trois premiers mois de confinement. Toutefois, la JIRAMA a allégé les restrictions au fur et à mesure de l'évolution de la crise sanitaire dans le pays. « Les clients concernés par ce report de paiement recevront alors dans les semaines à venir une facture montrant les factures qu'ils ont ajournées ainsi que le délai de leur paiement. De ce fait, ils pourront se préparer. Ils pourront également demander des informations supplémentaires auprès de nos agences », rajoute le DG de la JIRAMA. 

En tout cas, le paiement des factures est donc revenu à la normale depuis ce mois de septembre. Le retard des paiements entraînera de suite la coupure de l'eau et de l'électricité. 

Rova Randria

Fil infos

  • Loi sur la communication médiatisée - Les acteurs dans les Régions mis au parfum
  • Pension de retraite pour les députés - Razanamahasoa Christine précise
  • Fonctionnaires fantômes - La coupure des salaires effective
  • Lutte contre la corruption - « La volonté politique est primordiale »
  • Lutte contre la Covid-19 - Roland Ratsiraka veut encore semer le chaos
  • Port du masque à Antananarivo - Les sanctions sont tombées pour des récalcitrants
  • Lalatiana Andriatongarivo - La prolongation du mandat des sénateurs est inconstitutionnelle
  • Députés de Madagascar - Rien que des faveurs personnelles
  • Visite à Ambatondrazaka - Andry Rajoelina encourage les écoliers
  • Création de nouvelles Régions - Le plateau de Mahafaly et le Mangoro dans la liste d’attente

La Une

Editorial

  • Approche à revoir
    Quatre professionnels du média défraient la chronique ces derniers jours. A la Une des journaux, ils font couler beaucoup d'encre. Sabrina, animatrice d'antenne de Kolo TV, accusée de propagation de fausses nouvelles troublant l'ordre public, fut placée sous mandat de dépôt à Antanimora. Après un séjour d’un mois, elle bénéficia d'un relax suite à une décision présidentielle. Arphine Helisoa, une autre journaliste poursuivie pour propagation de fausses nouvelles et incitation à la haine à l'encontre de la personne du Président de la République, séjourna trente jours à Antanimora. Elle retrouva également sa liberté grâce à un geste du Président Rajoelina Andry.

A bout portant

AutoDiff