Publié dans Politique

Désengorgement des prisons - Grâce présidentielle pour près de dix mille détenus

Publié le dimanche, 27 juin 2021

Le Président de la République malagasy, Andry Rajoelina, va accorder la grâce présidentielle à 10 840 prisonniers. C’est ce qu’a annoncé un communiqué de la Présidence de la République, publié vendredi dernier. Une réduction de peine qui intervient à l’occasion du 61è anniversaire du retour de l’indépendance.

« 2 747 détenus parmi ceux-là sortiront immédiatement de prison, rajoute le communiqué. La mesure de grâce exclut "toutes les personnes condamnées pour des infractions particulièrement graves comme homicide et meurtre avec préméditation ; attentats aux mœurs ; détournements de deniers publics ainsi que trafics de bois de rose et de bois d’ébène ; et blanchiment d’argent. ", précise le communiqué de la Présidence.

Outre l’aspect traditionnel de la remise de peine en de telles occasions, cette grâce accordée par le Chef de l’Etat vise surtout à améliorer les efforts menés pour le respect des droits de l’homme et des droits humains au niveau des prisons, et surtout vise à diminuer le nombre de détenus dans les maisons carcérales du pays, souligne la Présidence. Selon les chiffres communiqués, les prisons malagasy comptent 13 158 détenus dont la condamnation est définitive et qui purgent leurs peines.

Moins traditionnel, le Président de la République en sa qualité de chef suprême des Armées, a également décidé d’accorder une réduction de peine pour les militaires sanctionnés dans le cadre de leur fonction, indique la Présidence. Le nombre de militaires concernés par cette mesure inédite n’est pas connu. Par ailleurs, toujours dans le cadre de la célébration du 61e anniversaire du retour de l’Indépendance de Madagascar, le Chef de l’Etat a également donné une consigne spéciale. Tous les participants et les éléments des forces armées ayant participé au traditionnel militaire bénéficieront d’un repos de 24 heures.

Recueillis par L.A.

Fil infos

  • Entrepreneuriat - Le Président Rajoelina partage ses secrets pour réussir
  • Arrestation de Raoul Arizaka Rabekoto  - Les autorités judiciaires se contredisent
  • Manifestation à la Réunion - Des « indignés » aux attitudes indignes !
  • Poursuite d’anciens hauts dirigeants - Les députés devant leurs responsabilités
  • Relations bilatérales Egypte-Madagascar - Les grands projets de Rajoelina séduisent Fattah Al-Sissi
  • 21ème sommet du COMESA - Le Président Rajoelina vante les mérites du numérique
  • Sècheresse à Madagascar - L’eau, un produit de luxe
  • Trafic de drogue - La Gendarmerie intercepte 600 kilos de cocaïne pure
  • Exportation de girofle - Crainte d'immixtion des spéculateurs
  • Covid-19 à Madagascar - Inquiétude et peur suite à la hausse des cas de contamination

La Une

Pub droite 1

Editorial

  • Come back tant redouté !
    La bête noire est là de retour. Comme il fallait s'y attendre, la 3 ème vague de la Covid-19, pas forcément du variant Delta, frappe à nos portes et entre sans avoir été conviée. Elle contamine déjà certaines localités du pays. Tout commençait à Ivato lors du premier débarquement du premier vol en provenance de l'Europe ce 6 novembre. Deux cas importés ont été constatés après les tests et contrôles d'usage parmi les passagers. Ce retour pour la troisième vague de la Covid-19 relance le débat sur la pertinence ou non de la réouverture des frontières. Nous étions tous témoins de la forte la résistance des détenteurs du pouvoir, au sommet de l'Etat, concernant l'éventuelle réouverture de notre ciel au trafic international. On garde encore vive dans les mémoires la virulence de la toile quand Iavoloha accorda une dérogation spéciale d'entrée sur le territoire de trois vols conduisant des passagers…

A bout portant

AutoDiff