Publié dans Politique

Collision grave à Soamanandrariny - Un policier meurt dans des circonstances atroces

Publié le vendredi, 08 janvier 2021

Une grave collision s'est produite vers 7h30 du matin, à la hauteur d'un établissement scolaire adventiste à Soamanandrariny. Un camion Mercedes-Benz s'est télescopé avec scooter Jog Pro piloté par un agent de police (Ap1) en exercice et basé au commissariat du 3e Arrondissement. Ce dernier a finalement rendu l'âme dans des circonstances effroyables et quelques heures après son admission dans une unité de soins d'un hôpital de la ville. En effet, ce membre des Forces s'est littéralement fait broyer par le poids lourd qui a pourtant roulé dans le même sens que lui, donc en direction d'Ambohimahitsy.

 

Pour le moment, la Police n'a pas encore fourni des détails sur les circonstances exactes du drame.  Seulement, une source proche d'un service de police à Anosy, a avancé que la moto s'est d'abord renversée avant qu'une roue du camion ne l'écrase.  

Une autre source a toutefois avancé que le policier aurait essayé de doubler le poids lourd. Malheureusement, la manœuvre s'avérait trop risquée pour lui. A preuve, il a perdu le contrôle et fait une chute.

 Presque simultanément à cette chute de son pilote, la roue arrière gauche du camion est déjà passée sur le malheureux qui gisait sur le bitume. Le résultat était terrifiant. “Des témoins qui ont vu cette terrible scène ont alors crié après le chauffeur routier pour qu'il immobilise immédiatement son camion. Visiblement, il n'a pas réalisé ce qui s'est produit”, commente un témoin.

Hier, en fin d'après-midi, le chauffeur en cause fut place en garde à vue dans un commissariat. L'enquête suit son cours.

Ce n'est pas la première fois qu'un fonctionnaire de la Police a trouvé la mort dans des conditions atroces sur la route. Peu avant la fin de l'année 2020, un autre agent de police s'est tué également au guidon de son scooter après qu'il a d'abord renversé un piéton avant qu'il ne termine sa course folle contre le rebord de la chaussée à Ankorondrano.

Franck R.

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff