Publié dans Politique

Aéroport O.R. Tambo Afrique du Sud - Trois trafiquants venant de Madagascar arrêtés avec 73,5 kg d'or

Publié le lundi, 04 janvier 2021

La nouvelle a été relayée par plusieurs sites d'information anglophone depuis hier. Les autorités sud-africaines ont intercepté, le vendredi 1er janvier, trois suspects à l'aéroport international de Tambo à Johannesburg avec en leur possession 73,5 kilos de lingots d'or d'une valeur d'environ 66 millions de rands (4,5 millions de dollars) dans leurs bagages à main. Les trois suspects ont été arrêtés après qu'un scanner de sécurité a «identifié des images irrégulières», selon le service de la police sud-africaine dans un communiqué.

A priori, le circuit des trois passeurs semble plus compliqué sans doute dans l'objectif d'échapper aux contrôles douaniers. En effet, ces individus étaient en provenance de Madagascar et avait comme destination finale Dubaï.

Les suspects devaient comparaître hier devant le tribunal de première instance de Kempton Park pour des accusations de trafic de métaux précieux et de violation de la loi douanière, a indiqué la Police. Jusqu'ici, tout porte à croire que l'or saisi vient de la Grande île. La conclusion des enquêtes démarrées par les autorités sud - africaines, avec l'aide d'Interpol, est fortement attendue. Ces investigations devraient permettre de déterminer l'origine de l'or, la destination ainsi que la légitimité des documents de certification fournis par les suspects.

Suspension

La suspension des exportations d'or depuis l'année dernière ne semble pas dissuader les trafiquants. Au contraire, ces derniers continuent de braver l'interdit et usent de multiples stratagèmes pour dissimuler les lingots dans le but de tromper les agents de contrôle au niveau des frontières. Les responsables douaniers arrivent néanmoins à déjouer les fourberies des trafiquants. Pas plus tard qu'au mois de novembre de l'année dernière, les agents de la Direction générale des douanes (DGD) ont saisi 15, 245 kilos d'or durant le contrôle des marchandises, pour un vol fret à destination de Dubaï, d'une valeur d'à peu près un million de dollars. Les 15 kilos d'or ont été répartis en 257 feuillards, puis repeints pour ressembler à de l'aluminium. Ils ont ensuite été dissimulés dans une grande caisse métallique, qui devait servir pour l'exportation d'œuvres d'art faites de ferronnerie en forme de baobab.

L'année dernière, Madagascar avait négocié la restitution de 25,5 kilos d'or saisis par les autorités mauriciennes. Un trésor qui vaut le pactole de plus de 6,2 millions d'ariary (soit environ 1,3 million d'euros).  Les lingots ont été interceptés le 10 janvier 2019, lors de l'arrestation de trois ressortissants malagasy dont deux allaient s'envoler vers Bombay (en Inde) tandis que le 3ème voulait mettre le cap sur Dubaï.

A l'heure où le régime actuel table sur la valorisation des richesses minières y compris l'or, il n'est plus acceptable que des trafiquants puissent encore passer entre les mailles du filet avec des quantités d'or aussi considérables.

S.R.

Fil infos

  • Recrudescence de la Covid-19 à Nosy-Be - Suspension des vols internationaux envisageable
  • Trafic des 73,5 kg d’or - La Justice sud-africaine déboute la société de Dubaï et les trois trafiquants malagasy
  • RMDM - Une plateforme adepte de la désinformation
  • Université de Toamasina - Son président aspire à devenir ministre
  • Transport par câble à Antananarivo - Les deux premières lignes opérationnelles en 2023
  • Route Nationale 44 - Les travaux avancent lentement…mais sûrement
  • Andry Rajoelina - Un Président respectueux de la démocratie
  • Diffamations envers les enfants du Président Rajoelina - Des mesures seront prises !
  • Université de Toamasina - Malgré tout, le président toujours en place
  • Forum économique international sur l’Afrique - Le Président Rajoelina plaide pour le secteur sanitaire et médical

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • A plaindre !
    Le microcosme politique dans lequel évolue l’Opposition à Madagasikara est médiocrement dominé par des hommes et des femmes à plaindre. Des leaders politiques qui souffrent lamentablement de perspicacitéet du sens de discernement. Ils conduisent les brebis vers l’échafaud. Fort heureusement que les simples militants sont plus intelligents voire plus malins que les dirigeants. Ils savent faire la différence entre le bon grain de l’ivraie. En effet, les supposés sympathisants ne se laissèrent guère manipuler par des dirigeants en manque d’objectif sérieux. La population de la Capitale atteint déjà un certain niveau de maturité politique, elle rejette toute tentative de livrer le pays au caprice de la crise ni de se faire avoir aux griffes du piège tendu.A tout seigneur, tout honneur ! Ravalomanana Marc, fondateur du parti TIM, le chef de file de l’opposition, en étant le président du RMDM, un ancien Chef de l’Etat, de son état, un ex-…

A bout portant

AutoDiff