Publié dans Politique

Amoncellement des ordures dans la Capitale - Que fait le SAMVA ?

Publié le mercredi, 11 novembre 2020


Incompréhensible. Les bacs à ordures de la Capitale sont fréquemment pleins à ras bord ces derniers temps. La collecte des déchets au niveau de ces bacs se fait de plus en plus rare voire inexistant. Comment expliquer cette situation? A la mi-décembre de l’année dernière, le Service autonome de manutention de la Ville d’Antananarivo ou SAMVA s’est vu, entre autres, doté d’une vingtaine de camions et une centaine de bacs à ordures de la part du Président de la République, pour assurer au mieux sa mission. Où sont donc passés ces camions ? Telle est la question que se poserait tout observateur doué de raison face à la situation actuelle. Un peu plus de la moitié seulement des camions à disposition de cette entité en charge de la collecte des ordures de la Capitale seraient en état de marche, avance-t-on du côté du SAMVA. Les ennuis mécaniques, l’insuffisance d’approvisionnement en carburant, le manque de pneumatiques sont des raisons évoquées pour expliquer que la totalité des camions ne soient pas opérationnels.
Le SAMVA se plaint de ne pas avoir les ressources suffisantes pour résoudre ces problèmes. En tout cas, ses explications alambiquées posent plus de questions qu’elles n’en répondent. Faut-il, en effet, rappeler que le SAMVA dispose pour fonctionner d’une subvention interministérielle, de redevances pour les ordures ménagères prélevées sur l’impôt sur les propriétés bâties et d’autres sources de financement. De l’œil du simple habitant de la Capitale, ces fonds sont censés lui permettre de fonctionner normalement. Les observateurs avertis de la vie sociale s’interrogent donc où peut bien se situer le problème. Du coup, l’on est en droit de se demander s’il y a des responsables au sein de cette société. La gestion et la compétence des dirigeants au sein de cet organe posent en effet question. Les causes évoquées pour expliquer que les véhicules de cette entité ne sont pas opérationnels relèvent effectivement de question de gestion du parc automobile, selon l’avis de nombre d’observateurs. En tout cas, pour le simple citoyen, le SAMVA donne l’impression de dormir sur ses lauriers. Avec la saison des pluies qui pointe son bout du nez, la situation mérite  en tout cas d’être prise à bras-le-corps. Ces amoncellements d’ordures ont des impacts non négligeables du point de vue sanitaire et économique.
La Rédaction

Fil infos

  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère
  • Nouvelle hausse des cas de Covid-19 - Appliquons les gestes qui sauvent !
  • Président de la République - Trois magistrats et un ancien ministre parmi les désignés sénateurs
  • Campagne de reboisement 2021- Coup d’envoi par le couple présidentiel à Taolagnaro
  • Trafic de 73,5 kg d’or - L’Opposition divague
  • Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour
  • Exécutif - Aucun remaniement gouvernemental à l’horizon - Halte à la désinformation dans l’affaire des 73.5kg d’or !
  • Sénateur Rakotondrainibe Andrianantenaina - « Le MMM sera une force de proposition au Sénat »

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • De la matière grise !
    Madagasikara se trouve à la croisée des chemins pour le recrutement de certains postes-clés et hautement stratégiques. D’emblée, une cynique mais légitime question intervient : « le pays dispose-t-il suffisamment de matière grise pour satisfaire ses besoins ? ». La Compagnie nationale malagasy de transport aérien « Air Madagascar » recrute son directeur général (DG). Elle est à la recherche depuis une semaine d’un oiseau rare. Depuis le départ volontaire du DG Besoa Razafimaharo en décembre 2019, Air Mad n’a plus de DG titulaire. La Direction générale a été assurée par une intérimaire, en la personne de Hanitra Rasetarinera, et ce depuis le 15 janvier 2020. Elle n’est autre que le directeur général adjoint, chargé de la finance. Evidemment, la mission que le Conseil d’administration entend confier à l’oiseau rare (le DG) consiste à relever la Compagnie. En effet, le divorce forcé avec la Compagnie réunionnaise Air Austral portait un…

A bout portant

AutoDiff