Publié dans Politique

Trafic de tortues - Quatre personnes placées sous mandat de dépôt à Fianarantsoa

Publié le jeudi, 26 novembre 2020

Mardi dernier, les policiers ont procédé à la fouille d'un camion du BNGRC (Bureau national de gestion des risques et des catastrophes), à Ankidona à Fianarantsoa. Au cours de la fouille, ils ont découvert 19 tortues de type Radiata. Le camion était censé apporter des vivres et des aides aux personnes victimes du Kere dans le Sud de Madagascar. Cinq personnes ont donc été appréhendées dont un militaire, un policier, un employé du ministère de la Population, de la Protection sociale et de la Promotion de la femme ainsi que le chauffeur et son aide-chauffeur.

Selon les informations communiquées par la branche de l'Alliance Voahary Gasy à Fianarantsoa , elles ont toutes été déférées au Parquet hier. Conformément à la loi 2005-01 du 17 octobre 2015, les membres de la société civile de la Région ont réclamé un jugement exemplaire pour ces personnes. Les quatre trafiquants ont alors été placés sous mandat de dépôt à Fianarantsoa. « Seul l'employé du ministère a été relâché. Selon les explications obtenues, il a dû changer de voiture parce que sa mère était morte et qu'il devait rejoindre au plus vite la Capitale. Plusieurs personnes sont également intervenues pour disculper le policier sauf que les autorités au niveau du Parquet n'ont pas cédé», rapporte le représentant de l'AVG. En tout cas, l'affaire ne devrait pas s'arrêter là. Les trafiquants devront encore être jugés vers le 10 décembre prochain.

La société civile s'attend à ce que les trafics de ce genre ne restent pas impunis. Il ne devrait y avoir aucune discrimination, surtout avec la politique de tolérance zéro mise en place par le ministère de l'Environnement et du Développement durable. Concernant le camion, ce dernier est retenu au commissariat de police d'Ampasambazaha, dans l'attente d'un chauffeur. Mais le BNGRC ne s'est pas encore exprimé sur la situation. Affaire à suivre.

Rova Randria

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff