Publié dans Politique

Association AFF - Fondation - VISEO Ensemble pour un renouveau de l’éducation

Publié le vendredi, 16 octobre 2020

Dans un état de délabrement avancé. L’école primaire publique (EPP) d’Ambohimiadana et celle d’Ambalavao, dans la Circonscription scolaire (CISCO) d’Antananarivo-Atsimondrano, feront peau neuve d’ici quelques mois. Ceci grâce aux travaux de construction et de réhabilitation qui y seront entrepris prochainement. « Suite à une sollicitation des directeurs et autorités locales, nous avons choisi ces deux établissements scolaires situés en périphérie d’Antananarivo pour mener un projet en faveur de l’éducation. L’AFF étant un porteur de projet, la Fondation VISEO financera les travaux entrepris », informe Haingo Ravatomanga, fondatrice et présidente d’honneur de l’association « Andry sy Fototra ho an’ny Fampandrosoana » (AFF). C’était lors de la cérémonie de signature de convention de partenariat entre les deux parties, hier à Antanimena.
Pour l’EPP d’Ambohimiadana, située à une quinzaine de kilomètres de la ville d’Antananarivo, les travaux commenceront en début novembre et ce pour 4 mois. « Nous allons bénéficier d’un nouveau bâtiment à trois salles de classe, d’un réfectoire, d’une cuisine, de toilettes à compartiments ainsi que d’un puits. Ces infrastructures, équipées entre autres de mobiliers, permettront aux élèves d’être scolarisés dans un environnement plus propice », se réjouit Ninie Sylvie Julie Andrianasolo, directrice dudit établissement. Existante depuis une cinquantaine d’années, ce dernier n’a connu que des petites réparations faites par les parents d’élèves, ce qui explique son piteux état.
Pour information, l’association AFF mène diverses activités et actions sociales au profit des plus vulnérables et ce, touchant divers domaines, dont la santé et la formation professionnelle. Pour ce nouveau projet apportant un renouveau de l’éducation, les établissements en dégradation avancée situés en périphérie d’Antananarivo sont privilégiés. Le traitement des dossiers se fait par vague et selon l’état des écoles en question. Après la CISCO d’Antananarivo-Atsimondrano, les futurs projets s’effectueront dans l’Avaradrano ou à Ambohidratrimo.
Patricia R.


Fil infos

  • Mobilisation face au Kere dans le Sud - Les députés offrent 8,5 tonnes de riz
  • Taxes pétrolières pour l’environnement - Détournement de 15 milliards destinés à l’OLEP
  • Lutte contre la Covid-19 - La communication, arme absolue utilisée par l’Etat
  • Village et Rova d’Ambohimanga - Les habitants retrouvent le goût de l’eau potable
  • Présidence de la Confédération africaine de football - Ahmad brigue un second mandat !
  • Assemblée nationale - Le calme plat
  • Pension de retraite pour les députés - Oui mais…
  • Loi sur la communication médiatisée - Les acteurs dans les Régions mis au parfum
  • Pension de retraite pour les députés - Razanamahasoa Christine précise
  • Fonctionnaires fantômes - La coupure des salaires effective

La Une

Editorial

  • Avec ou sans … !
    L’absentéisme. C’est le mode opératoire opté des sénateurs de l’Opposition pour exprimer leur… colère. En effet, Thierry Raveloson, Andriamandavy Riana, Olga Ramalason et compagnie, les sénateurs HVM et TIM, boudent. Ils désertent les séances de la Session ordinaire (la dernière du genre) de leur institution. Un manquement flagrant envers le devoir sacré qu’ils sont censés assumer en tant qu’élus. Et ils sont payés pour ! En droit de leur réclamer des comptes, les contribuables suivent de près la situation. A moins que ces « têtes brûlées » du Palais de verre renoncent à toucher leurs indemnités et avantages divers. C’est à voir !Arrivé en fin de parcours, le mandat des sénateurs se termine mal pour ne pas dire en queue de poisson. En tout cas, les sénateurs de l’Opposition doivent s’attendre à une telle mésaventure. En 2018, au tout début de la campagne électorale, le candidat Rajoelina annonçait déjà la…

A bout portant

AutoDiff