Publié dans Politique

Propagation de la Covid-19 et ses variants - L’entrée à Madagascar définitivement fermée

Publié le mercredi, 21 avril 2021

Afin de protéger les Malagasy d’une éventuelle entrée à Madagascar d’autres variants de la Covid-19 qui commencent à sévir à l’extérieur, les autorités malagasy ont pris une décision stricte, celle de fermer définitivement l’entrée dans la Grande île. Les passagers en provenance de l’extérieur ne sont plus autorisés à rentrer sur le territoire de Madagascar, peu importe leur provenance. La décision a été prise en Conseil des ministres hier. Autorisée sous certaines conditions, l’entrée de certains passagers sur le territoire national depuis l’étranger est donc dorénavant totalement interdite.

A contrario, pour les ressortissants étrangers bloqués à Madagascar, les vols de retour chez eux demeurent autorisés, indique le Conseil des ministres. Les avions qui viendront rapatrier ces étrangers devront cependant venir à vide dans la Grande île, comme cela a été imposé l’an dernier lors de la suspension des liaisons aériennes commerciales internationales. La mesure prise par l’Etat malagasy répond aux inquiétudes liées à la recrudescence des différents variants de la Covid-19 et plus particulièrement celui apparu au Brésil et qui commence à sévir dans plusieurs autres pays. Ce variant brésilien, appelé P1 est considéré comme plus contagieux, plus sévère et préoccupe surtout en raison de sa résistance aux vaccins contre la Covid-19. Aucun cas de contamination à ce variant n’a été dépisté à Madagascar jusqu’ici.

Fixation des prix effective

Le rapport du Conseil des ministres rapporte également la décision du Gouvernement de fixer le prix de certains médicaments nécessaires à la lutte contre la Covid-19 vendus au niveau des pharmacies. Une décision prise après des consultations entre le ministère de la Santé, le ministre du Commerce ainsi que l’Ordre des pharmaciens de Madagascar et les acteurs concernés. Aussi les prix des médicaments concernés seront affichés sur la devanture des pharmacies tous les vendredis. Ces prix seront réactualisés tous les vendredis, précise-t-on. Dans un communiqué paru hier dans la soirée, le ministère de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat cite notamment le Lovenox, l’Azithromycine, Uvimag, Magné B6, Revitalose et les Vitamine C. Lors de son allocution de dimanche dernier, le Président de la République Andry Rajoelina avait annoncé que, pour lutter contre la hausse incompréhensible des prix des médicaments et pour renforcer la lutte contre le marché noir, un système de contrôle des prix des médicaments va être mis en place en collaboration avec le ministère de la Santé et l’Ordre des pharmaciens.

Centralisation de budget

Le Conseil des ministres autorise l’Etat à acheter directement auprès des producteurs locaux ou étrangers les intrants nécessaires à la lutte contre la Covid-19, et ce, dans une perspective de bonne gouvernance et dans un souci de transparence, afin notamment de ne pas passer par des intermédiaires qui seraient tentés de gonfler les prix. Le communiqué rapportant les décisions prises lors de cette réunion hebdomadaire des ministres mentionne également que le budget et les dépenses dans le cadre de la lutte contre le coronavirus doivent passer par le Centre de commandement opérationnel, doivent recevoir l’aval du ministre de la Santé publique et du ministre de l’Economie et des Finances et doivent avoir été autorisés par la Primature et la Présidence. Le Conseil des ministres annonce par ailleurs que les producteurs en provenance des localités autour d’Antananarivo approvisionnant les marchés d’Antananarivo sont autorisés à travailler et à circuler.

La Rédaction

Fil infos

  • Colloque sur le grand Sud - Un grand pipeline d’eau à construire et 700km de routes à réhabiliter
  • Epidémie de  Covid-19 _ Reconduction de l’état d’urgence sanitaire - Assouplissement des mesures sanitaires - Défilé militaire dans les 6 Chefs-lieux de province
  • Parlement africain - Le parlement européen doit éviter de s'impliquer dans la crise entre le Maroc et l'Espagne
  • Taolagnaro - Un colloque régional pour résoudre les problèmes du Grand Sud
  • Gifi Madagascar - Grande affluence des clients dès l’ouverture
  • Président Andry Rajoelina à Ivato - « Passons outre les divergences politiques pour arriver au développement »
  • Vatovavy et Fitovinany - La 23è Région prend forme
  • Prix des PPN - Festival de surenchères dans les marchés
  • Transport aérien - ADEMA reprend du poil de la bête
  • Covid-19 - Ruée vers le vaccin

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Un signal fort !
    Le Chef de l’Etat Rajoelina Andry a rendu visite la Commune rurale d’Ivato ce jeudi 10 juin. Un passage éclair mais très lourd en symbole ! C’est la première fois dans les annales de la République qu’un Président a bien voulu courber l’échine et descendre pour rendre visite une Commune rurale fief de l’opposition. Le premier magistrat de ladite Commune appartient au parti très engagé au camp d’en face.

A bout portant

AutoDiff