Publié dans Politique

Analyse creuse et lavage de cerveau - L’équipe du « Miara – manonja » perd son audience

Publié le dimanche, 14 février 2021


Alors que les Fidèle Razarapiera et consorts voulaient surfer sur la vague après la pseudo- excursion organisée le 6 février dernier, le mouvement semble déjà en perte de vitesse. En effet, le rendez – vous donné à leurs partisans au cours d’une émission spéciale dans la soirée de samedi a été très peu suivi. Rappelons qu’à la suite du meeting politique déguisé en excursion à Imerinkasinina, les membres de l’opposition ont voulu profiter de l’occasion pour renouveler leur tentative de déstabiliser le régime en place. Force est pourtant de constater que le nombre de leurs partisans commence à s’amenuiser.
Au cours de la fameuse émission spéciale, les parlementaires de l’opposition se sont relayés pour livrer, comme à leur habitude, à une analyse creuse de la situation dans le pays. Comme il fallait s’y attendre, ils ont évoqué l’affaire concernant le trafic de 73,5 kilos d’or interceptés en Afrique du Sud. Cela révèle d’ailleurs leurs stratégies qui se résument uniquement à mettre la main sur les dossiers chauds pour jeter de l’huile sur le feu. Les opposants se sont contentés d’acculer le régime sans apporter de preuves réelles et pertinentes. Pourtant, le dossier est déjà étroitement pris en main par les autorités malagasy. A preuve, la plainte déposée contre la société qui prétend être le propriétaire des lingots d’or.
Manipulation
Avec ce genre de procédé anti – patriotique, il est normal que l’opposition perd de plus en plus en crédibilité. Il n’est plus à rappeler qu’à seulement deux années de mandat du Président Andry Rajoelina et alors que la période de mi – mandat n’est pas encore atteint, les partisans de Marc Ravalomanana pointent du doigt un échec utopique du régime.
Outre une analyse creuse et sans fondement, les membres de l’opposition ont également tenu un discours qui prend l’allure d’un véritable lavage de cerveau. Parlant d’un point de départ, ils persistent et signent dans leur intention de renverser le régime. Une manœuvre visant à manipuler les gens à les suivre dans leur tentative machiavélique de fragiliser le régime mais qui peine pourtant à trouver suiveurs. Un piège dans lequel seuls les fanatiques dépourvus d’un sens d’analyse et de recul peuvent tomber. Voulant à tout prix brûler les étapes à défaut de bonnes préparations pour la prochaine échéance présidentielle en 2023, les membres de l’opposition ont, une fois de plus, échoué dans leur manœuvre.

La Rédaction

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff