Publié dans Politique

Covid-19 - Un reconfinement pas à l’ordre du jour

Publié le vendredi, 15 janvier 2021


L’Exécutif rassure par ailleurs la population, inquiète, face à l’épidémie de la Covid-19.
« Jusqu’à aujourd’hui, les informations sur un nouveau reconfinement sont totalement erronées ». C’est ce qu’a indiqué fermement la directrice de cabinet du Président de la République de Madagascar, Lova Hasinirina Ranoromaro, hier au cours du point de presse tenu au Palais d’Etat d’Iavoloha. Les déclarations qui disent le contraire sont faites dans l’objectif de créer un trouble dans les esprits de la population, affirme-t-elle. La directrice de cabinet, au cours de cette rencontre avec la presse, est consciente de l’existence d’une certaine inquiétude au niveau de la société devant la hausse du taux de contamination à la Covid-19 dans certaines régions de Madagascar. Toutefois, elle se veut rassurant, indiquant notamment que, en comparaison avec d’autres pays, Madagascar n’est pas un pays à risque.
L’Exécutif appelle néanmoins à la prise de conscience de tout un chacun pour le respect des règles sanitaires en vigueur dans le pays depuis le début de l’épidémie pour éviter une deuxième vague tant craint actuellement. Lova Hasinirina Ranoromaro invite tous ceux qui présentent des symptômes, à ne pas tarder, et à se présenter et se faire soigner au niveau des centres hospitaliers dédiés, afin d’éviter les formes graves de la maladie. L’Exécutif appelle également à éviter les grands rassemblements. L’Etat et les ministères concernés ont déjà pris leurs responsabilités, assure-t-elle également. L’utilisation de la tisane Covid Organics et de la gélule CVO+, conçus localement et qui ont déjà montré leurs preuves face à la maladie, sont par ailleurs encouragés. « Seul le respect de ces mesures nous permettra de vivre sans restrictions », indique-t-elle. Lors du dernier rapport récapitulatif publié en fin de semaine dernière, 234 contaminés avaient été recensés en une semaine. La Capitale dénombrait le plus grand nombre de ces nouvelles contaminations ; 5 décès dès suite de ce virus ont par ailleurs été comptabilisés.

La Rédaction


Fil infos

  • Construction illicite - Un Nabab nargue la Mairie d’Antananarivo
  • Indisponibilité de Soamandrakizay - Tant pis pour l’Opposition
  • Conseil des ministres - Le président de l’Université de Toamasina limogé
  • Etudes universitaires - L'époque où les bourses n'étaient pas systématiques !
  • Caisse de retraites civiles et militaires - Un déficit de 213 % l'année dernière
  • Barea de Madagascar - Ne tirez pas sur l’artiste Dupuis !
  • Tests Covid-19 - Attention aux faux négatifs !
  • Education - 500 000 ariary d’aides spéciales pour chaque maître FRAM
  • Marc Randrianisa recherché - Pour appel au meurtre contre Mialy R. et ses enfants
  • Pillage à Toliara - 30 auteurs du forfait arrêtés
Pub droite 1

Editorial

  • De Marc à Marco …
    Il n’y a qu’un pas à faire ! Plus précisément, un brin de cheveu à repérer ! Entre Marc Ravalomanana (MR) et Marc Randrianisa (MR), le même sigle, la ressemblance frappe trop du moins par un prénom drôlement identique « Marc » et dans le mode pensée ainsi que la manière d’agir bizarrement le même. Si le premier ne jure que par la chute du régime « Orange » autrement dit la mort politique de Rajoelina Andry, le second s’entiche à attenter à la vie (physiquement) de Rajoelina et à sa petite famille. Si le premier Marc, au nom d’une vengeance viscérale, se caressait discrètement l’idée de voir se réaliser son macabre projet et agissait ouvertement pour le concrétiser et cela depuis 2007-2009 tandis que le second Marc depuis 2009 couve l’idée diabolique d’abattre Rajoelina, lui et ses proches. Enfin, si le premier s’était « enfui » au pays de…

A bout portant

AutoDiff