Publié dans Politique

Trafic illicite de 73,5 kg d'or - Un suspect tente de se suicider !

Publié le vendredi, 08 janvier 2021

L'affaire de l'exportation illicite d'or de 73,5kg découvert en Afrique du Sud sur des passagers venant de Madagascar retient toujours l'attention de l'opinion publique. Depuis lundi, trois ressortissants malagasy, dont un de nationalité française, sont entre les mains des autorités sud-africaines tandis qu'à Madagascar une dizaine de personnes suspectées a été soumis au feu roulant des questions des enquêteurs locaux. Parmi eux, les membres de l'équipage de l'aéronef ayant conduit les marchandises et les trois suspects d'Antananarivo à Johannesburg via Toliara ainsi que les deux personnes ayant fait faux bond et n'ont pas pris l'avion.

Si l'un d'eux a été appréhendé dès le début de la semaine, le second après avoir été « victime d'un avis de recherche » sur les réseaux sociaux s'est finalement rendu auprès des autorités.

Durant l'enquête et après des heures d'interrogation, l'un des suspects aurait avancé qu'il va tout avouer. Mais il aurait demandé aux enquêteurs un moment de réflexion et de pause, ce que ces derniers lui ont accordé. Mais contre toute attente, alors que les enquêteurs se trouvaient dans une autre salle, le suspect aurait ouvert la fenêtre du bureau d'enquête et s'apprêtait à sauter dans le vide du 5e étage de l'immeuble. Selon les informations, il ne voulait en aucun cas fuir mais tout simplement se suicider. Malheureusement ou heureusement, les enquêteurs sont parvenus à l'attraper et de le ramener à la raison. La suite, notre informateur n'a voulu dire plus concernant l'aveu de ce suicidaire. Dommage…

A propos de l'enquête en Afrique du Sud, la ligne de défense des suspects, d'après une source proche du dossier, serait d'affirmer que cette quantité d'or ne vient pas de Madagascar mais d'un autre pays d'Afrique à savoir… le Mali. Selon cette source, ils sont capables de prouver leurs dires à travers les documents en leur possession et même mieux l'itinéraire de ces 73,5kg d'or jusqu'à leur arrivée en Afrique du Sud. Ils se considéreraient ainsi comme des intermédiaires à qui le propriétaire de la marchandise a confié sa vente à Dubaï. Une version que ces derniers mettront en exergue durant leur comparution mardi prochain devant la justice sud-africaine.

«  Nous sommes déjà au courant de cette ligne de défense.  On verra mais sachez tout de même que l'enquête autour de cette affaire se fait également avec Interpol et d'autres enquêteurs internationaux dont ceux du Mali et d'autres pays », avance une source proche de l'enquête à Madagascar qui veut garder l'anonymat.

En attendant, les suspects dans cette affaire ont été entendus par le Parquet du Pôle anti-corruption hier.  Les auditions se sont poursuivies jusqu'à hier, tard dans la soirée. A l'heure où nous mettons sous presse, aucune décision n'a encore été communiquée.

La Rédaction

Fil infos

  • Vie politique - Le Malagasy Miara-Miainga en plein essor
  • Pression au sein de l’Exécutif - Mise à l’épreuve prolongée pour le Gouvernement Ntsay
  • Sénat - Imbiki Herilaza et Nicolas Rabemananjara, vice-présidents
  • Nombre excessif de collaborateurs - La HCC recadre les nouveaux sénateurs
  • Opposition au Sénat - « Une disposition illogique »
  • Contrat de location auprès de la compagnie STA - Démenti du ministère de l’Economie et des Finances
  • Etats – Unis - Investiture sous haute protection pour le Président Joe Biden
  • Campagne de reboisement 2021 - 75 000 hectares à couvrir d’arbres !
  • Chambre haute du Parlement - Razafimahefa Herimanana, élu président du Sénat
  • Secteur halieutique - Des investisseurs « abandonnés » implorent le ministère

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Esprit de fidélité
    L’état d’esprit, c’est la base de tout. Avoir un état d’esprit intègre, c’est mieux. Mais savoir entretenir, en soi, un esprit de fidélité, c’est excellent ! En ces temps-ci, il est très rare de rencontrer quelqu’un de fidèle surtout au niveau des dirigeants ou des leaders. La noblesse d’esprit basée surtout sur la fidélité se fait très rare voire introuvable. Le déclin de la mentalité sociale se fait sentir et se constate à vue d’œil. Il résulte de l’absence totale de l’esprit de fidélité dans les relations entre humains (entre amis, entre époux, entre dirigeants et administrés, etc.). Etre fidèle à son principe, à sa promesse ou à ses engagements devient, par la force du temps, chose obsolète ou révolue ! On a honte, parfois, d’être fidèle. La trahison sinon la traitrise ou la félonie règnent dans notre société, dans le pays. Trahir devient chose courante, une mode, une tendance …

A bout portant

AutoDiff