Publié dans Politique

TIM et consorts - Appel à la rébellion en pleine crise sanitaire

Publié le mercredi, 21 avril 2021

Comme il fallait s’y attendre, le parti « Tiako i Madagasikara » et consorts choisissent encore le mauvais moment pour jouer les opportunistes. Alors que le pays plonge encore dans la crise sanitaire liée à l’épidémie de la Covid-19 et plusieurs compatriotes luttent encore contre la mort, Marc Ravalomanana et sa troupe n’ont pas trouvé mieux que de poursuivre leur quête insatiable du pouvoir.

 

Dans une récente déclaration diffusée sur les ondes du « Miara – manonja », ces opposants ont sans la moindre gêne appelé la population à contredire les consignes et mesures sanitaires établies par l’Etat. Sur cette lancée, les Hanitra Razafimanantsoa et consorts vont jusqu’à réclamer l’ouverture des écoles, des églises ainsi que tous les lieux de rassemblement tout en incitant leurs partisans à sortir dans la rue, faire du bruit afin de s’opposer au confinement total prévu le week – end prochain à travers une manifestation demain. Ils estiment que les centres de traitement mis en place par le régime n’ont aucune utilité alors que les familles de patients peinent à trouver des places pour leurs malades qui désirent s’y faire soigner. Bref, un appel direct et ouvert à la rébellion alors que la population est confrontée à la 2ème vague de l’épidémie. Une période d’autant plus compliquée par la présence du variant sud – africain.

Provocation 

Une fois de plus, l’Opposition verse encore dans la provocation. Faut – il rappeler les dernières épisodes de manifestations orchestrées par le camp « Miara – manonja » sous couvert d’excursion puis de compte-rendu parlementaire.  Cette fois – ci, il est clair que la stratégie qui se cache derrière cette démarche est de pousser le régime à commettre une maladresse. Comme d’habitude, les opposants surfent sur la vague en utilisant un sujet à polémique pour créer le chaos. La dernière controverse en date est celle relative à la fermeture des églises et des écoles. Ils instrumentalisent ainsi la frustration des propriétaires d’écoles et de certains fervents chrétiens pratiquants en faisant semblant de défendre leurs arguments. Au final, leur unique intention est pourtant de trouver une brèche pour attaquer le régime. L’on est même tenté de penser que l’Opposition souhaite fortement ou même aurait beaucoup à gagner dans la propagation des contaminations à la Covid-19 pour mieux acculer les tenants du pouvoir.

En tout cas, ces membres de l’Opposition savent pertinemment que le contexte d’Etat d’urgence sanitaire n’est pas le moment propice à ce genre de manifestation. Ils ne doivent donc pas s’étonner s’ils font l’objet de sanctions.

La Rédaction 

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff