Publié dans Politique

Traitement de Covid-19 - Le couple Rajoelina met du baume au cœur des malades

Publié le dimanche, 11 avril 2021


C’est avant tout en tant que « Ray aman-dreny » que le Président Andry Rajoelina et son épouse ont tenu à faire un geste personnel à l’endroit des malades atteints de  la Covid-19. Des patients qui sont en plein combat dans le but de vaincre la maladie. Un geste que le Chef de l’Etat et la Première Dame ont tenu à faire dans la plus grande discrétion, samedi dernier. Le couple a ainsi envoyé un panier « tohan’aina » contenant plusieurs produits : des yaourts, du lait en poudre, du miel, divers baumes thérapeutiques, des huiles essentielles, des vitamines, de la couverture etc. aux malades soignés au Centre de traitement Covid-19 à Alarobia. Comme son nom l’indique, ce don vise à donner de la force physique mais également morale pour mieux sortir victorieux face à cette épidémie.
Dans chaque panier, le couple a soigneusement confectionné un message destiné à encourager chaque malade : « C’est dans les moments de difficulté que l’on a besoin de solidarité. En cette période où vous faites face à la maladie, nous pensons à vous et nous vous adressons nos encouragements. Acceptez ce présent que nous offrons avec amour. Votre santé est importante à nos yeux. Nous prions pour vous tout en vous souhaitant le meilleur ainsi qu’un prompt rétablissement ».
Un bon exemple 
Selon les informations, la distribution de ces paniers « tohan’aina » au CTC Alarobia n’est qu’un début. Ainsi, les malades pris en charge dans les autres hôpitaux bénéficieront des mêmes attentions. Rappelons que les CSB prennent en charge les formes légères, les formes modérées sont soignées au niveau des Centres de traitement Covid-19 (CTC) à Andohatapenaka, à Mahamasina, à Ivato et bientôt à Alarobia tandis que les formes graves sont soignées dans les hôpitaux.
Le geste du couple présidentiel a été salué par une grande partie de citoyens tout en essuyant quelques critiques de la part d’une autre frange de l’opinion. Néanmoins, comme le souligne le message du couple, les périodes difficiles comme la crise sanitaire que nous vivons actuellement sont le moment opportun pour faire preuve de solidarité et de susciter un élan de générosité. Il est donc temps de montrer que le « Fihavanana », une valeur ancestrale si chère aux Malagasy, existe encore. En montrant l’exemple, le couple Rajoelina trace ainsi une voie qui pourrait être suivie par de généreux bienfaiteurs et tous ceux qui ont quelque chose à offrir aux concitoyens dans leur bataille contre le Coronavirus.
Sandra R.

Fil infos

  • Secteur aurifère - Une exportation ciblée peut soutenir la valeur de l’ariary
  • Tournée présidentielle dans le Sud - Andry Rajoelina sème l’espoir
  • Président Rajoelina à Fianarantsoa - « Le budget pour la Santé sera révisé à la hausse »
  • Devises - 400 millions $ « dorment » dans les comptes des résidents à Madagascar
  • Déplacement du Président dans le Vakinankaratra - Soutien au secteur agricole et à la lutte anti – Covid-19
  • Parlementaires - Volume de travail augmenté
  • Lutte contre la Covid-19 - Madagascar mise sur une vaccination ciblée
  • Lalatiana Andriatongarivo - Appel à la responsabilisation accrue des journalistes
  • Crise sanitaire - Prolongation de l'état d'urgence - Fermeture de trois autres Régions avec Analamanga, Atsinanana et SAVA - Réouverture de Boeny et Nosy Be - Reprise des cours pour les élèves en classe d'examen
  • Liberté de la presse à Madagascar - Un grand saut qualitatif mais…

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Par monts et vallées !
    Infatigable, le Président Rajoelina sillonne et arpente monts et vallées et pour cause, la bataille sans merci contre la pandémie de la Covid-19 variant sud-africain. Le jeune commandant en chef de la guerre s’engage à tous les fronts.Selon le bilan officiel, en date du 4 mai, le pays enregistre 127 nouveaux cas, 492 guéris et 8 décès. En tenant compte du bilan du 3 mai, 238 nouveaux cas et 5 décès, force est de reconnaitre que la tendance générale accuse une baisse. Certes, le chiffre des patients victimes garde une certaine « stabilité » mais les efforts conjugués portent leurs fruits. Des résultats que l’on peut qualifier de relatifs toutefois, les espoirs sont permis. L’arrivée très prochainement (vendredi 7 mai) et le début de la campagne vaccinale en début de semaine prochaine (lundi 10 mai) laissent supposer que la lutte va enclencher la vitesse supérieure sinon ils permettent d’entrevoir une…

A bout portant

AutoDiff